Sig-Sauer P226

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Sig-Sauer « normal » en finition K-note

Le Sig-Sauer P226 est un pistolet conçu en Suisse par Sig et produit en Allemagne par Sauer.

Développé pour répondre au concours de l'armée américaine en vue du remplacement du colt 1911 il s'agit d'une version à grande capacité du Sig-Sauer P220. Présentée en 1983 chambrée en 9 mm Parabellum, il a perdu d'une courte tête face au Beretta 92[1]. Certaines unités spéciales des États-Unis et de pays alliés l'ont néanmoins adopté, comme les Navy SEAL et la FOI 2 qui utilisent une version traitée anticorrosion et avec une lampe SureFire W114D comme arme de poing standard. Il a également connu un certain succès auprès de différentes organisations militaires et de police un peu partout dans le monde, mais sa version compacte P228 est plus utilisée.

En 1998 le Sig-Sauer P226 a été chambré en .357 SIG et .40 S&W.

Spécifications[modifier | modifier le code]

Tirant en double/simple action ou double action stricte (système DAK) le P226 possède une carcasse en alliage d'aluminium ou en acier inoxydable). Ses plaquettes de crosse sont en plastique ou en bois. Ses organes de visée sont de type mire métallique (fixe ou réglable).

P226[modifier | modifier le code]

Copies chinoises[modifier | modifier le code]

Depuis 1997, le P226 est copié sans licence et pour l'exportation par Norinco (Chine populaire) sous le nom de NC-226 puis NP-22. Le NP 22 est long de 19,6 pour 890 g à vide. Comme l'original suisse, son chargeur contient 15 cartouches de 9 mm Parabellum.

Variantes et variations[modifier | modifier le code]

En modifiant légèrement les caractéristiques de l'arme originale, SIG-Sauer propose à ses clients les :

  • P226 Rail
  • P226 Tactical
  • P226 Navy
  • P226 MK25
  • P226 Blackwater
  • P226 SCT
  • P226 Equinox
  • P226 ST
  • P226R HSP
  • P226 X-Five (canon de 13 cm/Tir sportif)
  • P226 X-Six (canon de 15 cm/Tir sportif)
  • P226 X-Five Tactical ( canon de 5 pouces )
  • P226 Elite
  • P226 Combat
  • P226 Enhanced Elite

Le P226 a inspiré les modèles :

  • Drapeau de l'Afrique du Sud Afrique du Sud : TZ 99 (fabrication sous licence du CZ-99)
  • Drapeau de la Croatie Croatie : Pistolet HS-95 (dérivée du CZ-99)
  • Drapeau d’Israël Israël : Kareen Golan (fabrication sous licence du CZ-99)
  • Serbie Serbie : Zastava CZ-99 & ses variantes

Diffusion militaire et policière du P226[modifier | modifier le code]

Moins vendu que le Glock 17 ou le Beretta 92F, le pistolet suisse est pourtant d'usage courant en :

Apparition dans la culture audiovisuelle[modifier | modifier le code]

Éclipsé par les P228 (réglementaire dans l'US Army), le P226 apparaît néanmoins dans une vingtaine de films américains dont Volte-face, Négociateur, Point Break, Les Infiltrés, Bad Boys ou Bad Boys 2. Les séries télévisées comme Les Experts : Miami, Millenium , Esprits criminels, NCIS : Enquêtes spéciales, The Beast et X-Files : Aux frontières du réel ou encore Hawaï police d'État permettent de l'apercevoir dans les mains d'acteurs populaires.

Sources[modifier | modifier le code]

Cette notice est issue de la lecture des monographies et des revues spécialisées de langue française suivantes :

  • Cibles (Fr)
  • Action Guns (Fr)
  • R. Caranta, Sig-Sauer. Une Épopée technologique européenne, Crépin-Leblond, 2003

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Le Beretta 92 a remporté le marché uniquement en raison du coût global, le P226 s'est avéré plus fiable sur 15 000 cartouches tirées.

Article connexe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :