Yaroslava Shvedova

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Yaroslava Shvedova
Yaroslava Shvedova
Carrière professionnelle
2005
Nationalité Drapeau de la Russie Russie
Drapeau du Kazakhstan Kazakhstan
Naissance 12 septembre 1987 (27 ans)
Drapeau : URSS Moscou
Taille / poids 1,8 m (5 11) / 68 kg (150 lb)
Prise de raquette Droitière
Revers à deux mains
Gains en tournois 3 838 052 $
Palmarès
En simple
Titres 1
Finales perdues 0
Meilleur classement 25e (29/10/2012)
En double
Titres 11
Finales perdues 10
Meilleur classement 4e (06/06/2011)
Meilleurs résultats en Grand Chelem
Aust. R-G. Wim. US.
Simple 1/32 1/4 1/8 1/16
Double 1/4 1/2 V (1) V (1)
Mixte 1/2 F (1) 1/4 1/8

Yaroslava Shvedova (en cyrillique Ярослава Вячеславовна Шведова ; en transcription française Iaroslava Viatcheslavova Chvedova[1]), née le 12 septembre 1987 à Moscou, est une joueuse de tennis russe puis kazakhe (à partir de 2008), professionnelle depuis 2005.

Carrière[modifier | modifier le code]

En 2004, elle dispute la finale du double junior de Roland-Garros aux côtés d'Irina Kotkina.

En 2007, lors de l'Open de Bangalore, elle décroche son premier titre en battant en finale la tenante du titre, l'Italienne Mara Santangelo, alors qu'elle n'est que 147e mondiale.

En août 2008, elle prend la nationalité kazakhstanaise, c'est un choix assumé par l'athlète, la fédération Kazakhe de tennis veut créer une équipe nationale de Fed Cup compétitive pour mieux représenter son pays dans le monde du tennis, cette dernière a contacté principalement des joueuses de nationalités russes comme Yaroslava Shvedova mais aussi Galina Voskoboeva et Ksenia Pervak. La construction d'une équipe performante a pour but sur le long terme de former de nouvelles joueuses kazakhes. Yaroslava Shvedova est donc depuis 2008 la joueuse majeure de l'équipe du Kazakhstan en Fed Cup. En 2013, l'équipe du Kazakhstan a joué les barrages pour la montée dans le groupe mondial II contre la France à Besançon. La rencontre s'est soldée par une victoire 4-1 pour la France.

En 2010, lors du tournoi de Roland-Garros, elle atteint les quarts de finale. C'est alors son meilleur résultat en Grand Chelem. Elle élimine notamment la Polonaise Agnieszka Radwańska, huitième joueuse mondiale, en deux sets au deuxième tour.

Lors du Tournoi de Wimbledon 2010, elle remporte le titre en double dames aux côtés de Vania King, s'imposant en finale face aux Russes Elena Vesnina et Vera Zvonareva (7-66, 6-2). Deux mois plus tard, à l'US Open, elle réédite la même performance avec l'Américaine en prenant le meilleur sur Liezel Huber et Nadia Petrova en finale. En revanche, elles passent à côté de leur troisième titre de Grand Chelem en double en s'inclinant en demi-finale de Roland-Garros 2011 face aux Tchèques Andrea Hlaváčková et Lucie Hradecká.

Elle fait un retour remarqué lors de Roland-Garros 2012, où elle atteint les quarts de finale en sortant des qualifications ; lors du tour précédent, elle élimine la tenante du titre, la Chinoise Li Na, en trois sets 3-6, 6-2, 6-0. Elle rentre alors dans l'histoire du tennis en devenant la 8e qualifiée à atteindre les quarts de finale dans un tournoi du Grand Chelem depuis l'ère Open et la première qualifiée à éliminer la tenante du titre d'un tournoi du Grand Chelem. Grâce à cette performance, Yaroslava Shvedova passe de la 142e place au classement WTA à la 62e place et se qualifie pour les Jeux olympiques de Londres 2012 en simple, en plus du double avec sa compatriote Galina Voskoboeva.

En 2012, la Kazakhe marque de plus en plus son empreinte dans l'histoire du tennis : Yaroslava Shvedova est aussi connue comme la seule et unique joueuse du circuit professionnel féminin WTA à avoir réussi l'exploit de réaliser un « set d'or », c'est-à-dire gagner un set sans perdre un seul point[2] : au 3e tour à Wimbledon 2012, alors 65e joueuse mondiale, elle gagne ainsi les 24 premiers points du match face à Sara Errani (10e mondiale et finaliste à Roland-Garros)[3], et boucle la première manche en seulement 17 minutes. La Kazakhe remporte ensuite la partie (6-4 au second set).

Palmarès[modifier | modifier le code]

En simple dames[modifier | modifier le code]

En double dames[modifier | modifier le code]

En double mixte[modifier | modifier le code]

Parcours en Grand Chelem[modifier | modifier le code]

Parcours en « Premier Mandatory » et « Premier 5 »[modifier | modifier le code]

Découlant d'une réforme du circuit WTA inaugurée en 2009, les tournois WTA « Premier Mandatory » et « Premier 5 » constituent les catégories d'épreuves les plus prestigieuses, après les quatre levées du Grand Chelem.

Parcours aux Jeux olympiques[modifier | modifier le code]

Parcours aux Masters[modifier | modifier le code]

Parcours en Fed Cup[modifier | modifier le code]

Classements WTA[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. La transcription du russe au français devrait être Chvedova mais une grande majorité de sources utilisent la transcription anglophone Shvedova.
  2. Performance identique avait été réalisée sur le circuit professionnel masculin ATP en 1983 par l'Américain Bill Scanlon, à l'occasion du tournoi de Delray Beach, face au Brésilien Marcos Hocevar.
  3. Wimbledon: Yaroslava Shvedova signe un set en or, sur nouvelobs.com
  4. a, b, c et d Pour chaque tournoi, la date indiquée correspond à la première journée, en général un lundi.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :