Super Smash Bros. (série)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Super Smash Bros.

Éditeur Nintendo
Développeur HAL Laboratory, Sora
Personnalité clé Masahiro Sakurai
Genre

Combat, plates-formes

Plate(s)-forme(s)

Nintendo 64
GameCube
Wii
Nintendo 3DS
Wii U

Site officiel www.smashbros.com

Super Smash Bros. (大乱闘スマッシュブラザーズ, Dairantō Sumasshu Burazāzu?) est une série de jeux vidéo de combat / plates-formes éditée par Nintendo, développée en grande partie par HAL Laboratory (quelques fois aidé par d'autres développeurs) et mettant en scène de nombreux personnages issus de l'univers des jeux sous franchise Nintendo.

Historique[modifier | modifier le code]

Titre Année de sortie Console
Super Smash Bros. 1999Drapeau : Japon, États-Unis, Canada, Europe Nintendo 64
Super Smash Bros. Melee 2001Drapeau : Japon, États-Unis, Canada
2002Europe
GameCube
Super Smash Bros. Brawl 2008 - Japon (bordered, États-Unis, Canada, Mexique, Europe, Australie Wii
Super Smash Bros. for Nintendo 3DS / for Wii U 2014Drapeau : Japon, États-Unis, Canada, Europe Nintendo 3DS et Wii U

Système de jeu[modifier | modifier le code]

Le système de jeu de la série Super Smash Bros. diffère radicalement de celui de la plupart des autres jeux de combat. Au lieu de gagner en épuisant la barre de vie de l'adversaire, un joueur de Super Smash Bros. remporte le combat en propulsant ses adversaires hors de l'arène.

Pour cela il faut frapper à répétition son adversaire afin de faire monter sa jauge de pourcentage de dégâts. Plus celle-ci est élevée, plus les coups portés feront voler loin l'adversaire et l'expulseront de l'écran. Cette particularité du système de combat rend la série Super Smash Bros. unique en son genre dans le sens où elle allie l'aspect classique des jeux de combats consistant à enchaîner des coups en appuyant sur des combinaisons de touches, à la mobilité d'un jeu de plateforme, puisque les personnages doivent constamment se déplacer au sein de différentes plateformes constituants les niveaux et effectuer des sauts pour tenter de revenir sur le stage duquel ils auraient été éjectés.

Les coups sont également donnés de manière assez novatrice pour un jeu de combat puisque ceux-ci dépendent de la direction dans laquelle le joueur oriente le stick directionnel au moment où il donne le coup. On distingue également deux types d'attaques : les coups normaux et spéciaux. Ces derniers diffèrent sensiblement d'un personnage à l'autre et ne peuvent (sauf rares exceptions) pas être chargés. Les attaques Smash sont quant à elles des coups normaux à la puissance amplifiée (et peuvent être chargées) qui sont effectuées en pressant simultanément le bouton d'attaque et le stick directionnel dans la direction voulue.

Par ailleurs, divers objets apparaissent dans l'arène pour être ramassés et ainsi faire diminuer son propre pourcentage de dégâts (soins) ou au contraire infliger des dégâts à l'adversaire (armes, pièges etc...).

L'un des intérêts de la série réside dans le fait que les combattants sont issus de différents titres parmi les plus célèbres de Nintendo, tels que Mario, Link, Samus Aran, ou encore Mr. Game & Watch. De plus, depuis Super Smash Bros. Brawl, des personnages issus d'autres compagnies de jeux vidéo sont amenés à faire partie des personnages jouables en tant que « guest ». Sonic et Snake, sortis tout droit des franchises de Sega et Konami, furent les premiers personnages de ce type introduits dans la série. La galerie de trophées à récolter au sein du jeu constitue à elle seule une véritable encyclopédie de Nintendo racontant l'histoire des séries développées et éditées par la marque.

Univers[modifier | modifier le code]

Personnages[modifier | modifier le code]

Les combattants de la série Super Smash Bros. possèdent des forces et des faiblesses, et chacun dispose de coups normaux et spéciaux, prises, sauts, vitesse de déplacement, vitesse de coups et manipulation d'armes différentes. Maîtriser l'ensemble de ces paramètres pour chacun des personnages est primordial pour parvenir à vaincre ses adversaires.

