Prière (chrétienne)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Prière chrétienne)
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas être confondu avec prière catholique

La prière chrétienne est un échange avec Dieu, basé sur la bible. Selon le Nouveau Testament, le croyant peut parler à Dieu comme un père, "au Nom du Seigneur Jésus-Christ". La prière chrétienne se réalise seul, en groupe, en tout lieu et en tout temps. Elle prend différentes formes selon les Églises.

Selon la bible[modifier | modifier le code]

La prière qui s'appuie sur les promesses de la bible est un acte fondamental de la foi chrétienne, vécue comme une action de Grâce et de communion avec Dieu, une communion d’esprits entre Dieu et les Siens. C’est "Dieu le Père" que le croyant prie "au Nom du Seigneur Jésus-Christ". Dans l'Évangile selon Jean, Jésus-Christ indique comment prier à ses fidèles :

  • Et tout ce que vous demanderez en mon nom, je le ferai, afin que le Père soit glorifié dans le Fils. Si vous demandez quelque chose en mon nom, je le ferai. Jean 14:13-14
  • En ce jour-là, vous ne m'interrogerez plus sur rien. En vérité, en vérité, je vous le dis, ce que vous demanderez au Père, il vous le donnera en mon nom. Jusqu'à présent vous n'avez rien demandé en mon nom. Demandez, et vous recevrez, afin que votre joie soit parfaite. Jean 16:23

Des pratiques de méditations, de jeûne et de veille peuvent être associées à la prière, de même que des lectures de textes, bibliques ou non. Pour le croyant, Dieu est partout et la prière peut donc avoir lieu en n'importe quel lieu.

Dans les églises catholiques, protestantes et orthodoxes, des moines peuvent consacrer leur vie exclusivement à la prière. Toutefois ce n'est pas le cas dans les églises chrétiennes évangéliques, où la vie de prière fait partie de tout croyant qui a vécu la nouvelle naissance.

Église catholique[modifier | modifier le code]

Article détaillé : prière catholique.

Dans les Églises catholiques et orthodoxes la prière est faite par les Saints et la Vierge Marie[1]. L'utilisation d'objets de cultes (crucifix, icônes, chapelets, statues, etc.) est courante. Les cultures et les milieux sociaux ont également une grande influence sur les manières de prier. Elles s'appuient sur des liturgies précises et selon des rites particuliers (signe de croix avec les mains, génuflexion, etc).

Église protestante[modifier | modifier le code]

La réforme protestante débutée en 1520 a ramené la prière à ses bases bibliques, notamment avec les Cinq solae [2]. La prière est ainsi à Dieu seul, au nom de Jésus. La prière est plus libre et il n'y a pas de liturgie, ou d'obligation de rite de prière.

Église évangélique[modifier | modifier le code]

La prière, dans les églises chrétiennes évangéliques, s'appuie uniquement sur la bible (Jn 17:17; Jd 1:3; Mt 15:6) [3], [4], [5]. Ainsi, elle est faite à Dieu seul (Ex 20:3 ; Mt 6:13), au nom de Jésus (Jn 14:13; Heb 9:15). Le Notre Père est considéré comme un modèle et non une liturgie. Selon eux, la prière prend une nouvelle dimension pour ceux qui ont acceptés Jésus, qui ont vécu la nouvelle naissance [6].

Références[modifier | modifier le code]