Ganondorf

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Trois caractères japonais Cette page contient des caractères japonais. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.
Ganondorf
Personnage de fiction apparaissant dans
The Legend of Zelda.

Nom original ガノンドロフ (Ganondorofu)
Alias Ganondorf Dragmire
Origine Village Gerudo
Sexe Masculin
Espèce Gerudo
Cheveux Roux
Yeux Jaunes
Activité(s) Tyran maléfique
Arme(s) favorite(s) Épée
Pouvoirs spéciaux Magie
Triforce Force
Ennemi(s) Link
Princesse Zelda

Créé par Shigeru Miyamoto
Voix (ja) Seizō Katō (1995-1997)
Takashi Nagasako (1998-2004)
Hironori Miyata (depuis 2006)
Première apparition The Legend of Zelda
Dernière apparition Hyrule Warriors

Ganondorf (ガノンドロフ, Ganondorofu?), de son nom complet Ganondorf Dragmire mais plus connu au sein de son peuple sous son nom de règne Mandrag Ganon, est un personnage de fiction. Il est l’ennemi principal de la série de jeux vidéo The Legend of Zelda, créé par Shigeru Miyamoto en 1986. Que ce soit sous sa forme humaine ou bestiale, il est présent dans de très nombreux épisodes en tant que boss final.

Il est important de préciser que c’est le même Ganondorf qui revient dans les différents épisodes de la série. Il se distingue ainsi de Link ou de la princesse Zelda qui ne sont pas toujours les mêmes et qui sont les descendants d’autres Link et Zelda.

Seigneur du peuple du désert, les Gerudos, ancien conseiller militaire du roi d’Hyrule pour services rendus, Ganondorf n’agit en réalité que sous de sombres desseins. Il n’a d’affection pour personne, et surtout pas son propre peuple, est sans foi ni loi et considère ses assistants comme de vulgaires pions. C’est l’un des rares méchants de Nintendo à être 100 % maléfique (sauf dans The Legend of Zelda: The Wind Waker, où il dit ne pas vouloir tuer Link mais dit les raisons de ses actes), contrairement aux autres méchants comme Bowser, Wario ou le roi Dadidou qui montrent parfois un bon fond. Dans Super Smash Bros. Brawl, Ganondorf s’allie à la troupe des personnages provenant d’autres jeux Nintendo pour vaincre Tabbou.

Description[modifier | modifier le code]

Ganondorf est le seigneur du Mal. Il a conduit la redoutable armée Gerudo lors de la guerre civile d’Hyrule dans le camp des Twilis avant de changer de côté, permettant aux forces hyliennes de gagner la guerre. Grand sorcier aux pouvoirs redoutables, il prête d’abord allégeance au royaume d’Hyrule, dans l’objectif de réussir plus tard à le gouverner par la force. Il cherche en effet par sa position à racketter divers vassaux du roi, supposés détenir les clés scellant le sanctuaire de la Triforce. Grâce aux pouvoirs que lui confèrent la Triforce, il peut prendre une forme bestiale, Ganon, qui se modifie encore grâce au trident du pouvoir.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Ganondorf a la peau sombre (gris foncé), les cheveux roux, les yeux jaunes et il possède un diadème d’or et de pierres sur le front. Il se laisse même pousser un collier de barbe. Dans Ocarina of Time, les Gerudos et donc Ganondorf ont les oreilles rondes alors que celles des Hyliens sont pointues, mais en obtenant une partie de la Triforce, elles deviennent également pointues, et demeurent ainsi même dans The Wind Waker et Twilight Princess.

Ganondorf fait partie du peuple Gerudo, un peuple de voleuses. Il est par ailleurs leur roi de par sa naissance : il ne naît que des femmes, sauf une fois tous les 100 ans où un homme apparaît et est destiné à devenir leur roi. Il est donc le seul homme (avec Link dans Ocarina of Time) à avoir le droit de marcher sur les terres des Gerudos.

Le style vestimentaire de Ganondorf change selon les épisodes. Dans Ocarina of Time, Ganondorf a un style vestimentaire de voleur. Il est en effet aussi appelé le roi des voleurs (rapport au peuple Gerudo) et dans cet épisode, sa tenue colle à ce titre. Dans les épisodes suivants, il acquiert un style vestimentaire plus noble. Il souhaite devenir le souverain de tout Hyrule et sa tenue va dans ce sens. Il porte une toge dans The Wind Waker et une armure noire très décorée avec une cape dans Twilight Princess.

Au-delà de tout cela, Ganondorf est indéniablement un homme intelligent. Il est un habile tacticien, et un maître de la manipulation et de la tromperie. Il n’est pas rare de le voir manipuler d’autres personnes, comme le roi d’Hyrule dans Ocarina of Time, ou même ses propres alliés qu’il va souvent jusqu’à sacrifier pour sa cause. Il est par ailleurs cynique et apparaît comme un homme calme et civilisé. Mais il est tout aussi capable d’exploser de colère dans un déchaînement de violence meurtrière. Il a tantôt été décrit au cours des jeux comme un tyran machiavélique, tantôt comme une bête sauvage ou une entité quasi-divine, parfois même un mélange des trois.

Il apparaît donc qu’avant même d’acquérir son fragment de Triforce, Ganondorf était l’un des hommes les plus puissants d’Hyrule. En effet d’une part dans le domaine politique grâce à sa couronne et à ses talents de tacticien, mais aussi grâce à ses formidables pouvoirs magiques et ses talents d’épéiste.

Le défaut de Ganondorf qui entraîne périodiquement sa perte est, comme pour beaucoup de méchants, son orgueil. En sous-estimant Link, il ne parvient jamais à lui envoyer d’adversaire capables de l’empêcher d’acquérir les pouvoirs capables de le vaincre personnellement.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le passé de Ganondorf reste inconnu. Les seuls éléments proviennent de chaque épisode, des manuels d’instructions et des mangas. Selon la tradition des Gerudos, une tribu essentiellement composée de femmes dont la reproduction est parthénogénétique, un homme naît tous les 100 ans et est destiné à devenir automatiquement le chef de la tribu. Il semble que lors de la grande guerre d’unification d’Hyrule, Ganondorf dirigeait déjà les Gerudos, un des peuples engagés contre les futurs Hyliens. Dans Skyward Sword, il est en réalité la réincarnation de la haine de l’Avatar du Néant, issu d’une malédiction jetée par celui-ci à l’encontre de Link et Zelda, stipulant que leurs descendants et les descendants du pouvoir royal seront éternellement confrontés à la réincarnation de sa haine, immortelle, et ce tant qu’il y aura des descendants de la royauté.

Dans Ocarina of Time, Ganondorf est proche du roi d’Hyrule, à qui il prête allégeance après la signature d’un traité de paix entre les deux peuples. Toutefois, avide de pouvoir, Ganondorf n’a jamais eu pour but que d’endormir la méfiance du roi, qu’il trahit pour gouverner le royaume. Après que Link a réuni les trois pierres ancestrales pour ouvrir le temple du Temps, Ganondorf en profite pour rejoindre le temple de la Lumière, grâce à son lien avec le temple de Temps, et dérober la Triforce. Logiquement, seules les âmes pures peuvent utiliser correctement cette relique. Ayant une âme sombre, il ne put obtenir uniquement le fragment lui correspondant le mieux, celui de la Force, les deux autres se liant à deux autres élus. Il cherche alors Link et la princesse Zelda pour obtenir les deux autres, devenant au passage le roi d’Hyrule. Lorsque Link l’affronte au château, il fusionne avec des forces maléfiques pour devenir le démon Ganon. Vaincu par Link, il fut finalement emprisonné dans une cellule magique par sept sages sauvés par Link. Après cette aventure, Zelda renvoie Link sept ans plus tôt pour empêcher ces événements d’avoir lieu. D’après le guide Hyrule Historia, cette action crée trois lignes temporelles : la première, où Ganondorf sera stoppé avant sa rébellion, et la seconde, où Ganon est enfermé dans le sceau des Sages. Cette ligne temporelle est racontée dans l'arc The Wind Waker, Phantom Hourglass et Spirit Tracks. Dans le premier épisode de cette trilogie, qui se déroule des centaines d’années après Ocarina of Time, le sceau des sages s’est affaibli et Ganon a réussi à le briser. Toujours déterminé à récupérer la Triforce, il attaque Hyrule. Privée de héros, la cité tombe, et le roi, Daphnès Nohansen Hyrule, utilise alors la Triforce pour engloutir le royaume qui, ainsi, ne profite plus à personne. Pour se venger, il fit donc enlever toutes les jeunes filles a grandes oreilles par son grand oiseau le roi Cuirassé afin de trouver l’héritière du royaume. Le coup d’épée que le descendant de Link lui assène à la fin du jeu le transforme « définitivement » en pierre.

Dans Twilight Princess, Link, celui de Ocarina of Time, est revenu dans le temps pour empêcher Ganondorf de prendre le pouvoir et est parvenu à l'arrêter. Condamné à être exécuté, le Gerudo est transpercé par l’épée sacrée des sages, mais la puissance de la Triforce le protégeant toujours, il se libére. Pris au dépourvu, les sages restants envoient le seigneur du Mal dans le monde du Crépuscule, afin d'éradiquer sa menace. Malheureusement, il fait la connaissance de Xanto, descendant du peuple du Crépuscule. Il lui donne alors une partie de son sombre pouvoir, dans le but de reprendre des forces par son intermédiaire. Grâce à cela, Xanto prit la place de Midona, la princesse du peuple des Ombres (le peuple des personnes bannies d’Hyrule) et franchit le passage par lequel Ganondorf était arrivé : le miroir des Ombres. Créant le Crépuscule, l’opposé de la lumière d’Hyrule, il oblige la princesse Zelda, dirigeante d’Hyrule, à capituler pour éviter la mort de nombreux citoyens du royaume. Xanto n’était qu’une marionnette dans les mains de Ganondorf, mais il était essentiel pour permettre à ce dernier de reprendre ses forces. Le lien d’interdépendance entre Xanto et Ganondorf permit finalement au seigneur des Ténèbres de retrouver une enveloppe corporelle. Mais ce lien cause aussi la perte des deux personnages, car une fois Xanto défait, le nouveau descendant de la lignée des Link put vaincre Ganondorf, celui-ci n’ayant plus la possibilité de se maintenir en état grâce à Xanto. À la fin de Twilight Princess cependant, Ganondorf n’est pas confirmé mort mais est laissé mourant, promettant que ceci n’est que le début de l’histoire du combat entre le Mal et le Bien.

Ganondorf n’apparaît plus ensuite, mais revient dans Four Swords Adventures pour s’emparer du seul objet capable de lui donner un avantage, et de l’aider à devenir à nouveau roi d’Hyrule : le trident du Pouvoir, emprisonné dans la pyramide Gerudo. Occupant Link en le forçant à libérer le mage du Vent, Vaati, Ganondorf prend d’assaut la pyramide et utilise le trident pour devenir à nouveau Ganon, mais sous une forme moins impressionnante mais avec une force terriblement plus puissante : celle d’un cochon bleu. Utilisant le pouvoir de l’épée de Quatre, Link parvient à contenir Ganon pendant que les sages l’enferment à nouveau dans le sceau du monde d’Or.

