Francesca Schiavone

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Schiavone.
Francesca Schiavone
Francesca Schiavone
Carrière professionnelle
1998
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Naissance 23 juin 1980 (34 ans)
Drapeau : Italie Milan
Taille / poids 1,66 m (5 5) / 64 kg (141 lb)
Prise de raquette Droitière
Revers à une main
Gains en tournois 10 140 081 $
Palmarès
En simple
Titres 6
Finales perdues 11
Meilleur classement 4e (31/01/2011)
En double
Titres 7
Finales perdues 9
Meilleur classement 8e (12/02/2007)
Meilleurs résultats en Grand Chelem
Aust. R-G. Wim. US.
Simple 1/4 V (1) 1/4 1/4
Double 1/2 F (1) 1/2 1/2
Mixte 1/2 1/8 1/16 1/16
Titres par équipe nationale
Fed Cup 3 (2006, 2009, 2010)
Francesca Schiavone
à Roland-Garros 2011.

Francesca Schiavone, née le 23 juin 1980 à Milan, est une joueuse de tennis italienne, professionnelle depuis 1998 sur le circuit WTA.

Le 5 juin 2010, elle bat Samantha Stosur en finale de Roland-Garros et devient la première Italienne à remporter un tournoi du Grand Chelem. C'est alors son quatrième titre en simple après douze ans de carrière.

Carrière tennistique[modifier | modifier le code]

Très accrocheuse et dotée d'un jeu varié, Francesca Schiavone connaît une progression régulière au classement WTA dès qu'elle devient professionnelle en 1998. Entre 2003 et 2010, elle demeure le plus souvent dans le club des vingt meilleures joueuses mondiales. Moins puissante que la plupart de ses concurrentes, il lui faut néanmoins patienter jusqu'en juillet 2007 (après huit finales perdues), pour remporter le premier titre en simple de sa carrière à l'Open d'Autriche[1]. À l'occasion de l'Open de Dubaï en 2008, elle élimine la numéro un mondiale Justine Henin, laquelle restait sur dix-sept succès consécutifs dans cette compétition[2]. En octobre 2009, elle triomphe dans la très relevée Coupe du Kremlin puis, en avril 2010, à l'Open de Barcelone.

C'est cependant en Fed Cup que Francesca Schiavone s'est longtemps le mieux illustrée. En septembre 2006, avec l'équipe italienne, elle crée la surprise en arrachant l'épreuve face à la Belgique favorite emmenée par Henin. Si, en 2008, elle n'empêche pas le triomphe attendu des Russes en finale[3], elle participe à nouveau au succès de son pays en 2009 et 2010 contre les États-Unis.

Elle réalise l'exploit de sa carrière en remportant Roland-Garros 2010 : elle est d'abord la première Italienne de l'ère Open à atteindre une demi-finale en Grand Chelem grâce à sa victoire en quart contre la Danoise Caroline Wozniacki[4], numéro 3 mondiale, puis elle devient la première Italienne en finale d'un Grand Chelem en profitant de l'abandon d'Elena Dementieva. En finale, elle s'impose le 5 juin en dominant la puncheuse australienne Samantha Stosur en deux sets accrochés, au terme d'h 38 de jeu conduit avec audace et détermination[5]. Suite à cette victoire, Schiavone bondit de la 17e à la 6e place au classement WTA (le meilleur jamais atteint par une Italienne depuis 1968[6]). Outre la dotation du tournoi de 1 120 000 euros promis à la gagnante, elle empoche une prime de 400 000 euros que lui avait promis la Fédération Italienne de Tennis à l'issue de sa victoire en demi-finale[7]. Si la suite de sa saison est plus hésitante, elle parvient néanmoins à se qualifier pour les prestigieux Masters de fin de saison. Le 31 janvier 2011, elle atteint la 4e place mondiale au bénéfice de son quart de finale à l'Open d'Australie 2011.

Le 4 juin 2011, elle dispute la finale de Roland-Garros pour la deuxième année consécutive. Elle perd finalement son titre face à la Chinoise Li Na, en deux sets (6-4, 7-60).

Habile joueuse de double, Francesca Schiavone a enfin gagné sept tournois à ce jour dans cette spécialité (dont l'Open de Tokyo en 2009 aux côtés d'Alisa Kleybanova) et atteint la finale à Roland-Garros en 2008 aux côtés de Casey Dellacqua.

Palmarès[modifier | modifier le code]

En simple dames[modifier | modifier le code]

En double dames[modifier | modifier le code]

Parcours en Grand Chelem[modifier | modifier le code]

Parcours en « Premier Mandatory » et « Premier 5 »[modifier | modifier le code]

Découlant d'une réforme du circuit WTA inaugurée en 2009, les tournois WTA « Premier Mandatory » et « Premier 5 » constituent les catégories d'épreuves les plus prestigieuses, après les quatre levées du Grand Chelem.

Parcours aux Masters[modifier | modifier le code]

Parcours aux Jeux olympiques[modifier | modifier le code]

Parcours en Fed Cup[modifier | modifier le code]

Classements WTA[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. En battant Yvonne Meusburger en finale - voir son parcours détaillé
  2. 7-6, 7-6 - voir son parcours détaillé
  3. Défaite italienne 4 à 0
  4. Patrice Capelle, « Schiavone surprend Wozniacki », sur sport.be,‎ 1er juin 2010 (consulté le 29 août 2010)
  5. L'Australienne l'avait pourtant éliminée au premier tour en 2009
  6. Jusqu'au 7 juin 2010, les trois Italiennes les mieux classées étaient : Flavia Pennetta (10e en 2009), Raffaella Reggi (13e en 1988) et Sandra Cecchini (15e en 1988)
  7. Dominique Bonnot, « Sacrée Schiavone », L'Équipe,‎ 5 juin 2010, p. 3
  8. a, b, c et d Pour chaque tournoi, la date indiquée correspond à la première journée, en général un lundi.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :