Calypso (musique)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Calypso.

Appelé aussi « Kaiso », le calypso est une musique de carnaval à deux temps issue des Antilles (Trinidad et Tobago). À la fois chanson à texte[réf. nécessaire] et rythme caractéristique (article en anglais), il est proche du mento jamaïcain [1], dont il est bien distinct à la fois par son rythme et ses compositions.

L'influence du mento est perceptible dans le ska au début des années 1960, tandis que le calypso est à la racine de la soca dans les années 1970. Le calypso est fait des influences conjuguées des rythmes africains et des musiques européennes.

Le calypso fut enregistré très tôt, dès 1914 par Victor et Decca. Parmi ses représentants illustres au fil des ans, on remarque Attila the Hun, Wilmoth Houdini, Lord Invader, Lord Kitchener, Mighty Sparrow, Spoiler, Duke, et Shorty. Il fut entendu pour la première fois, en grande diffusion, en Amérique du Nord, interprété par des artistes des États-Unis comme les Andrews Sisters (dont la version de « Rum and Coca Cola », plagiée de la composition de Lord Invader, se vendit à un million d'exemplaires en 1945), Robert Mitchum et Harry Belafonte. Le calypso a également été intégré au monde du jazz par des artistes comme Sonny Rollins ou Miles Davis.

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Lire Le Reggae (Castor Astral) de Bruno Blum

Liens externes[modifier | modifier le code]

À lire aussi[modifier | modifier le code]