Apennins

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

43° 16′ 54″ N 12° 34′ 55″ E / 43.28167, 12.58194

Apennins
Localisation des trois ensembles de l'Apennin : l'Apennin septentrional, l'Apennin central et l'Apennin méridional
Localisation des trois ensembles de l'Apennin : l'Apennin septentrional, l'Apennin central et l'Apennin méridional
Géographie
Altitude 2 912 m, Corno Grande
Longueur 1 200 km
Largeur 30 à 250 km
Administration
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Drapeau de Saint-Marin Saint-Marin

Les Apennins (ou l'Apennin et en italien Appennino) sont une chaîne de montagnes qui parcourent sur mille kilomètres l'Italie du nord au sud à travers quinze régions italiennes.

Géographie[modifier | modifier le code]

La chaîne entre deux mers forme, grosso modo, un arc entre le golfe de Gênes, sur la mer Méditerranée et Naples sur la mer Tyrrhénienne, le centre de l'arc s'approchant de la côte est, au niveau de Rimini (mer Adriatique). Les Apennins sont divisés en trois groupes majeurs :

  1. L'Apennin du Nord ou Apennin septentrional, à travers lesquels la chaîne se rattache aux Alpes occidentales (col à 459 mètres d'altitude). Cette partie de la chaîne ne contient qu'un massif supérieur à 2 000 mètres d'altitude : l'Apennin tosco-émilien, qui culmine à 2 165 mètres d'altitude (mont Cimone). Les montagnes, plutôt arrondies, y forment une chaîne très effilée, qui décline rapidement vers les collines alentour, et les cols, très souvent empruntés par des routes, se situent entre 700 et 1 000 mètres d'altitude. Cependant, cette partie des Apennins conserve encore de grandes forêts sauvages, surtout entre la Toscane et l'Émilie-Romagne avec l'Apennin tosco-romagnol. Les Alpes apuanes, malgré leur altitude assez modeste (ce massif culmine à 1 946 mètres au mont Pisanino), contiennent des pics et des gorges totalement boisés, ce qui leur confère un aspect semblable aux pains-de-sucre de l'Orient. De plus, ces sommets déclinent brutalement vers la mer Tyrrhénienne, avec de nombreuses falaises impressionnantes.
  2. L'Apennin central, contrairement à ceux du nord, déclinent faiblement vers les deux mers. Ils forment cependant un massif très large composé de plusieurs groupes montagneux espacés entre eux par des vallées étroites parallèles aux deux mers. Cette partie des Apennins, qu'englobe en grande partie la région des Abruzzes, s'étend des monts Sibyllins au nord aux monts du Matese au sud. Il y a neuf groupes montagneux dépassant les 2 000 mètres d'altitude : le Gran Sasso, la Majella, le Velino-Sirente, les monts Sibyllins, les monts de la Laga, les monts Marsicani, les monts Reatini, les monts Simbruins et les monts du Matese. Ces massifs sont les plus hauts des Apennins, avec des montagnes souvent pointues, et sont espacés par des cols qui ne situent jamais en dessous de 1 000 mètres d'altitude. De plus, les grandes forêts y abritent une faune et une flore exceptionnelle rare ou rarissime dans le reste des Apennins. C'est là que se trouve le paysage alpin par excellence. L'Apennin central comprend deux zones : Apennin ombro-marchesan et Apennin abruzzain.
  3. L'Apennin du Sud, ou Apennin méridional ressemblent beaucoup aux Apennins du Nord : montagnes et cols à faible altitude, chaîne effilée, sommets plus ou moins arrondis, mais déclinant presque verticalement sur la mer Tyrrhénienne et la mer Ionienne. Ses gorges profondes et inaccessibles, ainsi que ses sommets généralement peu convoités, abritent de grandes forêts sauvages peuplées par les loups. L'Apennin du Sud est divisé en trois zones : Apennin samnite, Apennin lucanien et Apennin calabrais.

Les Apennins présentent cependant des bastions montagneux de faible altitude qui ne se trouvent pas géographiquement à même la chaîne. Ces formations montagneuses isolées parmi les collines appartiennent au groupe des Anti-Apennins (l'équivalent des Préalpes dans les Alpes). On peut citer notamment les collines métallifères, le monte Conero, les monts Albains, les monts Lépins, le Circeo, le Gargano, le Vésuve.

