Soutien logistique intégré

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le soutien logistique intégré (SLI, ou en anglais : Integrated Logistics Support) est un ensemble de techniques permettant de définir, au cours de la conception d'un système, dès l'identification du besoin de l'utilisateur, le système de soutien qui sera associé au système principal[1]. Le soutien logistique intégré vise à influencer la définition du système principal pour obtenir une meilleure disponibilité opérationnelle, tout en en maîtrisant le coût global de possession.

Faire du SLI revient souvent à modifier la façon de développer le système principal en matière d'organisation, de planification et de priorisation de tâches de sorte que les contraintes portant sur la maintenance, la fiabilité, le coût global de possession futur et les éléments du soutien soient prises formellement en considération au même titre que toute autre performance du système principal.

Les principaux éléments pris en considération dans le soutien logistique intégré sont les suivants :

Des « analyses du soutien logistiques » (ou « ASL ») sont menées afin de déterminer le système de soutien qui sera le plus efficace pour un coût global de possession optimisé par rapport à la disponibilité opérationnelle.

Le SLI a des liens très étroits avec les études de sûreté de fonctionnement (ou SdF). Les données de SdF (fiabilité, maintenabilité, disponibilité) sont ainsi une entrée aux études SLI puisqu'elles permettent de dimensionner le système de soutien.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Norme française X 50-420, décembre 1994, « Management des systèmes – Soutien logistique intégré – Concepts généraux »
  • Recommandation RG.Aéro 000 76, novembre 1997, " Management de programme, Recommandations pour la mise en oeuvre du soutien logistique intégré"

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Le système de soutien est « intégré » à la conception du système principal, d'où le nom de « soutien logistique intégré ».