Orkoien

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Orkoien
Escudo de Orcoyen.svg
Image dans Infobox.
Nom officiel
(es) OrkoienVoir et modifier les données sur Wikidata
Géographie
Pays
Comarque
Merindades
Communauté forale
Partie de
Intermunicipalité de la comarque de Pampelune (en), Zone mixte de NavarreVoir et modifier les données sur Wikidata
Superficie
5,26 km2Voir et modifier les données sur Wikidata
Altitude
437 mVoir et modifier les données sur Wikidata
Coordonnées
Localizaciones de España y Navarra.svg
Démographie
Population
4 145 hab. ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Densité
788 hab./km2 ()
Gentilé
OrkoiendarVoir et modifier les données sur Wikidata
Fonctionnement
Statut
Chef de l'exécutif
Carlos Arroniz Loyola (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Identité
Langues officielles
Identifiants
Code postal
31160Voir et modifier les données sur Wikidata
INE
31906Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web

Orkoien en basque (Orcoyen en espagnol)[1],[2] est une municipalité de la communauté forale de Navarre, au nord de l'Espagne.

Elle est située dans la zone linguistique mixte de la province.

Administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires
2007-2011 Casimiro Larrea Ruiz UIO
2003-2007 Casimiro Larrea Ruiz IUN-NEB
1999-2003 Casimiro Larrea Ruiz IUN-NEB
1995-1999 Casimiro Larrea Ruiz IUN-NEB
1991-1995 Casimiro Larrea Ruiz IUN-NEB

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique
1996 1998 1999 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007
1 250 1 260 1 280 1 267 1 327 1 492 1 683 1 885 2 109 2 251 2 508
Sources: Orkoien et instituto de estadística de navarra

Transports en commun[modifier | modifier le code]

Les lignes  10N9 de Eskualdeko Hiri Garraioa desservent Orkoien.

Patrimoine[modifier | modifier le code]

Patrimoine civil[modifier | modifier le code]

Patrimoine religieux[modifier | modifier le code]

Personnalités[modifier | modifier le code]

Fêtes[modifier | modifier le code]

Il est une tradition, que le lundi suivant le lundi de Pâques vient ici l'archange Saint Michel d'Aralar pour bénir les champs et les récoltes. On le reçoit au son des txalaparta[3] et Zanpantzar[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Officiellement « Orkoien » Euskal Herriko leku 2012-07-25 (Site d'Euskaltzaindia ou Académie de la langue basque)
  2. (eu) Toponymes officiels du Pays basque de l'Académie de la langue basque ou Euskaltzaindia, avec la graphie académique actuelle ainsi l'équivalent en français ou espagnol. Autres sources: Euskal Herriko udalerrien izendegia [PDF] ou directement sur le site d'Euskaltzaindia (EODA).
  3. La txalaparta est un instrument de musique basque. Instrument de percussion joué par deux musiciens qui frappent de manière verticale (Pilon) sur une ou plusieurs planches couchées sur des supports variables (anciennement "saski" panier tressé en châtaignier, tabourets, et aujourd'hui simples tréteaux).
  4. Zanpantzar est le mot basque désignant Saint Pansard. C'est un personnage grotesque qui reçoit, à Licq (Soule), le nom de Janpantzar. Il est représenté en général sous les traits d'un pantin que les jeunes promènent sur la place du village le mercredi des cendres. Voir aussi le carnaval d'Ituren.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]