The Specials

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

The Specials

alt=Description de l'image Ska.GIF.
Informations générales
Pays d'origine Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Genre musical 2 tone, Ska
Années actives 1977-1981
1994-1999
Labels 2 Tone, Chrysalis
Site officiel http://www.thespecials.com
Composition du groupe
Membres Jerry Dammers
Terry Hall
Neville Staples
Sir Horace Gentleman
Roddy Radiation
Lynval Golding
John Bradbury

The Specials est un groupe de musique britannique de ska formé en 1977 à Coventry (Angleterre) autour du claviériste Jerry Dammers.

Carrière[modifier | modifier le code]

Formé en 1977 par Dammers, Golding et Panter, le groupe s'est d'abord nommé The Automatics puis The Coventry Automatics. L'année suivante Hall et Radiation rejoignent le groupe qui devient The Special AKA The Coventry Automatics puis finalement The Special AKA. Joe Strummer du groupe The Clash assiste à l'un de leurs concerts et les invite à faire la première partie de son groupe sur le On Parole UK Tour. Cette occasion donne à The Special AKA une publicité à un niveau national. En 1979, Dammers décide de créer son propre label[1], et Two-Tone Records[2] voit le jour. Sur ce label, le groupe sort Gangsters, qui devient l'une des 10 meilleures ventes de 1979.

Le groupe commence alors à se vêtir dans un style mélangeant mod, rude-boy et skinhead dans des costumes à 'deux tons' (symbolisant les deux couleurs de peaux des membres), qu'ils complètent d'accessoires de mode provenant de la fin des sixties. Leur premier LP, Specials, est produit par Elvis Costello. Too Much Too Young atteint la première place des charts britanniques, malgré la forte controverse concernant le texte qui encourage la contraception. Leur deuxième album More Specials connait un succès moins grand malgré/à cause du recul de l'influence ska des premiers enregistrements. Cet album plus expérimental, fait appel à des influences provenant de la pop, la new wave et le muzak. Le groupe a également expérimenté ce qu'on pourrait appeler du reggae psychédélique. On peut citer comme chanteuses ayant collaboré en tant que choristes sur les deux premiers albums : Chrissie Hynde, Rhoda Dakar ou certaines de The Go-Go's Belinda Carlisle, Jane Wiedlin et Charlotte Caffey.

Après que Ghost Town se place à la première place des charts en 1981, Staples, Golding et Hall quittent le groupe[3]. C'est le début de la fin pour le Two-Tone Records[4],[5]. Dammers engage alors Stab Campbell pour travailler sous le précédent nom du groupe Special AKA. L'album qui en résulte, In the studio, n'est pas un succès commercial, bien que Racist Friend et Nelson Mandela soient des tubes[6]. Cette dernière chanson a contribué à faire du leader sud-africain une « cause célèbre » au Royaume-Uni. Dammers dissout ensuite le groupe pour se concentrer sur son action politique.

Histoire récente[modifier | modifier le code]

Après la dissolution de la formation originelle, la plupart des membres du groupe ont travaillé avec d'autres groupes et se sont reformés plusieurs fois pour faire des tournées ou enregistrer des projets ayant trait aux Specials. Malgré cela, il n'y a jamais de réunion complète de la formation initiale.

Dans les années 80, Hall, Staples et Golding ont formé un groupe pop appelé Fun Boy Three qui a connu un certain succès avec des titres tels que Tunnel of Love, Our Lips Are Sealed (en) (reprise des Go-Gos), The Lunatics (Have Taken Over the Asylum) entre 1981 et 1983. Entre 1984 et 1987, Hall mit en avant The Colourfield avec quelques succès commerciaux. Après leur séparation, Hall poursuit une carrière solo, travaillant principalement dans la new wave, il a co-écrit plusieurs des premières sorties des Lightning Seeds.

En 1996, avec le regain d'intérêt pour le ska en Amérique du Nord, la plupart des Specials se sont réunis pour enregistrer Today's Specials, un album studio principalement composé de reprises de reggae et de ska. Ce projet a été suivi par la sortie en 1998 d'un album original Guilty 'Til Proved Innocent. Le groupe a réalisé un nombre important de concerts à la suite de ces albums. Il faut noter l'absence des albums et des concerts de Terry Hall et Jerry Dammers. Le dernier album inclut des guests tels que Tim Armstrong et Lars Frederiksen de Rancid.

Des rumeurs de réunion ont commencé à circuler en 2007 lorsque Terry Hall et Lynval Goldging ont interprété Gangsters avec Lily Allen au festival Glastonbury[7]. En novembre 2008, vingt-cinq ans après avoir annoncé son départ[3] des Specials, Terry Hall a confirmé son intention de réunir[7],[8],[9] le groupe ska de Coventry sans Jerry Dammers, qui a qualifié le projet de « fraude intellectuelle »[10] et qui a publié une lettre ouverte dans le quotidien britannique The Guardian dans laquelle il explique les raisons de son exclusion[11].

Le 24 février 2010 à la Brixton Academy, le groupe sans Dammers reçoit un prix à la cérémonie des Shockwaves NME Awards pour «contribution exceptionnelle» à la musique[12].

En 2013 les Specials annoncent que Neville Staple quitte le groupe pour des raisons de santé.

