Sac à main

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Sac à main

Un sac à main est un accessoire de mode qui permet de transporter divers objets : porte-monnaie, papiers, maquillage, clefs, etc.

Architecture[modifier | modifier le code]

Il se compose d'une grande poche où ranger les objets, qui peut elle-même comporter plusieurs autres poches, éventuellement d'un système de fermeture de la poche principale et de une à deux lanières plus ou moins longues et larges pour le porter soit pendant au bout de la main, soit coincé dans le pli du coude ou en bandoulière sur l'épaule.

iPurse Sac

Image véhiculée[modifier | modifier le code]

Dans le monde, le sac à main est presque exclusivement porté par des femmes. Certaines féministes y voient d'ailleurs un asservissement de la femme, puisque son port n'est justifié que par l'existence de nombreux accessoires (comme le maquillage) que la société rend nécessaires à la femme alors que l'homme s'en dispense. C'est par exemple la position d'Isabelle Alonso.

Le sac à main pour homme apparaît périodiquement dans les défilés de mode, mais sans s'être jamais imposé dans la rue en-dehors de quelques milieux particulièrement sensibles à la mode (métrosexuels, certains homosexuels). Cependant, les hommes adoptent de plus en plus d'équivalents, tels que la sacoche en bandoulière et la sacoche pour ordinateurs portables.

Un objet intime révélateur d'une personne[modifier | modifier le code]

Le sac à main est un objet personnel dans lequel divers objets sont mis. Cela va du porte monnaie au portable, des petits papiers aux agendas en passants par souvenirs et grigris. La présence de ses objets fournit des renseignements importants quant à la personnalité. En effet, l'existence de photos personnelles, d'objets porte-bonheur ou de souvenirs laissera entrevoir une personne plus sentimentale. Le fait que son contenu soit rangé ou non, soigné ou non, nombreux ou non renvoie à d'autres types de personnalités. On peut également y interpréter des statuts sociaux, des niveaux de richesse de la personne concernée.

Ces détails a priori anodins sur des objets a priori banals se concentrent dans le sac, ce qui en fait un espace personnel et intime qu'une personne étrangère, même ami ou collègue, hésitera à parcourir, même sur demande de sa propriétaire. Dans le même ordre d'idée, un sac à main n'est jamais transparent, idée à travers laquelle il y a quelque chose à dissimuler, ou tout du moins à ne pas exposer au public.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Il existe une catégorie consacrée à ce sujet : Sac à main.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jean-Claude Kaufmann - Le Sac. Un petit monde d'amour - éd. JC Lattès, 2011
  • Marie Desplechin - Le Sac à main, roman