Au fil des épisodes, la majorité des personnages sont repris et de nouveaux personnages viennent grossir les rangs. Il arrive que leur design, leur vitesse et leur puissance, voire certains de leurs coups, soient entièrement revus ou modifiés lors de ces transitions.

Sakurai a mentionné qu'à cause des limitations de la Nintendo 3DS, les personnages comme les Ice Climbers seront difficiles à ajouter, et peuvent par conséquence ne pas faire partie des personnages jouables de cet opus.

Personnage SSB Melee Brawl 3DS/Wii U Première apparition
Amphinobi Non Non Non Non Non Non oui Oui Pokémon X et Y
Bowser Non Non oui Oui oui Oui oui Oui Super Mario Bros.
Captain Falcon oui Oui oui Oui oui Oui oui Oui F-Zero
Carapuce[note 1] Non Non Non Non oui Oui Inconnu Pokémon Rouge et Bleu
Combattant Mii Non Non Non Non Non Non oui Oui Chaîne Mii
Daraen Non Non Non Non Non Non oui Oui Fire Emblem: Awakening
Diddy Kong Non Non Non Non oui Oui oui Oui Donkey Kong Country
Donkey Kong oui Oui oui Oui oui Oui oui Oui Donkey Kong
Dracaufeu[note 1] Non Non Non Non oui Oui oui Oui Pokémon Rouge et Bleu
Dr. Mario Non Non oui Oui Non Non Inconnu Dr. Mario
Entraîneuse Wii Fit Non Non Non Non Non Non oui Oui Wii Fit
Falco Non Non oui Oui oui Oui Inconnu Starwing
Fox oui Oui oui Oui oui Oui oui Oui Starwing
Ganondorf Non Non oui Oui oui Oui Inconnu The Legend of Zelda: Ocarina of Time
Harmonie et Luma Non Non Non Non Non Non oui Oui Super Mario Galaxy
Herbizarre[note 1] Non Non Non Non oui Oui Inconnu Pokémon Rouge et Bleu
Ice Climbers Non Non oui Oui oui Oui Inconnu Ice Climber
Ike Non Non Non Non oui Oui oui Oui Fire Emblem: Path of Radiance
Kirby oui Oui oui Oui oui Oui oui Oui Kirby's Dream Land
Link oui Oui oui Oui oui Oui oui Oui The Legend of Zelda
Link Cartoon Non Non Non Non oui Oui oui Oui The Legend of Zelda: The Wind Waker
Link Enfant Non Non oui Oui Non Non Inconnu The Legend of Zelda: Ocarina of Time
Little Mac Non Non Non Non Non Non oui Oui Punch Out!!
Lucario Non Non Non Non oui Oui oui Oui Pokémon Diamant et Perle
Lucas Non Non Non Non oui Oui Inconnu Mother 3
Lucina Non Non Non Non Non Non oui Oui Fire Emblem: Awakening
Luigi oui Oui oui Oui oui Oui oui Oui Mario Bros.
Mario oui Oui oui Oui oui Oui oui Oui Donkey Kong
Marth Non Non oui Oui oui Oui oui Oui Fire Emblem
Mega Man[note 2] Non Non Non Non Non Non oui Oui Mega Man
Meta Knight Non Non Non Non oui Oui oui Oui Kirby's Adventure
Mewtwo Non Non oui Oui Non Non Inconnu Pokémon Rouge et Bleu
Mr. Game & Watch Non Non oui Oui oui Oui Inconnu Game & Watch
Ness oui Oui oui Oui oui Oui Inconnu EarthBound
Olimar et les Pikmin Non Non Non Non oui Oui oui Oui Pikmin
Pac-Man[note 2] Non Non Non Non Non Non oui Oui Pac-Man
Paluténa Non Non Non Non Non Non oui Oui Kid Icarus
Peach Non Non oui Oui oui Oui oui Oui Super Mario Bros.
Pichu Non Non oui Oui Non Non Inconnu Pokémon Or et Argent
Pikachu oui Oui oui Oui oui Oui oui Oui Pokémon Rouge et Bleu
Pit Non Non Non Non oui Oui oui Oui Kid Icarus
Rondoudou oui Oui oui Oui oui Oui Inconnu Pokémon Rouge et Bleu
R.O.B. Non Non Non Non oui Oui Inconnu 1987 (accessoire de la NES)
Roi DaDiDou Non Non Non Non oui Oui oui Oui Kirby's Dream Land
Roy Non Non oui Oui Non Non Inconnu Fire Emblem: Fūin no Tsurugi
Samus oui Oui oui Oui oui Oui oui Oui Metroid
Samus sans armure[note 3] Non Non Non Non oui Oui oui Oui Metroid Zero Mission
Sheik[note 3] Non Non oui Oui oui Oui oui Oui The Legend of Zelda: Ocarina of Time
Shulk Non Non Non Non Non Non oui Oui Xenoblade Chronicles
Snake[note 2] Non Non Non Non oui Oui Inconnu Metal Gear
Sonic[note 2] Non Non Non Non oui Oui oui Oui Sonic the Hedgehog
Villageois Non Non Non Non Non Non oui Oui Animal Crossing
Wario Non Non Non Non oui Oui Inconnu Super Mario Land 2: 6 Golden Coins
Wolf Non Non Non Non oui Oui Inconnu Lylat Wars
Yoshi oui Oui oui Oui oui Oui oui Oui Super Mario World
Zelda Non Non oui Oui oui Oui oui Oui The Legend of Zelda

