Toots and the Maytals

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Toots and the Maytals

Description de cette image, également commentée ci-après

Frederic Hibbert lors d'un concert à Ris-Orangis (Essonne) en juin 2006

Informations générales
Surnom The Maytals
Pays d'origine Drapeau de la Jamaïque Jamaïque
Genre musical Reggae, ska, rocksteady
Années actives 1966 jusqu'au début des années 1980
Début des années 1990 jusqu'à aujourd'hui
Labels Beverley's
Trojan Records
V2 Music
Mango Records
Site officiel Site officiel
MySpace
Composition du groupe
Membres Paul Douglas
Carl Harvey
Frederick "Toots" Hibbert
Jackie Jackson
Michelle Eugene
Leba Thomas
Marie "Twiggi" Gitten
Norris Webb
Charles Farquarson
Radcliffe "Dougie" Bryan
Andy Bassford
Anciens membres Hux Brown
Harold Butler
Raleigh Gordon †
Winston Wright †
Jerry Matthias
Winston Grennan †

Le groupe de musique Toots and the Maytals, initialement appelé The Maytals, est l'un des groupes vocaux de ska et de reggae les plus connus. Leur son est une combinaison unique et originale de musique gospel, ska, soul, reggae et de rock.

Historique[modifier | modifier le code]

The Maytals se forment au début des années 1960 avec Frederick Toots Hibbert, Nathaniel Jerry Mathias et Raleigh Gordon, tous originaires de Kingston en Jamaïque. Il signe son premier album, I'll Never Grow Old, avec l'aide du producteur Clement Coxsone Dodd. Il connaît le succès en Jamaïque et en Angleterre avec les producteurs Prince Buster et Byron Lee en 1966.

Cette même année, Frederick Hibbert va en prison pendant 18 mois pour consommation et possession de marijuana, ce qui était selon lui un coup monté car il déclare avoir commencé à fumer de l'herbe seulement après cet incident. À sa libération, The Maytals travaillent avec le producteur Leslie Kong et signent 54-46 was My Number (qui est le générique d'ouverture de This is England), référence au passage en prison de Frederick Hibbert qui devient un hit en Jamaïque et en Angleterre. Suivent les titres Monkey Man et Sweet and Dandy. En 1968, il écrit Do the reggay et invente le terme, si ce n'est le style, dans lequel se retrouvent de nombreux musiciens jamaïcains.

Discographie[modifier | modifier le code]

  • I'll Never Grow Old (R&B 1964)
  • The Sensational Maytals (Dynamic 1965)
  • Sweet And Dandy (Beverleys 1968)
  • From the Roots (Trojan 1970)
  • Monkey Man (Trojan 1970)
  • The Maytals Greatest Hits (Beverleys 1971)
  • Slatyam Stoot (Dynamic 1972)
  • Funky Kingston (Mango 1973)
  • In the Dark (Trojan 1974)
  • Original Golden Oldies Vol.3 (Prince Buster 1974)
  • Roots Reggae (Dynamic Sounds 1974)
  • Reggae Got Soul (Mango 1976)
  • Toots Presents the Maytals (Chin Randy's 1977)
  • Pass the Pipe (ILPS 1979)
  • Pressure Drop (Best of) (Trojan 1979)
  • Just Like That (ILPS 1980)
  • Toots "Live" (ILPS 1980)
  • Dance The Ska Vol. II (EMI 1980)
  • Knock Out! (Mango 1981)
  • "Live" at Reggae Sunsplash (Sunsplash Record 1983)
  • Reggae Greats (Mango 1984)
  • Toots In Memphis (Mango 1988)
  • Do The Reggae 1966-70 (Attack 1988)
  • An Hour Live (Genes 1990)
  • Life Could Be a Dream (Studio One 1992)
  • Bla.Bla.Bla. (Esoldun 1993)
  • Don't Trouble (Reggae Best 1995)
  • Experience (Ezperience 1995)
  • Roots Reggae (Rhino 1995)
  • Time Tough: The Anthology (Island 1996)
  • Recoup (Alla Son 1997)
  • The Very Best Of Toots And The Maytals (Music Club 1997)
  • That's My Number (Orange Street 1998)
  • Ska Father (Artista Only! 1998)
  • Live in London (Trojan 1999)
  • Jamaican Monkey Man (Trojan 1999)
  • Monkey Man / From the Roots (Trojan 1999)
  • Ska to Reggae (The Sensational Maytals / Slatyam Stoot) (Rhino 1999)
  • The Originals (Charly 1999)
  • 20 Massive Hits (Metro 2000)
  • The Very Best of (Island 2000)
  • Broadway Jungle: The Best of Toots and the Maytals 1968-1973 (Trojan 2001)
  • The Millenium Collection (MCA 2001)
  • The Maytals (Dressed To Kill 2001)
  • 54-46 That's My Number (Sanctuary/Trojan 2001)
  • Fever (Dressed To Kill 2001)
  • Reggae Collection (Universal/Spectrum 2002)
  • World is Turning (D&F Records 2003)
  • Funky Kingston / In the Dark (Deluxe Pack) (Def Jam 2003)
  • Monkey Man (Trojan 2003)
  • Sweet and Dandy (Trojan 2003)
  • From the Roots (remastered) (Sanctuary/Trojan 2003)
  • True Love (V2 / BMG 2004)
  • Toots « Live » (Remastered w/bonus tracks) (Island 2004)
  • Rhythm Kings (Delta 2005)
  • Pressure Drop - The Definitive Collection (Sanctuary/Trojan 2005)
  • Roots Reggae (The Classic Jamaican Albums) (Trojan 2005), coffret 6 CD
  • World Is Turning (XIII Bis 2005)
  • Light Your Light (Concord 2007)
  • Adieu Haiti duo avec Raphaël (EMI 2008)
  • Flip and Twist (D&F Music 2010)

Liens[modifier | modifier le code]