Frédéric V de Nuremberg

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Frédéric V (avant le 3 mars 1333 – 21 janvier 1398) est burgrave de Nuremberg de 1357 à sa mort.

Biographie[modifier | modifier le code]

Frédéric V est le fils de Jean II de Nuremberg et d'Élisabeth de Henneberg. Il succède à son père à sa mort, en 1357. L'empereur Charles IV lui confie la protection militaire du château de Nuremberg, lieu stratégiquement important pour le Saint-Empire romain germanique. Les services rendus à la couronne impériale par Frédéric V amènent Charles IV du Saint-Empire à élever le burgrave de Nuremberg au rang de premier burgrave de rang royal.

Après la mort de Frédéric V, les possessions des Hohenzollern sont partagées entre ses fils :

Mariage et descendance[modifier | modifier le code]

En 1350, Frédéric V épouse Élisabeth (1329-1375), fille du margrave Frédéric II de Misnie. Huit enfants sont nés de cette union :

  • Élisabeth (1358 – 26 juillet 1409), épouse en 1374 le futur électeur palatin Robert III ;
  • Béatrice (vers 1362 – 10 juin 1414), épouse en 1375 le duc Albert III d'Autriche ;
  • Marguerite (morte en 1406), épouse en 1383 le landgrave Hermann II de Hesse ;
  • Anne (vers 1364 – 10 mai 1392), nonne à Seusslitz ;
  • Catherine (morte en 1409), abbesse de Hof ;
  • Agnès (1366 – 22 mai 1432), abbesse de Hof ;
  • Jean III (vers 1369 – 11 juin 1420), burgrave de Nuremberg ;
  • Frédéric VI (21 septembre 1371 – 20 septembre 1440), burgrave de Nuremberg.