Gouvernement Charles Floquet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Floquet.
Gouvernement Charles Floquet
Régime Troisième République
Président de la République Sadi Carnot
Président du Conseil Charles Floquet
Début 3 avril 1888
Fin 14 février 1889
Durée 317 jours
Coalition Républicains
IVe législature
383 / 584
Chronologie
Précédent Gouvernement Pierre Tirard I
Suivant Gouvernement Pierre Tirard II

Le gouvernement Charles Floquet dure du 3 avril 1888 au 14 février 1889.

Charles Floquet constitue un gouvernement républicain avec des hommes expérimentés[Quoi ?].

Composition[modifier | modifier le code]

Ministres nommés le 3 avril 1888[modifier | modifier le code]

Charles Floquet

Président du Conseil des ministres : Charles Floquet

  • Ministre de l'Intérieur : Charles Floquet

Nomination du 5 avril 1888[modifier | modifier le code]

Nomination du 19 mai 1888[modifier | modifier le code]

  • Sous-secrétaire d'État à la Présidence du Conseil et à l'Intérieur : Léon Bourgeois

Remaniement du 5 février 1889[modifier | modifier le code]

  • Cessation des fonctions de Joannis Ferrouillat, garde des Sceaux, ministre de la Justice et des Cultes

Bilan[modifier | modifier le code]

Le général Boulanger entre à la Chambre des députés à l'occasion d'une élection partielle. Les joutes oratoires à la tribune auront pour conclusion un duel entre le général et Floquet qui tourne en faveur du civil. Boulanger est blessé et humilié. Toutefois Boulanger est à nouveau élu triomphalement dans la capitale. Floquet propose alors de revenir aux scrutins d'arrondissement pour les prochaines législatives, et fait voter la loi du 13 février 1889. Le lendemain pourtant, la Chambre, où les opposants hostiles au révisionnisme se regroupent autour des boulangistes et des conservateurs, vote l'ajournement de la révision constitutionnelle, et le gouvernement Floquet doit démissionner.

Fin du gouvernement et passation des pouvoirs[modifier | modifier le code]

Le 14 février 1889, désavoué sur le projet de révision du système électoral, Charles Floquet présente la démission du Gouvernement au président de la République, Sadi Carnot.

Le 22 février 1889, Sadi Carnot nomme Pierre Tirard à la présidence du Conseil des ministres.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Premier civil à occuper ce ministère
  2. a et b Membre du gouvernement précédent ayant conservé son poste