Déception (militaire)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Déception (homonymie).

Dans le domaine militaire, la déception désigne les principes stratégiques et tactiques, et les moyens techniques destinés à tromper l'adversaire. La déception englobe la dissimulation et la simulation.

C'est un anglicisme, les traductions françaises correctes étant tromperie, duperie ou supercherie.

La définition de l'OTAN est celle-ci :

« Mesures visant à induire l'ennemi en erreur, grâce à des truquages, des déformations de la réalité, ou des falsifications, en vue de l'inciter à réagir d'une manière préjudiciable à ses propres intérêts[1]. »

Seconde Guerre mondiale[modifier | modifier le code]

De nombreuses opérations de ce type furent montées pendant la Seconde Guerre mondiale, plusieurs par les Alliés pour tromper le commandement allemand sur les lieux réels de ses débarquements, une des plus connues est l'opération Fortitude pour dissimuler le futur débarquement en Normandie.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. NATO Standardization Agency (NSA). 2006. AAP-6 (2006) - NATO Glossary of Terms and Definitions (English and French). p 3-D-1

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :