Longchamp (entreprise)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Longchamp.

Longchamp

Description de l'image  Longchamp Paris.png.
Création 1948
Fondateurs Jean Cassegrain
Siège social Drapeau de France Paris (France)
Direction Philippe Cassegrain
Activité Mode
Produits Maroquinerie, prêt-à-porter,
souliers et accessoires
Site web www.longchamp.com
Chiffre d’affaires en augmentation 454 millions d'euros (2012)[1],[2]

Longchamp est une entreprise française de maroquinerie fondée à Paris en 1948 par Jean Cassegrain.

La maison est principalement connue pour ses sacs à mains en cuir et en toile, ses articles de voyage, et de nombreux accessoires de mode. La marque est présente dans le monde entier à travers plus de 236 boutiques et un total de plus de 1 800 points de vente dans une centaine de pays.

Histoire[modifier | modifier le code]

Propriétaire d'une civette depuis 1940, Jean Cassegrain crée en 1948[3] sa société (Jean Cassegrain et Compagnie) pour distribuer plus largement ses articles pour fumeurs gainés de cuir. Les produits sont commercialisés sous la marque Longchamp, nom de l'hippodrome du bois de Boulogne, car une autre entreprise utilise déjà le nom Cassegrain[4]. Dès 1955 la petite entreprise familiale étend son activité à la petite maroquinerie (portefeuilles, pochettes pour hommes), puis à partir des années 1960 Longchamp propose des bagages en cuir et en toile de nylon[5].

En 1971, la marque lance son premier sac pour dames. Peu à peu l'entreprise se concentre sur la maroquinerie et la bagagerie, et en 1978 les articles pour fumeurs disparaissent du catalogue[4].

Après le décès du fondateur Jean Cassegrain en 1972, puis de son épouse Renée en 1980, c'est leur fils Philippe qui prend la direction de l'entreprise.

Magasin Longchamp à New York

En 1988, Longchamp se dote de sa première boutique dédiée à Paris, au 390 rue Saint-Honoré[4]. La marque développe un réseau de boutiques mono-marques qui s'ajoute aux distributeurs existants (grands magasins, boutiques dans les aéroports).

En 1993 Philippe Cassegrain et la styliste Isabelle Guyon conçoivent le Pliage[3], sac cabas en toile de nylon dont les poignées et le rabat sont en cuir et qui se plie pour être rangé à plat. Présenté comme un sac d'appoint, d’encombrement minimal quand il est plié, sa forme simple et le large choix de coloris proposés (et renouvelés en partie à chaque saison) en font le produit emblématique de la marque et son plus gros succès[3],[6]. Vingt-six millions d'exemplaires sont vendus en vingt ans[7].

En 1999 la boutique parisienne déménage au 404 rue Saint-Honoré[4] pour offrir une surface de vente plus vaste. Par la suite, la marque intègre le Comité Colbert[3],[8].

En 2006 Longchamp inaugure son magasin-phare américain (flagship store) dans le quartier de SoHo à New York. Conçue par Thomas Heatherwick, La Maison Unique propose une architecture originale entièrement tournée vers la présentation des produits de la marque[9],[10].

En 2011, Longchamp ouvre sa nouvelle boutique en Asie, La Maison 8. Cette boutique, au cœur du quartier des magasins de luxe de Hong Kong, est la deuxième plus grande dans le monde de la marque avec une superficie de 400 mètres carrés[2], après celle de Soho à New York.

Ateliers de production[modifier | modifier le code]

Jean Cassegrain fonde en 1959 à Segré le premier atelier Longchamp[4],[8].

La capacité de production est régulièrement accrue, à Segré et par de nouvelles installations : Rémalard en 1969, Ernée en 1972, puis dans les années 2000 Combrée, Château-Gontier[1] et Montournais[3],[4].

En 1982, la famille Cassegrain décide d’étendre ses activités de fabrication hors de France en installant une usine à l’Île Maurice, puis en mettant en place un partenariat de production avec la Chine en 1997. En 2001, des ateliers ont été ouverts au Maroc et en Tunisie afin d’accroître la capacité de production de la marque[4]. De nos jours, un tiers de la production s'effectue dans ces pays[11].

La Maison Longchamp est labellisée par l’État français « Entreprise du Patrimoine Vivant » qui distingue les entreprises françaises au savoir-faire artisanal et industriel d’excellence.