Niveaux[modifier | modifier le code]

Contrairement à la majorité des jeux de combats où la présence des niveaux n'est là que pour constituer un décor de fond, dans la série Super Smash Bros., ces derniers sont capitaux, et peuvent faire basculer toute une bataille. En effet Super Smash Bros. ayant un gameplay se situant à la fois entre un jeu de combat et un jeu de plates-formes, les niveaux sont composés de différents éléments: plate-formes, fosses, pièges, solides en mouvements, zones aquatiques, niveaux à défilement, chutes d'objets, etc... La mobilité est donc un facteur essentiel pour la victoire, et tout joueur devra s'adapter à la topographie des niveaux dans lesquels il se bat s'il souhaite esquiver rapidement ses adversaires, se positionner stratégiquement par rapport à eux et éviter les pièges.

Une des règles générale est que dans beaucoup de niveaux, des éléments peuvent êtres détruits ou déplacés par rapport à leur configuration initiale, mais tous finissent après un certain temps, soit par reprendre leur position initiale soit par réapparaître. De la même manière, les niveaux disposant d'un défilement finissent tous au bout d'un certain temps (qui peut être supérieur à 2 minutes, le temps de jeu par défaut d'un combat) à leur point initial du démarrage du défilement.

Certains niveaux du jeu voient parfois leur nom changer lors de leur réédition dans un nouvel épisode de la série. Par commodité, la liste des stages de la série présentée ci-dessous indique les niveaux tels qu'ils sont dénommés lors de leur dernière apparition au sein d'un opus de Super Smash Bros.. Dans le cas où deux niveaux différents auraient le même nom, une parenthèse située derrière le nom indique l'opus duquel le niveaux est tiré.

  • Univers Super Mario

Débuté en 1981 avec le jeu Donkey Kong au sein duquel le personnage fait sa première apparition, l'univers Super Mario commencera son véritable développement avec le jeu d'arcade Mario Bros. en 1983, suivi en 1985 du jeu à succès Super Mario Bros., qui lance définitivement un concept à succès pour la firme japonaise. L'univers Mario comprends de multiple franchises diverses et variés allant de l'aventure à plates-formes Super Mario, la série de jeux de courses Mario Kart, des séries de RPG (en particulier les séries Paper Mario et Mario & Luigi), ainsi que de multiples jeux de sports, puzzles games et jeux éducatifs. La majorité de ces licences sont aujourd'hui représentées en particulier à travers les différents niveaux de la série Smash Bros.

  • Univers The Legend of Zelda

La saga The Legend of Zelda commence en 1986 avec le jeu éponyme d'action-aventure sur Famicom et aura vu depuis cette date de très nombreux volets sortir sur tous les supports de Nintendo. Il s'agit de l'univers heroic fantasy le plus développé au sein de la firme, et l'univers qui le constitue (en particulier le royaume d'Hyrule) ainsi que les personnages et objets légendaires font figure des éléments les plus emblématiques de la série Nintendo. Depuis les début de la série Super Smash Bros., l'univers de cette série a été représenté et n'a cessé de se développer au fur et à mesure que les épisodes se sont enchaînés.

