Sara Errani

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Sara Errani
Sara Errani
Sara Errani à Wimbledon en 2014
Carrière professionnelle
2002
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Naissance 29 avril 1987 (27 ans)
Drapeau : Italie Bologne
Surnom Sarita
Taille / poids 1,64 m (5 5) / 60 kg (132 lb)
Prise de raquette Droitière
Revers à deux mains
Entraîneur Pablo Lozano et David Andres
Gains en tournois 10 605 092 $
Palmarès
En simple
Titres 8
Finales perdues 9
Meilleur classement 5e (20/05/2013)
En double
Titres 25
Finales perdues 13
Meilleur classement 1re (10/09/2012)
Meilleurs résultats en Grand Chelem
Aust. R-G. Wim. US.
Simple 1/4 F (1) 1/16 1/2
Double V (2) V (1) V (1) V (1)
Mixte 1/8 1/16
Titres par équipe nationale
Fed Cup 3 (2009, 2010, 2013)

Sara Errani, née le 29 avril 1987 à Bologne, est une joueuse de tennis italienne.

Professionnelle depuis 2002, elle compte 33 titres WTA à son palmarès, 8 en simple et 25 en double dames (dont 5 tournois du Grand Chelem : Roland-Garros 2012, l'US Open 2012, l'Open d'Australie 2013 et 2014 et Wimbledon 2014). Grâce à cette victoire, elle fait le Grand Chelem en carrière avec sa compatriote Roberta Vinci.

Carrière tennistique[modifier | modifier le code]

  • 2005 : Sara Errani s'illustre principalement en double dames. Elle remporte le tournoi ITF espagnol de Melilla, à la fois en simple et en double (avec María Martínez), celui de Torrent (avec Paula Garcia) et de Séville (encore avec María Martínez).
  • 2008 : après trois défaites au premier tour dans chacun des trois premiers Majeurs de la saison, elle fait coup double le 13 juillet en remportant son premier titre WTA, à la fois en simple et en double, aux Internationaux de Palerme. Le 27 juillet, elle gagne son deuxième titre WTA à l'Open de Slovénie face à Anabel Medina Garrigues.
  • 2009 : lors de l'édition de l'US Open 2009 au second tour, elle bat Patty Schnyder alors 19e mondiale. En novembre, Sara Errani remporte la Fed Cup au sein de l'équipe italienne face aux États-Unis.
  • 2010 : Sara Errani s'illustre en double dames en décrochant trois nouveaux titres. En novembre, elle remporte avec l'équipe italienne une deuxième Fed Cup consécutive face aux États-Unis.

En simple, elle remporte les tournois d'Acapulco (4 mars), de Barcelone (15 avril), et de Budapest (6 mai), tous trois sur terre battue. En double, elle remporte avec Roberta Vinci sur dur le tournoi de Monterrey (26 février) et sur terre battue les tournois d'Acapulco (4 mars), de Barcelone (15 avril), de Madrid (13 mai) et de Rome (20 mai). Sara Errani se hisse en finale des Internationaux de France 2012, après sa victoire sur Samantha Stosur en demi-finale sur le score de 7-5, 1-6, 6-3. La veille de sa finale de simple face à Maria Sharapova, elle remporte le double avec Roberta Vinci, face à Maria Kirilenko et Nadia Petrova en 3 sets 4-6, 6-4, 6-2. Elle perd la finale de Roland-Garros 3-6, 2-6 face à Maria Sharapova, mais rejoint tout de même le Top 10, les dix meilleures joueuses mondiales. À Wimbledon, elle s'incline au troisième tour contre Yaroslava Shvedova (0-6, 4-6) en ne marquant aucun point lors du premier set[2]. Elle parvient ensuite à se hisser en demi-finale de l'US Open. Au cours de cette année, toujours avec sa partenaire de double Roberta Vinci, elles gagnent deux titres du Grand Chelem : Roland-Garros et l'US Open.