Le point culminant est le Corno Grande, dans le massif du Gran Sasso dans les Abruzzes avec ses 2 912 mètres d'altitude. Il existe 222 sommets majeurs (indépendants) dépassant les 2 000 mètres d'altitude. Parmi ceux-ci :

Monts Sibyllins
  1. 158 sommets > 2 100 mètres
  2. 97 sommets > 2 200 mètres
  3. 58 sommets > 2 300 mètres
  4. 41 sommets > 2 400 mètres
  5. 24 sommets > 2 500 mètres
  6. 18 sommets > 2 600 mètres
  7. 9 sommets > 2 700 mètres
  8. 7 sommets > 2 800 mètres
  9. 4 sommets > 2 900 mètres

Les plus hauts massifs sont :

  1. le Gran Sasso (2 912 mètres au Corno Grande) - Protégé par le parc national du Gran Sasso e Monti della Laga ;
  2. la Majella (2 795 mètres au mont Amaro) - Protégé par le parc national de la Majella ;
  3. le Velino Sirente (2 486 mètres au Velino) - Protégé par le parc régional du Velino-Sirente ;
  4. les monts Sibyllins (2 476 mètres au mont Vettore) - Protégés par le parc national des monts Sibyllins ;
  5. les monts de la Laga (2 458 mètres au monte Gorzano) - Protégés par le parc national du Gran Sasso e Monti della Laga ;
  6. les monts Marsicani (2 285 mètres au mont Greco) - Protégés par la parc national des Abruzzes ;
  7. le massif du Pollino (2 267 mètres à la Serra Dolcedorme) - Protégé par le parc national du Pollino ;
  8. les monts Reatini (2 216 mètres au mont Terminillo) - Non protégés ;
  9. l'Apennin tosco-émilien (2 165 mètres au mont Cimone) - Protégé par le parc national de l'Apennin tosco-émilien ;
  10. les monts Simbruins (2 015 mètres au mont Cotento) - Protégé par le parc régional des monts Simbruini ;
  11. les monts du Matese (2 050 mètres au mont Miletto) - Protégés par le parc interrégional du Matese.

Faune et flore[modifier | modifier le code]

Les forêts décidues d'altitude des Apennins forment une écorégion terrestre définie par le Fonds mondial pour la nature (WWF). Celle-ci fait partie du biome des forêts de feuillus et forêts mixtes tempérées dans l'écozone paléarctique.

Sports et loisirs[modifier | modifier le code]

De nombreuses stations de ski s'étalent dans de magnifiques vallons préservés. La plus grande station de ski des Apennins est celle de Roccaraso, avec ses 100 km de piste (autant que la plus grande station des Pyrénées), dans les Abruzzes qui disposent aussi de Campo Felice et Ovindoli (chacune 30 km de pistes). Les Abruzzes à eux seuls disposent de 21 stations de ski (6e région italienne pour ses pistes). La Toscane propose aussi l'Abetone (50 km de pistes).

Les Apennins ont cependant de magnifiques pistes de ski de fond au milieu de forêts millénaires et au cœur des parcs. Le Gran Sasso est le vrai paysage alpin des Apennins. De très nombreux refuges gérés proposent des courses en haute montagne entre ski alpin, randonnée, excursions, alpinisme et escalade. Les torrents peuvent être dévalés en rafting ou canoë. De plus, de presque tous les sommets des Apennins et par temps clair, une, voire deux mers peuvent être aperçues.

Mais il existe aussi de nombreux sentiers découverte au cœur de la nature sauvage que privilégient les parcs. Le parc national des Abruzzes est d'ailleurs le premier créé en Europe (en 1922). Les nombreux parcs qui protègent les Apennins, outre leur fonction de préserver la nature, sont en train de valoriser les villages et les paysages, ce qui fait que, contrairement au reste de l'Europe occidentale, la moyenne montagne des Apennins n'est pas en voie de dépeuplement ou d'abandon.

Apennins en Émilie (Pietra di Bismantova).

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :