Smart power

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Dans le domaine des relations internationales, le terme de smart power fait référence à la combinaison des stratégies de soft power et de hard power.

Il est défini par le Center for Strategic and International Studies comme « une approche qui souligne la nécessité d'une armée forte, mais aussi d'alliances, de partenariats et d'institutions à tous les niveaux pour étendre l'influence américaine et établir la légitimité du pouvoir américain[1]. »

Le concept de smart power a été officiellement défendu par la Secrétaire d'État Hillary Clinton qui affirmait que les États-Unis ne comptaient pas renoncer à leur puissance diplomatique et militaire mais voulaient rompre avec le discours messianique et le recours systématique à la coercition qui avaient caractérisé l'administration Bush.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « CSIS Commission on Smart Power: A Smarter, More Secure America. », Center for Strategic and International Studies. Consulté le 30 octobre 2012.

Articles connexes[modifier | modifier le code]