Dans A Link to the Past, Agahnim ( un Sheika comme en témoigne l'oeil sur sa tunique), un allié de Ganon, s’empare par un coup d’État du trône d’Hyrule. La créature, qui a transformé le monde d’Or en monde du Chaos en touchant la Triforce, contrôle le sorcier afin de régner à nouveau sur Hyrule. Courant pour sauver la princesse et son oncle disparu, le nouveau héros Link est alors déclaré ennemi d’État, mais la supercherie est finalement démasquée et Aganhim vaincu, ouvrant le passage vers le monde d’Or. Lors d’une lutte finale, Link défait à nouveau Ganon (sous sa forme cochon) pour refermer le sceau et renfermer le seigneur des Ténèbres.

Arrivé à son expiration après une nouvelle centaine d’années, le sceau libère à nouveau Ganon dans The Legend of Zelda. Armé de sa partie de Triforce, il se met en chasse et capture Zelda, laquelle divise alors en sa Triforce en neuf fragments pour empêcher Ganon de la récupérer. C’est le nouveau Link qui va récupérer les morceaux et utiliser cette Triforce pour battre enfin Ganon définitivement.

Ganon fait une apparition dans Oracle of Ages et Oracle of Seasons. Grâce à l’intervention des terribles sorcières Twinrova, qui envoient les généraux Onox et Veran sur terre pour semer le chaos, il ressuscite par un rituel. Il est vaincu une nouvelle fois par Link et disparaît, pour ce qui semble être la dernière fois jusqu’alors.

Dans A Link Between Worlds, la princesse Hilda de Lorule alliée de Yuga ressuscite Ganon afin de pouvoir reconstituer la Triforce perdue de son royaume. Link obtient la Triforce du courage et s'en sert pour détruire Ganon, qui est devenu détenteur de deux fragments, soit celui de la sagesse et celui de la force. Link reconstruit ensuite la Triforce.

Au-delà de ses origines, Ganondorf est le seul des trois détenteurs de la Triforce à ne pas se réincarner au fil des siècles, à l’opposé de Zelda et de Link qui sont les descendants d’autres Link et Zelda, Ganondorf étant suffisamment puissant pour rester en vie malgré ses défaites. Il est donc l’un des élus des Déesses au même titre que Link ou Zelda, et ce depuis qu’il a touché la Triforce. Étant un être maléfique, la Triforce se fragmente et il ne put garder que le fragment qui lui correspondait le plus, à savoir la Force, le fragment de la déesse Din, la déesse de l’élément feu. Il cherche donc à battre Zelda (fragment de la Sagesse) et Link (fragment du Courage) pour récupérer les deux autres fragments et obtenir ainsi le pouvoir absolu. Link et la princesse Zelda transmettent, involontairement, leurs fragments à leurs successeurs. Ganondorf étant toujours le même, il conserve son fragment et cherche à obtenir les autres auprès des descendants et cela au fil des siècles.

Dans Super Smash Bros. Brawl, il joue le méchant et sous-fifre de Tabou dans l’émissaire subspatial. Ganondorf est aux ordres de la Créa-Main et l’aide dans sa tentative d’étendre l’univers subspatial et de transformer tous les héros Nintendo en trophées avec l’aide de Bowser et Wario. Il semble étrange de voir le seigneur du Mal en sous-fifre, mais on se rend bien vite compte à ses rictus narquois qu’il n’hésite pas à le trahir le moment venu. Alors que la situation semble compliquée pour les forces du Mal, il statufie Bowser dans le dos, par fourberie ou bien simplement excédé par le tempérament agaçant du roi Koopa. Lorsque Ganondorf s’aperçoit que Créa-Main est prisonnier de Tabbou, il essaye de le libérer en l’attaquant directement, mais ce dernier étant bien trop puissant pour lui, il échoue et se retrouve transformé en trophée ; Bowser (entre-temps libéré et rallié à Dadidou) profite de son inertie pour se venger. Link et Zelda retrouvent le trophée de Ganondorf et le libèrent. Celui-ci est surpris de voir ses deux pires ennemis, mais quand Link lui montre Créa-Main gisant et l’escalier menant à l’endroit où se trouve Tabbou, Ganondorf s’associe (non sans avoir réellement le choix) aux héros de Nintendo (et donc à Zelda et à Link) pour vaincre Tabbou. C’est sûrement la seule fois dans sa vie où Ganondorf s’est battu pour une bonne cause.

