Plaisance (Italie)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Plaisance.
Plaisance
Blason de Plaisance
Héraldique
Le Palazzo Gotico de Piacenza
Le Palazzo Gotico de Piacenza
Noms
Nom italien Piacenza
Administration
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Région Regione-Emilia-Romagna-Stemma.svg Émilie-Romagne 
Province Plaisance 
Maire Paolo Dosi
2012-2017
Code postal 29121-29122
Code ISTAT 033032
Code cadastral G535
Préfixe tel. 0523
Démographie
Gentilé piacentini en italien
placentins en français
Population 103 206 hab. (31-12-2010[1])
Densité 875 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 03′ 00″ N 9° 42′ 00″ E / 45.05, 9.7 ()45° 03′ 00″ Nord 9° 42′ 00″ Est / 45.05, 9.7 ()  
Altitude Min. 61 m – Max. 61 m
Superficie 11 800 ha = 118 km2
Divers
Saint patron Sant'Antonino di Piacenza
Fête patronale 4 juillet
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Émilie-Romagne

Voir sur la carte administrative d'Émilie-Romagne
City locator 14.svg
Plaisance

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte administrative d'Italie
City locator 14.svg
Plaisance

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte topographique d'Italie
City locator 14.svg
Plaisance
Liens
Site web http://www.comune.piacenza.it

Plaisance (en italien : Piacenza) est une ville italienne, chef-lieu de la province de Plaisance, située sur la rive droite du , en Émilie-Romagne (plaine du Pô).

Géographie[modifier | modifier le code]

Placée à la limite de l'Émilie-Romagne et de la Lombardie, la ville subit la forte attraction de Milan, notamment sur le plan économique. Elle constitue un important nœud ferroviaire et autoroutier. Elle est située à 61 m d'altitude, à l'endroit où le reçoit son affluent le Trebbia. À 15 km au sud apparaissent les collines, le relief s'élève ensuite vers l'Apennin ligure.

Histoire[modifier | modifier le code]

La ville est fondée en 218 avant J.-C. comme colonie militaire romaine, sous le nom de Placentia. Elle est aussitôt menacée par les Gaulois Boïens révoltés lors du passage d'Hannibal dans la plaine du Pô. C'est à proximité de la ville (le long des rives de la Trebbia) que ce dernier inflige une cuisante défaite aux Romains lors de la bataille de la Trébie. Un autre affrontement indécis opposa Carthaginois et Romains en 217 avant J.-C. (bataille de Plaisance).

À Plaisance en 456, Ricimer, commandant des forces armées romaines, renversa l'empereur Avitus. Il épargna Avitus et lui permit de devenir évêque de Plaisance.

En 1095, elle est le siège du concile de Plaisance, à l'origine de la première croisade. Au Moyen Âge, Plaisance fait partie du Saint-Empire romain germanique et adhère à la Ligue lombarde.

Cédée à la Papauté à l'issue des guerres d'Italie, elle fut unie à Parme en 1545 au sein du duché de Parme et Plaisance, sous la domination de la famille Farnese, puis passa aux Bourbons en 1732.

En 1796, Bonaparte trompe le général autrichien Beaulieu et traverse le Pô à Plaisance le 7 mai, ce qui lui permet de s’emparer d’approvisionnements, de forcer Beaulieu à la retraite, et de remporter le 10 mai la bataille de Lodi.
Le 2 mai 1799, la ville tombe au pouvoir des troupes austro-russes. Le 6 mai 1800 la ville est prise par les troupes françaises du général Murat.


En 1802, la ville fut annexée à la République française ; en 1816, le congrès de Vienne installa l'ex-impératrice Marie-Louise d'Autriche à la tête du duché.

En 1848, Plaisance fut la première ville d'Italie à demander par plébiscite son annexion au royaume d'Italie naissant, et revendique encore aujourd'hui le titre de Primogenita (première née ou ainée).

Au cours de la Seconde Guerre mondiale, la ville fut lourdement frappée par les bombardements qui détruisirent le pont ferroviaire, la gare, l'hôpital et l'usine d'armement, tandis qu'en dehors de la ville, divers groupes de résistants prirent part aux combats contre l'armée allemande.

Ces dernières années, la ville connaît de grands chantiers urbanistiques, et se développe rapidement.

Monuments[modifier | modifier le code]

Administration[modifier | modifier le code]

Les maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
2002 12 juin 2007 Roberto Reggi La Margherita  
12 juin 2007 en cours Roberto Reggi Parti démocrate  
Les données manquantes sont à compléter.

Hameaux[modifier | modifier le code]

San Bonico, Pittolo, La Verza, Mucinasso, I Vaccari, Montale, Borghetto, Le Mose, Mortizza, Gerbido, Roncaglia

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Calendasco, Caorso, Caselle Landi (LO), Corno Giovine (LO), Gossolengo, Gragnano Trebbiense, Podenzano, Pontenure, Rottofreno, San Rocco al Porto (LO), Santo Stefano Lodigiano (LO)

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

Habitants recensés


Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (it) Popolazione residente e bilancio demografico sur le site de l'ISTAT.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :