Donkey Kong (personnage)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Donkey Kong.
Donkey Kong
Origine Île Kongo
Sexe Masculin
Espèce Gorille

Créé par Shigeru Miyamoto
Série(s) 'Donkey Kong'
Première apparition Donkey Kong

Donkey Kong (ドンキーコング, Donkī Kongu?) est un personnage de fiction apparu en 1981 dans le jeu vidéo éponyme (arcade et jeu électronique). Créé par Shigeru Miyamoto, ce gorille est à l'origine l'ennemi de Jumpman (qui deviendra Mario par la suite), son maître dont il a enlevé la fiancée.

Donkey Kong devient ensuite, entre autres grâce aux Donkey Kong Country, un sympathique gorille costaud dans la moyenne qui, pour le prix de quelques bananes, poursuivra, à l'aide de son meilleur ami, un petit singe agile et rapide nommé Diddy Kong, un gros et cruel crocodile balourd nommé King K. Rool. Lors du jeu suivant, c'est la petite Dixie Kong qui prend la relève lorsque Donkey Kong se fait enlever. Elle terminera ensuite la mission à l'aide de son cousin le gros bébé Kiddy Kong.

Un dessin animé en 3D en son honneur a aussi permis d'en apprendre plus sur les personnages (singes) secondaires qui animent le jeu : Cranky Kong, un vieux singe bougon mais néanmoins sympathique par ses nombreux conseils, Candy Kong, la petite-amie de Donkey Kong, Funky Kong, le singe rebelle toujours là avec son avion ou sa planche, sans oublier Lanky, Tiny, Cranky et Chunky Kong qui l'aideront le temps de Donkey Kong 64.

Origine du nom[modifier | modifier le code]

Shigeru Miyamoto pensait que « donkey » signifiait « stupide » en anglais, et donc que Donkey Kong se traduisait par « singe stupide » (en référence à King Kong). En réalité, « donkey » signifie « âne » et quand il montra le nom aux dirigeants de Nintendo of America, ils lui rirent au nez. Malgré cela, le nom resta[1].

La planète de Donkey Kong[modifier | modifier le code]

De 1996 à 2001, Donkey Kong a eu sa propre émission sur la chaîne française France 2, La Planète de Donkey Kong en images de synthèse, mais n'avait que peu de rapport avec les jeux vidéo puisque le gorille ne faisait qu'annoncer les séries diffusées à cette époque, avec de temps en temps des petits sketches humoristiques.

Donkey Kong, le dessin animé[modifier | modifier le code]

En 1998, le dessin animé, créé à partir des personnages, est apparu sur l'antenne de Canal+. Le singe devait veiller sur la Noix de coco en cristal, un trésor envié par le roi K.Rool. 2 saisons et 48 épisodes ont été produits par Nelvana, Medialab et Ellipse[2].

Donkey et Cranky[modifier | modifier le code]

Selon Nintendo, Donkey Kong Jr. est initialement le fils de Donkey Kong. Cependant dans Donkey Kong Country, Rareware présente Cranky Kong comme le premier Donkey Kong aujourd'hui à la retraite.

Dans ce même jeu[3] ainsi que dans Super Smash Bros. Brawl[4], il est établi que le Donkey Kong "actuel" est le petit-fils du DK original, Cranky Kong. Il s’agit donc de Donkey Kong IIIe du nom.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Miyamoto Shrine », sur miyamotoshrine.com
  2. « Donkey Kong - L'Encyclopédie des dessins animés », sur Toutelatele.com (consulté le 29 octobre 2012)
  3. "In his heyday, Cranky was the original Donkey Kong who battled Mario in several of his own games." - Donkey Kong Country instruction manual, pg. 6"
  4. Nintendo. Super Smash Bros. Brawl. Level/area: Codec conversation between Snake and Otacon. "Otacon: "The Donkey Kong who fought that epic battle with Mario was this guy's grandfather.""