En février 2014 Roddy Radiation le guitariste soliste quitte à son tour l'aventure, il est remplacé par Matt McManamon l'ancien chanteur/guitariste du groupe The Dead 60s.

Membres[modifier | modifier le code]

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums[modifier | modifier le code]

Specials (avec Terry Hall)

Année Titre Charts UK Temps passé dans les charts Dates d'entrée & sortie charts
1979 Specials 4 48 semaines 03/11/1979 - 06/10/2001
1980 More Specials 5 20 semaines 04/10/1980 - 21/02/1981

Special AKA

Année Titre Charts UK Temps passé dans les charts Dates d'entrée & sortie charts
1984 In the studio 34 6 semaines 23/06/1984 - 06/10/1984

Specials (sans Terry Hall)

Année Titre Charts UK Temps passé dans les charts Dates d'entrée & sortie charts
1996 Today's Specials ... ... ...
1998 Guilty 'til proved innocent ! ... ... ...
2000 Skinhead girl ... ... ...
2001 Conquering ruler ... ... ...

Albums Live[modifier | modifier le code]

  • CHR TT 5011 Live at The Moonlight Club (1997)
  • Peel Sessions (1987)
  • Blue Plate Specials (1999)
  • Ghost Town: Live at Montreaux Jazz Festival 1995 (1999)

Compilations[modifier | modifier le code]

  • The Singles Collection (1991)
  • Coventry Automatics Aka the Specials: Dawning of a New Era (1994)
  • Too Much Too Young: The Gold Collection (1996)
  • Concrete Jungle (1998)
  • Best of The Specials (1999)
  • Very Best of the Specials and Fun Boy Three (2000)
  • Ghost Town (2004)
  • Stereo-Typical: A's, B's and Rarities (2005)
  • Greatest Hits (2006)

Singles[modifier | modifier le code]

Specials (avec Terry Hall)

Année Titre Charts UK Temps passé dans les charts Dates d'entrée & sortie charts Album
1979 Gangsters 6 12 semaines 28/07/1979 - 13/10/1979 ...
1979 A message to you Rudy 10 14 semaines 27/10/1979 - 26/01/1980 Specials
1980 Too much too young 1 10 semaines 26/01/1980 - 29/03/1980 Specials
1980 Rat race 5 9 semaines 24/05/1980 - 19/07/1980 More Specials
1980 Stereotype 6 8 semaines 20/09/1980 - 08/11/1980 More Specials
1980 Do nothing 4 11 semaines 13/12/1980 - 21/02/1981 More Specials
1981 Ghost town 1 14 semaines 20/06/1981 - 19/09/1981 ...

Special AKA

Année Titre Charts UK Temps passé dans les charts Dates d'entrée & sortie charts Album
1982 The boiler 35 5 semaines 23/01/1982 - 20/02/1982 ...
1983 War crimes 84 2 semaines 08/01/1983 - 15/01/1983 In the studio
1983 Racist friend 60 3 semaines 03/09/1983 - 17/09/1983 In the studio
1984 Nelson Mandela 9 10 semaines 17/03/1984 - 19/05/1984 In the studio
1984 What I like most about you is your girlfriend 51 5 semaines 01/09/1984 - 29/09/1984 In the studio

Specials (sans Terry Hall)

Année Titre Charts UK Temps passé dans les charts Dates d'entrée & sortie charts Album
1996 Hypocrite 66 1 semaine 10/02/1996 Today's Specials

Réutilisation sur pellicules[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « L'histoire des Specials clarifiée par le créateur de 2 Tone », Skarlatine, vol. 7, no 10,‎ octobre 2007 (lire en ligne)
  2. (en) Jill Furmanovsky et David Corio, « That Man is Forward », Q Magazine (Ska & 2-Tone Special Edition),‎ 2004, p. 136–142
  3. a et b « Fatalité bien orchestrée », Skarlatine, vol. 6, no 8,‎ août 2006 (lire en ligne)
  4. « Crépuscule cauchemardesque », Skarlatine, vol. 6, no 11,‎ novembre 2006 (lire en ligne)
  5. (en) Martin Aston, « Check Mates », Q Magazine (Ska & 2-Tone Special Edition),‎ 2004, p. 98–102
  6. « Finie la partie de plaisir! », Skarlatine, vol. 7, no 8,‎ août 2007 (lire en ligne)
  7. a et b « The Specials : Trente ans de ska à Coventry… », Skarlatine, vol. 8, no 12,‎ décembre 2008 (lire en ligne)
  8. (en) Alexis Petridis, « It's something I wanted again in my life », The Guardian,‎ 20 février 2009 (lire en ligne)
  9. Ruth Barnes, « The Specials reunion », BBC,‎ 30 mars 2008 (consulté le 3 décembre 2008)
  10. « The Specials : La tournée de réunion se termine dans la controverse », Skarlatine, vol. 9, no 5,‎ mai 2009 (lire en ligne)
  11. (en) Jerry Dammers, « I founded the Specials, and now they've excluded me », The Guardian,‎ 4 mars 2009 (lire en ligne)
  12. « The Specials en tournée en Amérique du Nord! », Skarlatine, vol. 10, no 3,‎ mars 2010 (lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Horace Panter, Rudie pour la vie, Camion Blanc, 2010 (biographie du groupe par son bassiste sir Horace "Gentleman" Panter - traduite en français dans la présente édition)