Royal Newfoundland Constabulary

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La province de Terre-Neuve-et-Labrador est une des 3 provinces canadiennes qui possède son propre corps policier provincial : la Royal Newfoundland Constabulary (Gendarmerie royale de Terre-Neuve). Son quartier général est sis à Labrador City.

Histoire[modifier | modifier le code]

Fondée en 1729, la RNC a porté les noms de Newfoundland Constabulary Mounted Force (1873-1894), New Fire Brigade Mounted Force (1895-1922) et de Newfoundland Constabulary (1922-1951).

Ayant été réorganisée en 1844 sur le modèle de la Royal Irish Constabulary, plusieurs de ses chefs furent recrutés parmi d'anciens officiers de police irlandais. Elle a entretenu ainsi des relations avec la Police royale nord-irlandaise. Ses liens se maintiennent avec le Service de police d'Irlande du Nord. Enfin, elle coopère régulièrement avec la Garda Síochána depuis 2005.

E En 1979, la Reine d'Angleterre Elisabeth II lui accorda le privilège de devenir royale.

Effectif et juridiction[modifier | modifier le code]

Avec seulement 400 constables, répartis entre 7 postes de police , cette Royal Newfoundland Constabulary ne peut opérer que dans les grandes zones urbaines que sont les :

Ainsi, la province a conclu une entente avec la Gendarmerie royale du Canada (GRC) pour que cette dernière patrouille dans le reste de la province.

Moyens[modifier | modifier le code]

À l'instar de la GRC, la RNC comporte une unité montée formée de 4 officiers et autant de percherons. Néanmoins l'essentiel de ses policiers patrouillent au volant de  :

Mais aussi de :

Armement[modifier | modifier le code]

Les armes de service de la RNC sont les pistolets Sig-Sauer P226 et le fusil à coulisse Remington 870 (présent à bord de chaque patrouilleuse).

Liens externes[modifier | modifier le code]