Ganondorf au combat[modifier | modifier le code]

Cette section regroupe tout ce que peut être amené à faire Ganondorf pour obtenir la victoire. En restant sous sa forme humaine, il use de son épée et de sa magie, mais il peut se transformer en Ganon, la créature maléfique et même créer des entités qui se battront à ses côtés.

Armes et magies de Ganondorf[modifier | modifier le code]

  • Contrairement à Link qui possède tout un arsenal, Ganondorf ne possède qu’une ou deux épées ;
  1. Dans Ocarina of Time, il apparaît sans arme et se bat avec de la magie (cependant, transformé en Ganon, il possède deux épées).
  2. Dans The Wind Waker, Ganondorf se bat avec 2 sabres, un dans chaque main et avec une grande agilité.
  3. Dans Twilight Princess, Ganondorf possède l’épée des sages. Cette épée est utilisée par les sages lors de leurs exécutions. Mais lors de son exécution, Ganondorf arriva à se détacher et à prendre l’épée. Ne pouvant tuer Ganondorf, les sages durent l’envoyer dans le Royaume du Crépuscule, par le Miroir des Ombres, pour s’en débarrasser et pour se protéger, mais il parvint à emmener cette épée avec lui. Cette épée semble être une puissante arme avec un certain pouvoir magique. En effet elle brille de la même façon que la Master Sword alias Excalibur.
  4. Dans Skyward Sword, sous forme de l'Avatar du Néant, il utilise une épée noire inversement semblable à la Master Sword, qui se trouve être Ghirahim sous forme d'épée.
  • En plus de son épée, Ganondorf possède des pouvoirs magiques. En effet Ganondorf est un grand sorcier :
  1. Il peut créer des boules d’énergie et les jeter sur ses adversaires.
  2. On le voit léviter dans Ocarina of Time et dans Twilight Princess, lorsqu’il possède Zelda.

Ganon a montré une foule d’autres aptitudes au cours des jeux, dues à la Triforce comme à ses dons en magie : il s’est avéré doué de capacités tels que changement de son apparence, force surhumaine, téléportation, quasi-invulnérabilité et magie noire quasi-omnisciente. La Triforce de la Force l’a aussi rendu virtuellement immortel : il ne peut pas être tué, excepté par quelques armes particulièrement puissantes, telles que l'épée de Légende, la Master Sword, l’Épée de Quatre, les Flèches d’Argent ou les Flèches de Lumière. Et même alors, il n’est que neutralisé temporairement, et peut revenir plus tard, soit par un rituel de résurrection (Adventure of Link et série Oracle), soit d’une autre manière.

Mais il a aussi le pouvoir de se transformer en Ganon, une bête maléfique et est aussi capable de créer des entités vivantes et de prendre possession du corps d’autres personnes.

Il est aussi intéressant de noter qu’il semble avoir un certain code d’honneur pendant les combats, lorsque Link est à terre, il va attendre qu’il se lève pour poursuivre le combat.

Ganon, créature maléfique[modifier | modifier le code]

Ganon est la forme maléfique, la forme bestiale de Ganondorf. Il a la possibilité de se transformer en Ganon en utilisant la Triforce, et cela permet de donner un vrai visage à l’âme ravagée de Ganondorf. Il prend donc très régulièrement cette forme pour combattre Link, et ne dérogera d’ailleurs à cette règle uniquement dans The Wind Waker, où c’est Alter Ganon, une marionnette dirigée par Ganondorf, que l’on retrouvera à sa place.

