San Giorgio Piacentino

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
San Giorgio Piacentino
Administration
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Région Regione-Emilia-Romagna-Stemma.svg Émilie-Romagne 
Province Plaisance 
Code postal 29019
Code ISTAT 033040
Code cadastral H887
Préfixe tel. 0523
Démographie
Gentilé sangiorgini
Population 5 859 hab. (31-12-2010[1])
Densité 120 hab./km2
Géographie
Coordonnées 44° 57′ 00″ N 9° 44′ 00″ E / 44.95, 9.73333 ()44° 57′ 00″ Nord 9° 44′ 00″ Est / 44.95, 9.73333 ()  
Altitude Min. 103 m – Max. 103 m
Superficie 4 900 ha = 49 km2
Divers
Saint patron San Giorgio
Fête patronale 23 avril
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Émilie-Romagne

Voir sur la carte administrative d'Émilie-Romagne
City locator 14.svg
San Giorgio Piacentino

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte administrative d'Italie
City locator 14.svg
San Giorgio Piacentino

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte topographique d'Italie
City locator 14.svg
San Giorgio Piacentino
Liens
Site web http://www.comune.sangiorgiopiacentino.pc.it

San Giorgio Piacentino est une commune italienne de la province de Plaisance dans la région Émilie-Romagne en Italie.

Géographie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Apparition mariale à San Damiano[modifier | modifier le code]

À partir de 1961, le hameau de San Damiano, à 5.40 km du bourg de San Giorgio Piacentino a connu une notoriété internationale en raison d'un témoignage d'apparition mariale rapporté par une habitante, Rosa Quattrini, mère de trois enfants et gravement malade. Le 29 septembre 1961, dans la maison de sa tante Adele Quattirni, la sainte vierge lui apparait et revient de semaine en semaine chaque vendredi au milieu du jour durant plusieurs années[2]. Durant une de ses apparitions, le 26 mai 1967, la sainte-vierge aurait parlé de l'eau de San Damiano, disant qu'elle était "la plus sainte du monde".

Ces apparitions ont fait l'objet d'une enquête de la part de deux évêques successifs de Piacenza (Plaisance), l'ordinaire du lieu étant le seul habilité à examiner les apparition en vertu du droit canon. Cette enquête, dont le dossier a été transmis à la Congrégation pour la Doctrine de la Foi, a conclu en 1968 a l'absence de surnaturel, confirmant le propos de saint Padre Pio à Joachim Bouflet: "Opera diabolica, chi sono opere del diavole". [3].

Économie[modifier | modifier le code]

Culture[modifier | modifier le code]

Evénement commémoratif[modifier | modifier le code]

Fêtes, foires[modifier | modifier le code]

Administration[modifier | modifier le code]

Les maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
         
Les données manquantes sont à compléter.

Hameaux[modifier | modifier le code]

San Damiano, Godi, Centovera, Rizzolo, Ronco, Tollara, Corneliano, Viustino, Case Nuove

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Carpaneto Piacentino, Gropparello, Podenzano, Ponte dell'Olio, Pontenure, Vigolzone

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (it) Popolazione residente e bilancio demografico sur le site de l'ISTAT.
  2. Maria di Nazareth
  3. Faussaires de Dieu, par Joachim Bouflet, Presses de la Renaissance