Projection (défense)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Projection.
Un membre de la Royal Air Force britannique dirige le chargement d'un VAB de l'Armée de terre française dans un des C-17 mis à disposition dans le cadre de l'opération Serval.
Photo : 15 janvier 2013, 6h du matin.

Dans la défense, la projection recouvre l'ensemble des interventions conduites hors des frontières d'un État.

Lorsqu'il y a envoi de troupes au sol sur le théâtre d'opération, on parle de projection de forces. Dans le cas contraire, on parle de projection de puissance.

La capacité de projection est un élément clé de la puissance d'un État dans les relations internationales. On peut considérer que tout État capable de diriger ses forces militaires hors des frontières de son territoire possède un certain niveau de capacité de projection, mais le terme lui-même est utilisé plus souvent en référence aux militaires, avec une portée mondiale (ou au moins significativement plus large que l'aire qui entoure immédiatement un État).

Le bouleversement du contexte stratégique intervenu depuis 1989 (chute du mur de Berlin) a fait apparaître des foyers de crises qui exigent des capacités d'interventions extérieures importantes et surtout rapidement mobilisables.

Éléments de projection[modifier | modifier le code]

Commandement[modifier | modifier le code]

Mer[modifier | modifier le code]

Navires de transport rapide du MSC en 2004 au Koweït pendant la guerre d'Irak.

Air[modifier | modifier le code]

La projection se fait à l'aide des éléments suivants :

Soutien logistique[modifier | modifier le code]

Dans la préparation d'une projection, il est très important de prévoir tous les éléments de l'opération : transport, logistique.

En particulier, il faut formaliser les exigences en matière de sécurité :

Exemples[modifier | modifier le code]

Première guerre du Golfe[modifier | modifier le code]

Voir Réseau-centré

Systèmes d'information et de communication[modifier | modifier le code]

Le rôle des SIC[modifier | modifier le code]

Dans les armées modernes, la projection de forces armées nécessite l'emploi de systèmes d'information et de communication. Afin de réaliser l'ensemble des fonctions de commandement, de renseignement, et de logistique, ceux-ci doivent respecter de hauts niveaux d'exigences.

Les SIC participent à l'ensemble des phases de planification et de projection de la force avec un seul objectif : permettre d'assurer le fonctionnement des liaisons de commandement et des systèmes d'information dont le chef a besoin. Les SIC doivent lui garantir en permanence une capacité d'échanges d'informations dans les meilleures conditions de rapidité et de sécurité quelles que soient les conditions d'engagement (rythme, élongations, conditions de propagation, menaces, déficiences techniques,...).

La projection nécessite des réseaux d'élongation entre la métropole et les théâtres d'opérations. Dans l'armée française, ces réseaux sont constitués par les systèmes Syracuse et Aristote.

Aux États-Unis, il est apparu dans les années 1980 qu'il était nécessaire d'améliorer les principes de partage d'information pour la documentation technique sous forme électronique. Ce fut l'objet du programme CALS, qui engendra différents standards (SGML, IGES, STEP,...).

En raison de la criticité des systèmes, il est nécessaire de prévoir des exigences concernant à la fois l'interopérabilité et la sécurité. Il est très souvent difficile de concilier ces deux types d'exigences à de hauts niveaux d'évaluation.

Interopérabilité[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Interopérabilité informatique.

La préparation d'une projection nécessite l'emploi coordonné de systèmes appartenant aux trois armées (terre, air, mer), ainsi que de systèmes de transport et de logistique.

Sécurité[modifier | modifier le code]

Les systèmes d'information employés sont le plus souvent des systèmes critiques. Ils doivent atteindre de hauts niveaux d'exigences en matière de sécurité :

Capacité de projection[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :