Denis Istomin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Istomine.
Page d'aide sur l'homonymie Ne pas confondre avec le joueur de hockey sur glace Denis Istomine
Denis Istomin
Denis Istomin
Denis Istomin lors des Jeux olympiques en 2012.
Carrière professionnelle
2004
Nationalité Drapeau de l'Ouzbékistan Ouzbékistan
Naissance 7 septembre 1986 (28 ans)
Drapeau : URSS Orenbourg
Taille / poids 1,88 m (6 2) / 83 kg (183 lb)
Prise de raquette Droitier, revers à deux mains
Entraîneur Klaudiya Istomina
Gains en tournois 3 579 999 $
Palmarès
En simple
Titres 0
Finales perdues 2
Meilleur classement 33e (13/08/2012)
En double
Titres 2
Finales perdues 2
Meilleur classement 59e (08/10/2012)
Meilleurs résultats en Grand Chelem
Aust. R-G. Wim. US.
Simple 1/16 1/32 1/8 1/8
Double 1/16 1/8 1/8 1/16
Mixte 1/2

Denis Olegovitch Istomin[1] (en cyrillique Денис Истомин), né le 7 septembre 1986 à Orenbourg (alors en URSS, aujourd'hui en Russie), est un joueur de tennis de citoyenneté ouzbèke et de souche russe, professionnel depuis 2004.

Il est le premier joueur de son pays à atteindre les huitièmes de finale d'un tournoi du Grand Chelem (Wimbledon 2012). Il ne compte aucun titre ATP mais il a atteint deux finales en simple et a occupé la 33e place mondiale en 2012.

Carrière[modifier | modifier le code]

Pendant longtemps, Denis Istomin évolue essentiellement sur le circuit challenger. En 2008, il remporte les tournois de Boukhara et Karchi en simple et Saransk et Penza en double. En 2009, il fait son entrée dans le top 100 du classement ATP, ce qui lui permet d'accéder aux tournois de l'ATP World Tour et aux tableaux finaux des tournois du Grand Chelem. Ses performances font de lui le meilleur joueur de l'histoire de l'Ouzbékistan, pays dont il est le membre central de l'équipe de Coupe Davis, et l'un des meilleurs joueurs actuels du continent asiatique avec le Japonais Kei Nishikori.

Le 27 août 2010, il atteint sa première finale sur le circuit ATP au tournoi de New Haven, où il perd contre l'Ukrainien Serhiy Stakhovsky.

En battant le Colombien Alejandro Falla au troisième tour du tournoi de Wimbledon 2012, Denis Istomin devient le premier joueur ouzbek de l'Histoire à atteindre les huitièmes de finale d'un tournoi du Grand Chelem[2]. Il réitère cet exploit par la suite à l'US Open 2013.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Titre en simple (0)[modifier | modifier le code]

Aucun

Finales perdues en simple (2)[modifier | modifier le code]

No Date[T 1] Nom et lieu du tournoi Catégorie Surface Vainqueur Score
1 22/08/2010 Drapeau : États-Unis Tournoi de New HavenNew Haven ATP 250 Dur (ext.) Drapeau : Ukraine Serhiy Stakhovsky 3-6, 6-3, 6-4 Parcours
2 13/02/2012 Drapeau : États-Unis Open de San JoséSan José ATP 250 Dur (int.) Drapeau : Canada Milos Raonic 7-63, 6-2 Parcours
  1. Pour chaque tournoi, la date indiquée correspond à la première journée, en général un lundi.

Titres en double (2)[modifier | modifier le code]

No Date[T 1] Nom et lieu du tournoi Catégorie Surface Partenaire Finalistes Score
1 14/10/2013 Drapeau : Russie Kremlin Cup
 Moscou
ATP 250 Dur (int.) Drapeau : Russie Mikhail Elgin Drapeau : Royaume-Uni Ken Skupski
Drapeau : Royaume-Uni Neal Skupski
6-2, 1-6, [14-12] Parcours
2 03/02/2014 Drapeau : France Open Sud de France
 Montpellier
ATP 250 Dur (int.) Drapeau : Russie Nikolay Davydenko Drapeau : France Marc Gicquel
Drapeau : France Nicolas Mahut
6-4, 1-6, [10-7] Parcours

Finales en double (2)[modifier | modifier le code]

No Date[T 1] Nom et lieu du tournoi Catégorie Surface Vainqueurs Partenaire Score
1 01/10/2012 Drapeau : République populaire de Chine China Open
 Pékin
ATP 500 Dur (ext.) Drapeau : États-Unis Bob Bryan
Drapeau : États-Unis Mike Bryan
Drapeau : Argentine Carlos Berlocq 6-3, 6-2 Parcours
2 16/09/2013 Drapeau : Russie St. Petersburg Open 2013
 Saint-Pétersbourg
ATP 250 Dur (int.) Drapeau : Espagne David Marrero
Drapeau : Espagne Fernando Verdasco
Drapeau : Royaume-Uni Dominic Inglot 7-66, 6-3 Parcours
  1. a et b Pour chaque tournoi, la date indiquée correspond à la première journée, en général un lundi.