  1. Ganon est donc une forme hors du commun du seigneur du Mal. Il existe en fait sous deux formes : une bête maléfique, lors de sa fusion avec la Triforce, et un géant bipède, mi-dragon mi-cochon et de couleur bleue parfois nommée Ganon-pig (A Link to the Past, The Legend of Zelda: Oracle of Ages/Seasons, Ocarina of Time) qui apparait pour la première fois lors de sa fusion avec le trident du pouvoir. Il se bat de manière brutale et généralement avec son trident.

Sous ces deux formes, Ganon est capable de se téléporter. Il met cette technique en pratique lors de ses combats contre Link, pour esquiver les attaques de ce dernier ou pour l’attaquer par surprise.

Créations de Ganondorf[modifier | modifier le code]

En plus de ses pouvoirs offensifs (boule d’énergie…) ou de celui de se transformer en Ganon, Ganondorf peut créer d’autres entités et leur donner vie, ou même prendre possession d’un corps déjà existant pour le contrôler à sa guise.

  • Ganon Spectral

Apparaît dans : Ocarina of Time, Twilight Princess

Ganon Spectral est une réplique fantomatique de Ganondorf. Ces répliques sont mentalement contrôlées par Ganondorf, et possèdent généralement les mêmes attaques que Ganondorf mais en moins puissantes. Dans Ocarina of Time, Ganon Spectral apparaissait sur un cheval volant, masqué d’un crâne surmonté de cornes, et armé d’une lance. Dans Twilight Princess, Ganon Spectral n’apparaît pas comme un ennemi à part entière, mais comme une attaque de Ganondorf durant le combat à cheval.

  • Phantom Ganon

Apparaît dans : The Wind Waker, Four Swords Adventures

Phantom Ganon est une entité fantomatique créée par Ganondorf pour remplacer le Ganon Spectral. Contrairement à Ganon Spectral, Phantom Ganon est une entité totalement indépendante, crée sous le modèle des Dark Link, et qui n’est pas un reflet holographique de Ganondorf contrôlée à distance. L’épée du Phantom Ganon porte l’inscription "Zubora Gabora", deux personnages forgeurs d’épées qui apparaissent dans Majora's Mask, (qui vous forge votre épée tout au long du jeu, en échange de "poudre d’or" finissant par donner la "lame dorée"). Zubora et Gabora sont donc probablement les fabricants de la lame.

  • Alter Ganon

Apparaît dans : The Wind Waker

Alter Ganon est un marionnette à l’effigie de Ganon. Ganondorf l’a créé pour qu’il combatte Link dans sa quête. Cette grosse marionnette est aussi impressionnante que Ganon par sa taille et a des airs porcins.

  • Zelda, possédée par Ganondorf

Apparaît dans : Twilight Princess

Contrairement à Ganon Spectral ou Alter Ganon, Ganondorf ne crée pas une copie maléfique de la Princesse Zelda. Il possède Zelda qui ne peut qu’obéir aux ordres de Ganondorf. Elle combat ainsi Link. Grâce aux pouvoirs donnés par Ganondorf, elle devient capable de voler, de lancer des boules d’énergie ainsi que d’autres attaques magiques.

  • L’Ombre de Link

Apparaît dans : The Adventure of Link, Ocarina of Time, Four Swords Adventures, Spirit Tracks

L’Ombre de Link, ou Dark Link, est une réplique maléfique de Link. Cette réplique, ou plutôt ces répliques puisqu’il semble y en avoir plusieurs, semblent avoir été créées par la magie et peut-être même par Ganondorf lui-même puisqu’ils sont à ses ordres et tentent de le ressusciter après sa mort. Il n’est pas précisé si c’est bien Ganondorf qui a créé Dark Link(Mais d’après l’opus Four Sword Adventures, il semble qu’il viennent du miroir qu’il a dérobé dans la forêt de lumière), mais il les utilise pour forcer Link à libérer Vaati ou pour le combattre.

