Toots Hibbert

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Toots Hibbert

Surnom Toots
Nom Frederick Nathaniel Hibbert
Naissance (71 ans)
May Pen Jamaïque Jamaïque
Activité principale Musicien
Genre musical Ska, rocksteady, reggae
Instruments Voix, guitare
Années actives Depuis 1962
Labels Island / Dynamic Sounds / Trojan

Frederick Nathaniel «Toots» Hibbert, né le à May Pen en Jamaïque, est un chanteur de roots reggae et de ska ; il est par ailleurs le chanteur du groupe Toots and the Maytals qu'il a fondé avec Jerry Mathia' et Raleigh Gordon[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Toots a débuté sa carrière par des chants d'église baptiste dans la campagne jamaïcaine avec ses amis Jerry et Raleigh. Puis en 1962, ils sortent leur premier disque de ska chez Studio One. En 1966 ils remportent le festival jamaïcain de concours de chant avec Bam Bam[1]: ils sont alors considérés comme l'un des plus grands groupes vocaux de Jamaïque.

Fin 1966, F; "Toots" Hibbert est emprisonné pour détention de marijuana[1] - dont la consommation était très courante à l'époque sur l'île [réf. nécessaire]- durant dix-huit mois. C'est alors qu'il porte le matricule 54-46. Il en fera un tube dès sa sortie de prison, 54 46 That's my number, un rocksteady époustouflant. Quelque temps plus tard, il sort le titre Do the Reggay : même si l'orthographe n'est pas celle du genre musical, il est le premier à utiliser le mot "reggae". Les Maytals apparaissent dans le film The Harder They Come en 1972.

L'influence de la musique soul, ou rhythm'n'blues, mais plutôt côté "Stax" que "Motown" a toujours été nette dans sa musique : il suffit de constater le nombre de ses reprises de Otis Redding, Ray Charles, The Neville Brothers, ou même Van Morisson, etc ... L'influence est, dans de nombreux titres, évidente. F. Hibbert ne s'en cache d'ailleurs pas : voir les titres : Reggae Got Soul, Toots in Memphis.

En 1980, son disque Live capte les Maytals avec leur énergie légendaire. Ce disque est historique : il a été mixé et pressé dans la nuit : il est sorti et vendu le lendemain du concert dans les magasins à Londres !
F. Hibbert "renvoie" (pour quelles raisons?) Jerry et Raleigh en 1982, ce qui annonce la fin des Maytals ; mais Toots a malgré tout gardé le nom : les Maytals sont à présent les musiciens de Toots (qui en change souvent). Toots est encore actif et sort régulièrement de nouveaux disques notamment le très remarqué True love, album de duos avec Ben Harper, Shaggy, Eric Clapton, Keith Richards et bien d'autres[2].

Il fait toujours de nombreuses tournées à travers le monde.

En 2006, Toots participe à l'album Radiodread des Easy Star All-Stars, où il chante une reprise très réussie du titre Let Down issu de l'album OK Computer de Radiohead, repris intégralement par ce collectif reggae.

En 2007, il a signé le duo Adieu Haïti avec le chanteur français Raphael.

Discographie[modifier | modifier le code]

Frederic Hibbert lors d'un concert à Ris-Orangis (Essonne) en juin 2006

1976 "In the dark"

1976 "Funky Kingston"

1976 "Reggae got soul"

1979 "Pass the pipe"

1980 "Live"

1980 "Just like that"

1981 "Knock out!"

1988 "Toots in Memphis"

2004 "True love"

2005 "World is turning"

2007 "Light your light"

Notes et références[modifier | modifier le code]

http://www.rollingstone.com/music/lists/100-greatest-singers-of-all-time-19691231/toots-hibbert-20101202

http://www.tootsandthemaytals.com

  1. a, b et c (fr) « Toots-and-the-Maytals », sur www.reggae.fr (consulté le 30 décembre 2010)
  2. (en) « Biographie artistique », sur jaartistebio.blogspot.com (consulté le 30 décembre 2010)

Voir aussi[modifier | modifier le code]