Parcours dans les tournois du Grand Chelem[modifier | modifier le code]

En simple[modifier | modifier le code]

Année Open d'Australie Roland-Garros Wimbledon US Open
2006 1er tour (1/64) Drapeau : Suisse R. Federer
2007
2008 2e tour (1/32) Drapeau : Australie L. Hewitt
2009 2e tour (1/32) Drapeau : France R. Gasquet 2e tour (1/32) Drapeau : Suède R. Söderling 1er tour (1/64) Drapeau : Italie F. Fognini 3e tour (1/16) Drapeau : Croatie M. Čilić
2010 3e tour (1/16) Drapeau : Serbie N. Djokovic 2e tour (1/32) Drapeau : Australie L. Hewitt 3e tour (1/16) Drapeau : République tchèque T. Berdych 2e tour (1/32) Drapeau : Espagne R. Nadal
2011 1er tour (1/64) Drapeau : République tchèque J. Hernych 1er tour (1/64) Drapeau : Italie F. Fognini 2e tour (1/32) Drapeau : États-Unis M. Fish 2e tour (1/32) Drapeau : France J. Benneteau
2012 1er tour (1/64) Drapeau : France J-W. Tsonga 2e tour (1/32) Drapeau : Espagne R. Nadal 1/8 de finale Drapeau : Russie M. Youzhny 1er tour (1/64) Drapeau : Estonie J. Zopp
2013 2e tour (1/32) Drapeau : Italie A. Seppi 2e tour (1/32) Drapeau : Russie N. Davydenko 1er tour (1/64) Drapeau : Italie A. Seppi 1/8 de finale Drapeau : Royaume-Uni A. Murray
2014 3e tour (1/16) Drapeau : Serbie N. Djokovic 2e tour (1/32) Drapeau : Allemagne P. Kohlschreiber 3e tour (1/16) Drapeau : Suisse S. Wawrinka 1er tour (1/64) Drapeau : France R. Gasquet
  • À droite du résultat se trouve le nom de l'ultime adversaire.

En double[modifier | modifier le code]

Année Open d'Australie Roland-Garros Wimbledon US Open
2009 1er tour (1/32)
Drapeau : Kazakhstan A. Golubev
Drapeau : Finlande J. Nieminen
Drapeau : Pakistan A-U-H. Qureshi
2010 2e tour (1/16)
Drapeau : Ukraine A. Dolgopolov
Drapeau : Pologne M. Fyrstenberg
Drapeau : Pologne M. Matkowski
1er tour (1/32)
Drapeau : Ukraine A. Dolgopolov
Drapeau : Espagne M. López
Drapeau : Espagne D. Marrero
1er tour (1/32)
Drapeau : Kazakhstan A. Golubev
Drapeau : Italie D. Bracciali
Drapeau : Italie P. Starace
2011 1er tour (1/32)
Drapeau : Kazakhstan A. Golubev
Drapeau : États-Unis E. Butorac
Drapeau : Curaçao J-J. Rojer
1/8 de finale
Drapeau : Kazakhstan A. Golubev
Drapeau : Inde R. Bopanna
Drapeau : Pakistan A-U-H. Qureshi
1er tour (1/32)
Drapeau : Kazakhstan A. Golubev
Drapeau : Suède S. Aspelin
Drapeau : Australie P. Hanley
2e tour (1/16)
Drapeau : Kazakhstan M. Kukushkin
Drapeau : Italie D. Bracciali
Drapeau : Italie P. Starace
2012 2e tour (1/16)
Drapeau : Italie F. Cipolla
Drapeau : États-Unis E. Butorac
Drapeau : Brésil B. Soares
1/8 de finale
Drapeau : Russie M. Elgin
Drapeau : Autriche O. Marach
Drapeau : Argentine H. Zeballos
1/8 de finale
Drapeau : Russie M. Elgin
Drapeau : Autriche J. Melzer
Drapeau : Allemagne P. Petzschner
1er tour (1/32)
Drapeau : Russie M. Elgin
Drapeau : Israël J. Erlich
Drapeau : Israël A. Ram
2013 1er tour (1/32)
Drapeau : Russie M. Elgin
Drapeau : France J. Benneteau
Drapeau : France É. Roger-Vasselin
2e tour (1/16)
Drapeau : Russie M. Elgin
Drapeau : Philippines T.C. Huey
Drapeau : Royaume-Uni D. Inglot
1er tour (1/32)
Drapeau : Russie M. Elgin
Drapeau : Suède R. Lindstedt
Drapeau : Canada D. Nestor
1er tour (1/32)
Drapeau : Royaume-Uni K. Skupski
Drapeau : République tchèque J. Levinský
Drapeau : République tchèque J. Veselý
2014 1er tour (1/32)
Drapeau : Russie M. Elgin
Drapeau : France J. Benneteau
Drapeau : France É. Roger-Vasselin
1er tour (1/32)
Drapeau : République tchèque L. Rosol
Drapeau : Autriche A. Peya
Drapeau : Brésil B. Soares
1er tour (1/32)
Drapeau : Kazakhstan A. Golubev
Drapeau : Russie T. Gabachvili
Drapeau : Kazakhstan M. Kukushkin
1er tour (1/32)
Drapeau : Kazakhstan A. Golubev
Drapeau : Colombie N. Barrientos
Drapeau : Colombie S. Giraldo
  • En dessous du résultat se trouve le nom du partenaire. À droite se trouvent les noms des ultimes adversaires.

