Liste des souverains de Lituanie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L'état de la Lituanie se formé en 1230, quand les tribus baltes menacées dans le nord par les Chevaliers Porte-Glaive et à l'ouest par les Chevaliers Teutoniques se réunissent sous la direction de Mindaugas.

Après que le Grand-Duc Ladislas II Jagellon devient également roi de Pologne en 1386, les deux États se rassemblent en 1440 sous l'autorité d'un souverain unique. En 1569, l'Union de Lublin est signée et une nouvelle entité, l'Union de Pologne-Lituanie, émerge pour faire place en 1569 à la République des Deux Nations.

Entre 1772 et 1795, la République est plusieurs fois partagée. La Lituanie devient partie intégrante de l'Empire russe jusqu'au 16 février 1918. La Lituanie ne retrouve sa souveraineté qu'en 1919, après que l'Allemagne ait perdu la Première Guerre mondiale. La Première République de Lituanie demeure jusqu'en 1940, quand elle est occupée par l'Union soviétique.

Au cours de la Seconde Guerre mondiale, la Lituanie est occupée par le Troisième Reich. En 1944, l'Allemagne perd la guerre, l'Union soviétique re-occupe la Lituanie et fonde la République socialiste soviétique de Lituanie.

Le 11 mars 1990, la Lituanie est la première république soviétique à proclamer son indépendance. Le République de Lituanie est restaurée en une république démocratique, membre de l'Union européenne et de l'OTAN.

Grand-Duché de Lituanie (1236–1569)[modifier | modifier le code]

Titre: grand-duc (lituanien : didysis kunigaikštis; biélorusse : vialiki kniaź; polonais : wielki książę) excepté pour Mindaugas, qui devient roi de Lituanie (lituanien : Lietuvos karalius).

Grands-Ducs (1236–1291)[modifier | modifier le code]

En raison d'un manque de données écrites, les dates sont approximatives.

Période Grand-Duc Remarques
1236–1263 Mindaugas Grand-duc jusqu'en 1253, puis roi de Lituanie. Tué par son neveu, Treniota
1263–1264 Treniota
1264–1267 Vaišvilkas Fils de Mindaugas, renonce volontairement au trône au profit de son frère-frère Svarnas
1267–1269 Svarnas
1269–1282 Traidenis
1282–1285 Daumantas
1285–1291 Butigeidis (en) Fondateur de la dynastie Gédiminides

Gédiminides (1291–1440)[modifier | modifier le code]

Les dates peuvent être approximative.

Période Grand-Duc Remarques
1291–1295 Butvydas (en) Frère de Butigeidis (en), père de Vytenis et Gediminas
1295–1316 Vytenis (en) Fils de Butvydas
1316–1341 Gediminas Fils de Butvydas. Après sa mort, le grand-duché est partagé entre ses 7 fils.
1341–1345 Jaunutis Fils de Gediminas. Déposé par ses frères Algirdas et Kęstutis.
1345–1377 Algirdas Fils de Gediminas.
1377–1381 Jogaila Fils d'Algirdas. Couronné Roi de Pologne en 1386. Fondateur de l'Union de Pologne-Lituanie. Fondateur de la dynastie Jagellon.
1381–1382 Kęstutis Fils de Gediminas. Dépose Jogaila en 1381 et prend le contrôle de la Lituanie, avant d'être capturé et exécuté l'année suivante.
1382–1392 Jogaila aussi roi de Pologne de 1386 à 1434. Le gouvernement de la Lituanie est confié à Skirgaila (en) (1387–1392).
1392–1430 Vytautas le Grand Fils de Kęstutis. Rejoint son père contre Jogaila, avant de changer de camp pour devenir Grand-Duc de Lituanie en 1392. Élu roi de Lituanie en 1429. Les Polonais empêchent son couronnement.
1430–1432 Švitrigaila Fils d'Algirdas, frère de Jogaila. Déposé par Žygimantas, fils de Kęstutis.
1432–1440 Sigismond Ier Kęstutaitis Fils de Kęstutis, frère de Vytautas. Assassiné par des supporters de Švitrigaila.

Jagellons (1440–1572)[modifier | modifier le code]

L'acte d'Union de Krewo a été signé le 14 août 1385, le règne de Casimir IV marque le début d'un nouvelle lignée de dirigeants commune aux deux pays. Les monarques conservent des titres distincts pour les deux parties de l'État, et leur numérotation est conservé. La dynastie des Jagellons est une continuation directe de la dynastie des Gediminides.

Période Titulaire Remarques
1440–1492 Kazimieras IV Fils de Jogaila. Élu et couronné roi de Pologne en 1447 à la mort de Ladislas III
1492–1506 Aleksandras Ier Fils de Casimir IV. Élu et couronné roi de Pologne en 1501 à la mort de Jean Ier
1506–1548 Žygimantas II Fils de Casimir IV
1548–1572 Żygimont III Fils de Sigismond Ier. Souverain factuel depuis 1529.

République des Deux Nations (1569–1795)[modifier | modifier le code]

La République des Deux Nations est créé par l'Union de Lublin en 1569. Le roi élu de Pologne est à son tour élu par les familles nobles lituaniens comme grand-duc de Lituanie (jusque-là le duché de Lituanie était héréditaire).

Période Titulaire Maison Remarques
1573–1575 Henrikas Valua Valois Il abandonne le trône et rentre en France pour se faire couronner sous le nom d'Henri III
1576–1586 Steponas Batoras Báthory
1588–1632 Zigmantas Vaza Vasa Propose une union personnelle entre la République des Deux Nations et la Suède, Roi de Suède de 1592 à 1599
1632–1648 Vladislovas IV Vaza
1648–1668 Jonas Kazimieras Vaza Abdique et devient moine
1669–1673 Mykolas I Kaributas Višnioveckis noblesse lituanienne
1674–1696 Jonas Sobieskis Aristocratie polonaise
1697–1706 Augustas II Wettin Également Électeur de Saxe sous le nom de Frederick Augustus I
1706–1709 Stanislovas Leščinskis Aristocratie polonaise Guerre de Succession de Pologne
1709–1733 Augustas II Wettin Également Électeur de Saxe sous le nom de Frederick Augustus I
1733–1736 Stanislovas Leščinskis Aristocratie polonaise Guerre de Succession de Pologne
1733–1763 Augustas III Saksas Wettin Également Électeur de Saxe sous le nom de Frederick Augustus II
1764–1795 Stanislovas Augustas Poniatovskis Aristocratie polonaise| Signe la Constitution polonaise du 3 mai 1791, abdique après le Troisième partage, meurt en exil en Russie

Après les partitions en 1772, 1793 et 1795, la république cesse d'exister et la Lituanie fait partie de l'Empire russe pendant 123 ans.

Sources[modifier | modifier le code]

Vytautas Landsbergis