Sigismond Ier de Pologne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Sigismond Ier de Pologne
Image illustrative de l'article Sigismond Ier de Pologne
Titre
Grand-duc de Lituanie
15061544
Prédécesseur Alexandre Ier Jagellon
Successeur Sigismond II de Pologne
Roi de Pologne
15061548
Prédécesseur Alexandre Ier Jagellon
Successeur Sigismond II de Pologne
Biographie
Dynastie Jagellon
Date de naissance 1er janvier 1467
Date de décès 1er avril 1548 (à 81 ans)
Père Casimir IV de Pologne
Mère Élisabeth de Habsbourg
Conjoint
Enfant(s)

Sigismond Ier de Pologne

Sigismond Ier le Vieux (° à Kozienice le 1er janvier 1467, † Cracovie le 1er avril 1548), (en polonais Zygmunt I Stary et lituanien Zygimantas Senasi) roi de Pologne et grand-duc de Lituanie de 1506 à 1548.

Origine[modifier | modifier le code]

Cinquième fils de Casimir IV de Pologne et d'Élisabeth de Habsbourg. Il est nommé par son frère aîné Vladislas roi de Bohême : duc de Głogów (1498-1506) et d'Opole (1501-1506) en Silésie.

Règne[modifier | modifier le code]

Le 19 août 1506 après la mort de son frère le roi Alexandre Ier Jagellon, Sigismond devient grand-duc de Lituanie puis est élu roi de Pologne le 20 octobre et couronné le 20 janvier 1507 à Cracovie[1]. La succession ne crée aucune contestation. Le règne des derniers Jagellon (1506-1572) est marqué par une vive lutte entre le pouvoir royal et la noblesse (szlachta) pour la définition des privilèges de cette dernière. Les souverains aspire à la monarchie absolue, comparable à celle de François Ier en France, mais on assiste à une lente évolution vers une monarchie parlementaire entièrement dominée par les nobles. Sigismond Ier, soutenu par sa femme Bona Sforza, qui lui apporte l’appui financier de sa famille, tente d’échapper au statut nihil novi de 1505. Le conflit dure jusqu’en 1569.

L’épanouissement de la Renaissance favorisé par le roi et son épouse Bona Sforza ainsi que le développement économique et culturel des villes polonaises sous Sigismond Ier amènent la Pologne à l’apogée de sa grandeur.

Chronologie du règne[modifier | modifier le code]

  • 1519 à 1521, guerre contre la Prusse terminée par un armistice de 4 ans.
  • 1520, les diètes de Toruń et de Bydgoszcz, décrétent une corvée paysanne obligatoire d'un jour par semaine.
  • 1525 et 1526, soulèvement paysan en Prusse ducale et révoltes sociales et religieuses à Gdańsk.
  • 1544, le 6 octobre son fils, Sigismond II, est élu grand-duc de Lituanie.
  • 1534 à 1537, troisième guerre avec la Moscovie.
  • 1537 Pour la première fois le souverain doit faire face à la rébellion de la szlachta dans ses états contre l'autorité royale.

Famille et descendance[modifier | modifier le code]

Sigismond Ier avait épousé :

  1. en 1512 Barbara Szápolya (1495-1515) fille d'István Szapolyai comte de Zips dont naquit :
  2. en 1518 Bona Sforza (1494-1557) fille de Jean Galéas Sforza, duc de Milan, dont naquirent :

Sigismond Ier eut également un fils illégitime (et deux filles) de sa maîtresse morave Katarzyna Telniczanka (Kateřina Telničanka) morte en 1528 :

Ascendance[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Encyclopédie théologique, vol. 49, Jacques-Paul Migne,‎ 1854