Élisabeth de Habsbourg

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Élisabeth d'Autriche.
Élisabeth de Habsbourg
Élisebeth de Habsbourg, reine de Pologne, grande-duchesse de Lituanie
Élisebeth de Habsbourg, reine de Pologne, grande-duchesse de Lituanie
Titre
Reine consort de Pologne
Grande-duchesse consort de Lituanie
10 mars 14547 juin 1492
Couronnement 10 mars 1454, en la Cathédrale du Wawel à Cracovie
Prédécesseur Sophie de Holszany
Successeur Hélène de Moscou
Biographie
Date de naissance 1436 (ou 1435 ou 1437)
Lieu de naissance Vienne
Date de décès 30 août 1505
Lieu de décès Cracovie
Père Albert II du Saint-Empire
Mère Élisabeth de Luxembourg

Élisabeth de Habsbourg (1436 (ou 1435 ou 1437), Vienne - 30 août 1505, Cracovie), (en polonais Elżbieta Rakuszanka, en hongrois: Erzsébet) fut reine consort de Pologne et grande-duchesse consort de Lituanie. En polonais, elle est connue sous le nom de Elżbieta Rakuszanka et Elżbieta Austriaczka, les deux signifiant Élisabeth d'Autriche ou Elżbieta Habsburżanka, Élisabeth de Habsbourg.

Biographie[modifier | modifier le code]

Élisabeth est la fille de Albert II du Saint-Empire (1397-1439) et de son épouse Élisabeth de Luxembourg (1409-1442). Elle est à sa naissance princesse de Hongrie, princesse de Bohême et duchesse d'Autriche. L'Autriche n'est alors pas encore un archiduché bien que les Habsbourgs se considèrent déjà eux-mêmes comme archiducs.

Après la mort de son frère, Ladislas Ier de Bohême, Élisabeth et sa famille réclament l'héritage et le trône de Bohême et de Hongrie. Finalement, le fils aîné du roi et de la reine de Pologne, Vladislav II de Bohême, est choisi comme souverain des deux royaumes. Les fils cadets d'Élisabeth de Habsbourg devinrent par la suite rois de Pologne et de Lituanie et six de ses filles duchesses.

Mariage et decendance[modifier | modifier le code]

Le 10 février 1454, Élisabeth épouse le roi Casimir IV Jagellon (Kazimierz Jagellon, 1427-1492), monarque de Pologne et de Lituanie. Pas moins de quatre de ses enfants devinrent rois, d'où son surnom de « mère des Jagellons » ou « mère des rois ».

Elle a en tout treize enfants :

Ascendance[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]