Hard power

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Power.

Le hard power (ou puissance coercitive ou encore puissance dure) est un concept utilisé principalement par le réalisme dans les relations internationales. Il désigne la capacité d'un corps politique d'influencer le comportement d'autres corps politiques à l'aide de moyens militaires et économiques.

Le hard power peut être opposé au soft power (puissance douce), tel que l'a démontré Joseph Ny

Par exemple : les États-Unis, réalisent à eux seuls 40 % des dépenses militaires mondiales[1], ils sont aussi les premiers producteurs de soja et maïs (domaine économique) et le siège de l'ONU est à New York (domaine politique)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Édouard Pflimlin, « Baisse des dépenses militaires mondiales en 2012, une première depuis 1998 », Le Monde,‎ 15 avril 2012 (consulté le 24 juin 2013).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]