Politique de défense

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La politique de défense d'un État est l'ensemble des grandes options et principes politiques, stratégiques et militaires qu'il définit et adopte en vue d'assurer sa défense :

  • la nature de ses relations internationales et notamment sa contribution à des alliances, accords de défense, accord de coopération militaire, accords de maîtrise des armements ...
  • les hypothèses d'emploi de ses forces armées
  • les missions des forces armées
  • les capacités militaires qui en découlent
  • les principes d'organisation de la défense et des administrations qui y concourent
  • la politique d'armement et la stratégie industrielle
  • l'emploi des ressources humaines
  • les relations entre les armées et la nation

Son élaboration fait une large place à la prospective en géopolitique, démographie, économie, dans les domaines scientifiques et techniques afin d'estimer l'évolution des menaces, des forces et faiblesses de la Nation et des opportunités qui s'offrent à elle. Elle est le complément indissociable de la politique étrangère d'un État.

Dans les pays démocratiques, elle fait parfois l'objet d'une communication publique sous la forme d'un « Livre Blanc » (White Paper, en anglais).

Voir aussi[modifier | modifier le code]