  • Univers Pokémon

La saga Pokémon démarre en 1996 sur Game Boy avec les versions rouge et verte, et sera suivie par de nombreuses autres versions. Cette franchise de Nintendo qui met en scène des monstres étranges qui doivent être capturés pour ensuite les faire s'affronter dans des combats était parfaitement propice à une série telle que Super Smash Bros., axée elle aussi sur les combats.

  • Univers Metroid

La saga Metroid débute en 1986 avec le jeu éponyme. Cette série futuriste met en scène la chasseuse de prime Samus Aran devant explorer des stations spatiales ou des planètes hostiles afin de contrecarrer les plans des ennemis de la fédération galactique. La grande diversité des environnements que l'héroïne doit traverser constituent autant de niveaux exploitables pouvant être mis en scène dans la série Super Smash Bros..

  • Univers Star Fox

Née en 1993 avec le jeu Star Wing sur Super Nintendo, la saga Star Fox est la principale série de shoot'em up 3D futuriste de Nintendo. Celle-ci se déroule en partie dans l'espace, dans des mondes variés, souvent représenté dans chaque épisode de la série Super Smash Bros..

  • Univers Donkey Kong

Le célèbre singe Donkey Kong fait sa première apparition dans le jeu d'arcade Donkey Kong en 1981. C'est néanmoins avec le jeu Donkey Kong Country en 1994 que la série va vraiment prendre ses fondations et connaître un vaste développement. Cette série est représentée depuis les origines de Super Smash Bros. et ceci au sein de chaque épisodes de la série.

  • Univers Kirby

En 1992 avec le jeu Kirby's Dream Land sur Game Boy se voyait posée la première pierre de la série Kirby. Elle se déroule dans un univers fantastique, le Pays des Rêves, qui par bien des aspects se rapproche de l'ambiance du Royaume Champignon de Mario. Chaque épisode de la série Super Smash Bros. a jusqu'à présent eu un niveau en mesure de représenter cet univers emblématique de Nintendo.

  • Univers Yoshi

Yoshi fait sa première apparition dans le jeu Super Mario World en 1990, mais celui-ci ne deviendra que le héros propre d'un jeu vidéo qu'à partir de Super Mario World 2: Yoshi's Island. Avec ce jeu naissait la série des jeux d'aventure Yoshi, desquels l'essentiel des stages issus de l'univers Yoshi de Super Smash Bros. sont issus.

  • Univers Récurrents de Nintendo

Ici sont répertoriés les stages issus de franchises Nintendo dont les univers apparaissent de façon récurrente au sein de la série Super Smash Bros.. Ces univers n'ont néanmoins pas été suffisamment développés au sein de la licence pour disposer de nombreux stages. Il s'agit des stages issus des séries Mother (EarthBound), F-Zero, Fire Emblem, Kid Icarus, Animal Crossing, Game & Watch, Ice Climbers, Pikmin et Super Smash Bros..

  • Univers Ponctuels de Nintendo

Ici sont répertoriés les univers de Nintendo dont les stages n'ont existé que ponctuellement au sein de la série Super Smash Bros..

  • Univers des Guests

Depuis Super Smash Bros. Brawl, la série à pris l'habitude d'avoir des personnages et des stages issus de licences non affiliées à Nintendo, mais ayant toutes à un moment donné été diffusées sur une des consoles de la firme japonaise. Quatre séries différentes n'appartenant pas à Nintendo ont ainsi été représentées dans Super Smash Bros.. Il s'agit des univers de Sonic The Hedgehog (de Sega), Metal Gear (de Konami), Mega Man (de Capcom) et Pac-Man (de Namco).

Objets[modifier | modifier le code]

L'une des caractéristiques de la série Super Smash Bros., en plus de son gameplay peu représenté au sein du milieu des jeux de combat, est l'apparition aléatoire d'objets de soutien en plein milieu des affrontements. Ces derniers se matérialisent à certains moments durant le combat au-dessus de l'arène et tombent au sol. Les joueurs les plus rapides où les plus proches pourront alors les ramasser afin de bénéficier de leur avantage (es objets qui ne sont pas ramassés finissent par disparaître au bout d'un certain temps). Il est toutefois possible de régler dans le menu du jeu la fréquence d'apparition des objets ainsi que sélectionner ceux qu'on ne souhaite pas apparaître. On peut aller jusqu'à choisir ainsi de ne pas inclure d'objets au sein de la partie en les désélectionnant tous : les objets peuvent en effet totalement déséquilibrer une partie tant leur effet peut renverser le cours d'un combat. Ces derniers peuvent être divisés en plusieurs catégories :

