Gouvernement Jules Ferry (1)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Gouvernement Jules Ferry (1)
Régime Troisième République
Président de la République Jules Grévy
Président du Conseil Jules Ferry
Début 23 septembre 1880
Fin 10 novembre 1881
Durée &0000000000000001.0000001 an, &0000000000000048.00000048 jours
Coalition Union Républicaine, Gauche Républicaine
IIIe législature
313 / 521
Chronologie
Gouvernement précédent Gouvernement Charles de Freycinet I
Gouvernement suivant Gouvernement Léon Gambetta


Le premier gouvernement Jules Ferry dure du 23 septembre 1880 au 10 novembre 1881.

Jules Ferry conserve la majorité des ministres sortants, et notamment les trois démissionnaires, Cazot, Constans et Farre qui avaient précipité la chute du précédent cabinet.

Composition[modifier | modifier le code]

Ministres nommés le 23 septembre 1880[modifier | modifier le code]

Jules Ferry.

Président du Conseil des ministres : Jules Ferry

Nominations du 28 septembre 1880[modifier | modifier le code]

Bilan[modifier | modifier le code]

Jules Ferry poursuit la réforme scolaire, introduisant la laïcité, l'obligation et la gratuité dans l'enseignement primaire. Il décide l'intervention d'un corps expéditionnaire en Tunisie et fait approuver par la chambre le traité du Bardo instaurant le protectorat sur la Régence.

Les élections législatives d'août 1881 ont porté l'Union républicaine de Gambetta à la tête des partis de gauche, ce qui amène les amis de ce dernier à harceler le gouvernement pour favoriser la candidature de leur chef.

Fin du gouvernement et passation des pouvoirs[modifier | modifier le code]

Le 10 novembre 1881, Jules Ferry remet la démission du Gouvernement au président de la République, Jules Grévy.

Le 14 novembre 1881, Jules Grévy nomme Léon Gambetta à la présidence du Conseil des ministres.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j, k et l Membre du précédent gouvernement ayant conservé son poste
  2. Secrétariat d'État transformé en ministère avec le même titulaire précédent