Elle chute en demi-finale des Internationaux de France de tennis contre une grande Serena Williams qui ne lui a pas laissé la moindre chance. Incapable de mettre son jeu en place, elle est battue 6-0, 6-1, en 46 minutes. En double, alors tenantes du titre, elles perdent en finale contre les Russes Ekaterina Makarova et Elena Vesnina.

Elle gagne son 7e titre en simple à l'Open du Mexique face à Carla Suárez Navarro. Elle atteint aussi le meilleur classement en simple de sa carrière à la 5e place mondiale.

En simple, elle atteint chez elle la finale des Internationaux d'Italie, qui est la première finale dans cette catégorie; elle bat Li Na en quart et Jelena Janković en demi, 2 membres du top 10 mais perd contre Serena Williams sévèrement 6-3, 6-0. En Grand chelem, elle atteint deux fois les quarts à Roland-Garros et à l'US Open.

Palmarès[modifier | modifier le code]

En simple dames[modifier | modifier le code]

En double dames[modifier | modifier le code]

Parcours en Grand Chelem[modifier | modifier le code]

Parcours en « Premier Mandatory » et « Premier 5 »[modifier | modifier le code]

Découlant d'une réforme du circuit WTA inaugurée en 2009, les tournois WTA « Premier Mandatory » et « Premier 5 » constituent les catégories d'épreuves les plus prestigieuses, après les quatre levées du Grand Chelem.

Parcours aux Masters[modifier | modifier le code]

Parcours aux Jeux olympiques[modifier | modifier le code]

Parcours en Fed Cup[modifier | modifier le code]

Classements WTA[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Voir son parcours détaillé
  2. Wimbledon: Yaroslava Shvedova signe un set en or, Reuters – Pareille contre-performance avait été « réalisée » sur le circuit masculin ATP en 1983 par le Brésilien Marcos Hocevar face à l'Américain Bill Scanlon, à l'occasion du tournoi de Delray Beach.
  3. a, b, c et d Pour chaque tournoi, la date indiquée correspond à la première journée, en général un lundi.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Navigation[modifier | modifier le code]

Classements WTA (2 mars 2015)
Simple
Rang Évolution Nom Points
1 en stagnation Drapeau : États-Unis Serena Williams 9 592
2 en stagnation Drapeau : Russie Maria Sharapova 8 215
3 en stagnation Drapeau : Roumanie Simona Halep 6 571
4 en stagnation Drapeau : République tchèque Petra Kvitová 6 395
5 en stagnation Drapeau : Danemark Caroline Wozniacki 4 730
6 en stagnation Drapeau : Serbie Ana Ivanović 4 425
7 en stagnation Drapeau : Canada Eugenie Bouchard 4 306
8 en stagnation Drapeau : Pologne Agnieszka Radwańska 4 065
9 en stagnation Drapeau : Russie Ekaterina Makarova 3 420
10 en stagnation Drapeau : Allemagne Andrea Petkovic 3 190
Double
Rang Évolution Nom Points
1 en stagnation Drapeau : Italie Sara Errani 7 640
1 en stagnation Drapeau : Italie Roberta Vinci 7 640
3 en stagnation Drapeau : République populaire de Chine Peng Shuai 6 640
4 en stagnation Drapeau : Zimbabwe Cara Black 6 625
5 en stagnation Drapeau : Inde Sania Mirza 6 535
6 en stagnation Drapeau : Taïwan Hsieh Su-Wei 6 000
7 en stagnation Drapeau : Suisse Martina Hingis 5 215
8 en stagnation Drapeau : Russie Ekaterina Makarova 4 880
8 en stagnation Drapeau : Russie Elena Vesnina 4 880
10 en augmentation Drapeau : États-Unis Raquel Kops-Jones 4 445
10 en augmentation Drapeau : États-Unis Abigail Spears 4 445
Voir et éditer