Alliés de Ganondorf[modifier | modifier le code]

Bien que la quête de Link soit très solitaire, il trouve généralement des alliés dans sa bataille contre le mal. Mais le mal qu’incarne Ganondorf et ses immenses pouvoirs convainquent aussi d’autres âmes sombres.

  • Agahnim

Apparaît dans : A Link to the Past, Link's Awakening (une des formes du Boss de fin), Oracle of Seasons

Agahnim est un grand sorcier. Dans A Link to the Past, il vient mettre le trouble dans Hyrule. Il n’agit en réalité pas pour son propre compte mais pour celui de son maître Ganondorf. Dans cet épisode il a un grand rôle, il apparait dès le début et aide Ganondorf tout au long du jeu. Il combattra d’ailleurs Link à plusieurs reprises.

Pour ses autres apparitions, Agahnim n’aura que de tout petits rôles. Il sera l’une des formes du Boss de fin cauchemardesque de Link's Awakening et le sous-boss du donjon du Dragon dansant dans Oracle of Seasons.

À partir de l’épisode Ocarina of Time, le peuple des Sheikahs apparait, c’est un peuple vivant en retrait et possédant des connaissances en magie. Ce peuple vivant dans l’ombre protège la famille royale d’Hyrule, il semble malgré cela qu’Agahnim soit un représentant de ce peuple. En effet, sur sa robe de sorcier apparaît le symbole qui sera associé au peuple Sheikah à partir d’Ocarina of Time. Ce symbole est un œil avec trois piques la place des cils supérieurs et inférieurs.

Aucune information apparaissant dans un jeu ou une déclaration d’un concepteur ne confirme cela, mais le symbole étant identique, il est possible que cette déduction soit juste.

  • Les sœurs Twinrova : Koume et Kotake

Apparaît dans : Ocarina of Time, Majora's Mask (elles y sont vendeuses de potions), Oracle of Ages / Oracle of Seasons (apparaissent après avoir fini les deux jeux)

Ce sont des sœurs jumelles Gerudos qui vivent dans le Colosse du Désert, le Temple de l’Esprit. Mais elles sont avant toutes choses de grandes sorcières, la plupart du temps perchées sur leur balai. Elles aideront ainsi Ganondorf en combattant Link. Elles apparaissent également dans Majora's Mask, Koume travaillant à l’office du tourisme tandis que Kotake travaille au magasin de potion.

Koume maîtrise le feu et Kotake la glace. Lorsque le combat contre Link devient difficile, les jumelles fusionnent pour donner naissance à Twinrova, une sorcière maîtrisant le feu et la glace, volant sans balais et utilisant ceux-ci pour lancer des sorts de feu et de glace.

Après avoir fini Oracle of Ages et Oracle of Seasons, les sorcières jumelles reviennent. Elles usent de leurs pouvoirs pour ramener Ganon à la vie.

À noter également que dans la version manga d’Ocarina of Time, elles se révèlent être les tutrices (ou mères adoptives) de Ganondorf.

  • Xanto (Zant)

Apparaît dans : Twilight Princess

Xanto est l’un des représentants du peuple des Twilis, le peuple crépuscule. Il était candidat à la succession au trône du Royaume du crépuscule mais fut écarté et Midona fut couronnée. Lorsque Ganondorf fut envoyé dans ce royaume via le Miroir des ombres, il ne bénéficiait plus de son enveloppe corporelle, il donna alors une partie de son pouvoir à Xanto pour que celui-ci l’aide. Xanto utilisa alors son nouveau pouvoir pour évincer Midona, la Princesse du Crépuscule, de son trône. Il aida ensuite Ganondorf dans sa quête de pouvoir. Il passa donc, pour cela, à son tour par le Miroir des ombres mais dans le sens inverse et commença à répandre les ténèbres sur Hyrule. Il réussit même à obtenir la capitulation de la Princesse Zelda et à la faire prisonnière.