Création et collaborations artistiques[modifier | modifier le code]

Intérieur d'une boutique Longchamp

La direction artistique de la marque est assurée par Sophie Delafontaine.

Longchamp fait souvent appel à des créateurs et artistes qui proposent des versions spéciales de leurs sacs et bagages, parfois vendus en éditions limitées. Ainsi dés 1971 Serge Mendjisky appose des patchworks de cuir sur des sacs[4]. En 2004 Thomas Heatherwick invente le « zip bag » un sac construit autour d'une longue fermeture éclair[4]. En 2004 et 2005 Tracey Emin personnalise des bagages[4].

Jeremy Scott propose régulièrement depuis 2006 des éditions spéciales du sac Pliage[12].

En 2008 pour célébrer son soixantième anniversaire, Longchamp a réédité sa collection LM originellement disponible seulement en Asie[13], proposant en outre une version illustrée par Jean-Luc Moerman[4].

Kate Moss, égérie de la marque depuis 2006 devient également créatrice de sacs en 2010 avec le lancement de la première collection Kate Moss for Longchamp.

Au printemps 2012 la marque lance une nouvelle version de son sac Pliage, tout en cuir[11].

Depuis 2006 Longchamp propose également à chaque saison une gamme de vêtements et chaussures pour femme.

Direction[modifier | modifier le code]

En 2012, elle est détenue et dirigée par la 2e et la 3e génération de la famille Cassegrain:

  • Philippe Cassegrain, Président
  • Michèle Cassegrain, Directrice des Boutiques
  • Jean Cassegrain, Directeur Général
  • Sophie Delafontaine, Directrice Artistique
  • Olivier Cassegrain, Directeur Boutiques USA

Chiffres-clés[modifier | modifier le code]

Longchamp est distribuée dans une centaine de pays à travers un réseau d’environ 1 800 points de vente[11], boutiques propres et franchisées, concessions grands magasins, maroquiniers multimarques, boutiques d’aéroports et vente en ligne. Le groupe gère directement 236 points de vente au travers de 18 filiales de distribution. La France représente environ un tiers du chiffre d'affaires[11].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Alan Nagard, « Les sacs de luxe Longchamp échappent à la crise », sur ouest-france.fr, Ouest-France,‎ 14 février 2012 (consulté le 4 décembre 2012)
  2. a et b Juliette Garnier, « Les ventes de Longchamp bondissent de 22 % », sur latribune.fr, La Tribune,‎ 8 février 2012 (consulté le 4 décembre 2012)
  3. a, b, c, d et e William Coop, « Longchamp mène sa course au triple galop », sur L’Express,‎ 16 novembre 2004 (consulté le 4 octobre 2013)
  4. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j et k Marie Aucouturier, Longchamp, Éditions de la Martinière,‎ 2008, 180 p. (ISBN 978-2732437767)
  5. « Longchamp », sur tendances-de-mode.com,‎ 1 janvier 2008 (consulté le 5 octobre 2013)
  6. Frédéric Martin-Bernard, « Le Pliage de Longchamp : un sac mythique ! », sur Marie Claire, Groupe Marie Claire,‎ 30 mars 2012 (consulté le 17 avril 2012)
  7. Anonyme, avec AFP, « Longchamp ouvre à Londres son plus grand magasin d'Europe », sur Challenges.fr,‎ 16 septembre 2013 (consulté le 7 octobre 2013).
  8. a et b Dominique Luneau, Longchamp va créer 100 emplois à Segré, Les Echos, 8 avril 1998
  9. La Maison Unique, Heatherwick Studio
  10. (en) Claire Wilson, Undulations in Light and Steel, NYT, 4 juin 2006
  11. a, b, c et d Pascale Denis, « Longchamp prévoit un tassement de ses ventes à cause de l'Europe », Économie, sur challenges.fr, Challenges,‎ 6 février 2012 (consulté le 4 décembre 2012)
  12. Roxanne Maléfant, « Jeremy Scott donne un coup de jeune au pliage de Longchamp », Mode, sur Elle.fr,‎ 28 octobre 2010 (consulté le 17 avril 2012)
  13. « Longchamp, 60 ans, ça se fête ! », sur Elle,‎ 1er août 2008 (consulté le 17 avril 2012)