Louis de France (1707-1712)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Louis de France.

Louis de France

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Louis de France, Dauphin (1707-1712)

Titre

Héritiers des trônes de France et de Navarre

18 février 17128 mars 1712
(18 jours)

Prédécesseur Louis, dauphin de France
Successeur Louis, dauphin de France
Biographie
Titulature Fils de France
Duc de Bretagne
Dynastie Maison de Bourbon
Nom de naissance Louis de France
Naissance 8 janvier 1707
Versailles (France)
Décès 8 mars 1712 (à 5 ans)
Versailles (France)
Sépulture Nécropole de Saint-Denis
Père Louis de France
Mère Marie-Adélaïde de Savoie
Religion Catholicisme
Louis de France (1707-1712)[1]

Louis de France, né le 8 janvier 1707, mort le 8 mars 1712, fils de Louis de France, duc de Bourgogne puis dauphin de France, et de Marie-Adélaïde de Savoie (1685-1712).

C'est un arrière-petit-fils de Louis XIV. À sa naissance, il fut titré duc de Bretagne, puis devient héritier du trône de France à la mort de son père le 18 février 1712. Il ne lui survivra que peu de temps, emporté comme lui et sa mère par la rougeole[2]. Son frère Louis, le futur Louis XV, lui succède.

La rougeole fut diagnostiquée chez la mère par Boudin, le médecin du Dauphin, mais il semble que ce soit une maladie épidémique plus sérieuse qui ait emporté les parents et le fils. Des rumeurs d'empoisonnements coururent également, accusant Philippe d'Orléans, sans doute lancées par Madame de Maintenon et les enfants légitimés de Madame de Montespan qu'elle avait élevés[3]. Ces rumeurs ne tenaient pas, car au moment des décès, il restait le duc de Berry, Philippe V d'Espagne qui pouvaient succéder au futur Louis XV.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Douteux. Il pourrait s'agir en fait de son jeune frère le duc d'Anjou, futur Louis XV
  2. château de Versailles, « Histoire - Les grandes dates », Château de Versailles (consulté le 9 avril 2011)
  3. Correspondance de Madame, duchesse d'Orléans.