En double mixte[modifier | modifier le code]

Année Open d'Australie Roland-Garros Wimbledon US Open
2013 1/2 finale
Drapeau : Kazakhstan Y. Shvedova
Drapeau : Australie J. Gajdošová
Drapeau : Australie M. Ebden
- - -
  • En dessous du résultat se trouve le nom de la partenaire. À droite se trouvent les noms des ultimes adversaires.

Parcours dans les Masters 1000[modifier | modifier le code]

Année Indian Wells Miami Monte-Carlo Rome Madrid[3] Canada Cincinnati Shanghai Paris
2010 1er tour
Drapeau : États-Unis M. Russell
1er tour
Drapeau : France J. Benneteau
2e tour
Drapeau : Suisse R. Federer
1er tour
Drapeau : Espagne D. Gimeno-Traver
1er tour
Drapeau : Allemagne Be. Becker
2011 1er tour
Drapeau : Finlande J. Nieminen
2e tour
Drapeau : Serbie N. Djokovic
1er tour
Drapeau : France R. Gasquet
2012 1/8 de finale
Drapeau : Argentine J.M. del Potro
1er tour
Drapeau : Colombie A. Falla
1er tour
Drapeau : Australie B. Tomic
1er tour
Drapeau : Italie A. Seppi
1er tour
Drapeau : Espagne F. Verdasco
2e tour
Drapeau : France J. Chardy
2e tour
Drapeau : Suisse S. Wawrinka
1er tour
Drapeau : Argentine C. Berlocq
2013 2e tour
Drapeau : Suisse R. Federer
1er tour
Drapeau : Espagne D. Gimeno-Traver
1er tour
Drapeau : Suisse S. Wawrinka
2e tour
Drapeau : République tchèque T. Berdych
2e tour
Drapeau : Espagne D. Ferrer
1/8 de finale
Drapeau : Serbie N. Djokovic
1er tour
Drapeau : États-Unis B. Baker
1er tour
Drapeau : Pays-Bas R. Haase
2014 1er tour
Drapeau : République tchèque R. Štěpánek
3e tour
Drapeau : Espagne R. Nadal
1er tour
Drapeau : Croatie M. Čilić
1er tour
Drapeau : Taipei chinois Lu Y-h.
1er tour
Drapeau : Bulgarie G. Dimitrov
1er tour
Drapeau : France R. Gasquet
  • En dessous du résultat se trouve le nom de l'ultime adversaire.

Style de jeu[modifier | modifier le code]

Le jeu de Denis Istomin est très singulier, assez similaire à celui d'Alexandr Dolgopolov. Très grand, il peut s'appuyer sur un puissant service, qui est son meilleur coup. Droitier, il possède un jeu très agressif et n'hésite pas à venir au filet pour finir le point. Aussi, Denis Istomin est très apprécié des spectateurs de par les variations de son jeu (slice, lift, coups plats, volées). Son slice est excellent.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Denis Istomin étant issu de la minorité russe d'Ouzbékistan, son nom en cyrillique devrait être retranscrit Istomine en français, mais la très grande majorité des sources reprend la transcription anglaise, Istomin.
  2. (en) « Youzhny Upsets Tipsarevic; Istomin Creates History », ATP World Tour,‎ 29 juin 2012 (consulté le 29 juin 2012)
  3. L'ordre chronologique des Masters 1000 de Rome et de Madrid a changé au cours des ans.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]