Pour Xanto, Ganondorf est un dieu, il le qualifie lui-même ainsi et est impressionné par son immense pouvoir. Mais pour Ganondorf, Xanto n’est qu’un pion dans sa stratégie pour conquérir le pouvoir. Il se moque d’ailleurs du peuple de Xanto, en affirmant que ce peuple est faible et fou de s’être opposé aux déesses avec de si faibles pouvoirs. Il estime que seul les champions des déesses, les détenteurs de la Triforce, peuvent régner sur le monde et souhaite être celui-ci.

Apparitions[modifier | modifier le code]

Ganondorf est l’ennemi principal de la série de jeux vidéo The Legend of Zelda. Il est donc un personnage incontournable de cette série et il était logique qu’il devienne un personnage jouable dans la série Super Smash Bros..

Ganondorf dans The Legend of Zelda[modifier | modifier le code]

Ganondorf a des rôles importants uniquement sur les consoles de salon.

Titre Année de sortie Console Forme
The Legend of Zelda Drapeau du Japon 1986
Drapeau des États-Unis 1987
Drapeau européen 1987
NES Ganon
A Link to the Past Drapeau du Japon 1991
Drapeau des États-Unis 1992
Drapeau européen 1992
Super Nintendo Ganon
Ocarina of Time Drapeau du Japon 1998
Drapeau des États-Unis 1998
Drapeau européen 1998
Nintendo 64 Ganon spectral / Ganondorf / Ganon
Oracle of Ages / Oracle of Seasons Drapeau du Japon 2001
Drapeau des États-Unis 2001
Drapeau européen 2001
Game Boy Color Ganon (après avoir fini les deux jeux, un nouveau défi s’ouvre au joueur)
The Wind Waker Drapeau du Japon 2002
Drapeau des États-Unis 2003
Drapeau européen 2003
GameCube Ganondorf / Alter Ganon (boss aux trois formes avant combat final)
Four Swords Adventures Drapeau du Japon 2004
Drapeau des États-Unis 2004
Drapeau européen 2005
GameCube Ganon
Twilight Princess Drapeau du Japon 2006
Drapeau des États-Unis 2006
Drapeau européen 2006
GameCube / Wii Ganondorf / Ganon
A Link Between Worlds Drapeau du Japon 2013
Drapeau des États-Unis 2013
Drapeau européen 2013
Nintendo 3DS Ganon / Yuga-Ganon

Ganondorf apparait sous la forme de Ganon dans The Adventure of Link à l’écran de Game Over. Il apparaît aussi sous ces traits dans l’une des formes de Nightmare, le boss de fin de Link's Awakening. Ganondorf est aussi visible dans l’introduction de Phantom Hourglass, dans laquelle est rappelée l’histoire de The Wind Waker. Le boss final a également une allure porcine très proche du Ganon original.

Ganondorf dans Super Smash Bros.[modifier | modifier le code]

Titre Année de sortie Console Forme
Super Smash Bros. Melee Drapeau du Japon 2001
Drapeau des États-Unis 2001
Drapeau européen 2002
GameCube Ganondorf, avec le design reprit de la démo du Nintendo Space World de 2000. Il n’est qu’un clone, plus puissant mais plus lent de Captain Falcon.
Super Smash Bros. Brawl Drapeau du Japon 2008
Drapeau des États-Unis 2008
Drapeau européen 2008
Wii Il a cette fois son design issu de Twilight Princess, comme Link ou la princesse Zelda. Par contre, Ganondorf conserve, plus ou moins, ses coups issus de Super Smash Bros. Melee, malgré le fait qu’il sorte l’épée des sages juste pour narguer ses adversaires.
Super Smash Bros. for Nintendo 3DS / for Wii U Drapeau du Japon 2014
Drapeau des États-Unis 2014
Drapeau européen 2014
Nintendo 3DS / Wii U

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]