  • Les conteneurs : Des objets dont la finalité est d'être brisés afin de libérer tous les objets qu'ils contiennent. Tant que le conteneur n'est pas brisé, il est impossible de savoir quels sont le où les objets qu'il dissimule. Tous peuvent tous être projetés sur des ennemis afin de provoquer des dégâts bien que les plus lourds d'entre eux (Caisses, Tonneaux...) vous handicapent considérablement pour vos mouvements et vos coups le temps que vous les souleviez.
  • Les armes (combat) : Des objets qui une fois ramassés remplacent le coup normal A, le coup normal A avant, et le coup normal A en courant par un coup spécifique à l'arme utilisée. À noter que l'arme peut fournir une utilisation et des coups différents selon le personnage qui l'utilise. L'arme peut être à tout moment jetée en appuyant sur Z ou servir de projectile si elle est propulsée dans une direction. Ces dernières s'usent au cours des combats et finiront de toute manière par disparaître après une utilisation prolongée.
  • Les armes (tir): Les armes de tir remplacent uniquement le coup normal A lorsqu'elles sont ramassées: lorsqu'on appui sur la touche en question, l'arme tire ces munitions dans une direction donnée. Dans la majorité des cas les tirs se font en rafale le tout sur une trajectoire horizontale faisant face au personnage, mais sur certaines armes la direction du tir peut être modifiée (lance-pétard), et d'autres voir leurs tirs concentrés (Nintendo Scope). Les armes de tirs ont toutes une quantité de munition limitée. Lorsque l'arme les a toutes tirées, cette dernière n'agit plus et tire dans le vide tant qu'on presse la touche A. La seule chose restant à faire est de jeter l'arme afin qu'elle disparaisse et que la touche A soit libérée. Si un joueur possédant une arme de tir la jette ou venait a en être séparé, cette dernière demeure au sol. Tout joueur qui la ramasse peut la réutiliser, mais cette dernière garde le stock de munition dont elle disposait au moment ou son dernier utilisateur l'avait lâchée. Dans les plus anciennes versions de Super Smash Bros. lorsqu'on tirait avec une telle arme, le personnage était immobilisé, mais depuis Super Smash Bros. Brawl il est possible de tirer en bougant.
  • Les projectiles : Objets ayant pour finalité d'être jetés sur un adversaire afin de lui infliger des pénalités (dégâts et/ou changement d'état). Un projectile tenu en main est lancé dès que le joueur appuie sur A.(Il peut toutefois désigner la direction avant le stick directionnel.)
  • Modification : Objets qui modifient l'état, les coups où les capacités du personnage durant une période limité.
  • Aide : Objets qui apportent un soutien sous diverses formes à l'utilisateur sans modifier son état.
  • Piège : Cet objet s'emploie de la même manière qu'un objet projectile, à l'exception que sa finalité est d'être, après avoir été lancé, incrusté au sein du décors. Il fera alors office de piège qui frappera toute personne s'approchant trop près de celui-ci (certains objets pièges peuvent avoir des effets positifs et être utilisés à son avantage, comme le Ressort ou le Bumper). Les pièges, une fois disposés dans le niveau, ont une durée de vie limitée.
  • Soin : Des objets qui n'ont d'autre finalité que de faire baisser le pourcentage de dégâts du personnage qui le ramasse. Lorsque qu'il est ramassé, son effet s'applique immédiatement et l'objet soin disparaît immédiatement.
  • Autres : Des objets qui apparaissent de temps à autre et qui n'ont aucun effet direct sur le combat.

Musiques et Trophées[modifier | modifier le code]

Les musiques entendues pendant les combats sont issues des différents univers des jeux et correspondent à chaque arène. La majorité des musiques sont remixées, mais certaines gardent parfois leurs bandes d'origine. Dans Super Smash Bros. Brawl, les musiques peuvent être ramassées pendant les combats sous forme de CD en objet.

Les trophées sont apparus à partir Super Smash Bros. Melee. Ils représentent l'univers des jeux (personnages, objets, lieux, etc.). Les trophées peuvent être obtenus en finissant un mode de jeu, en les trouvant dans le mode aventure, en les gagnant à la loterie, au tir ou encore au travers d’événements spéciaux.

Accueil[modifier | modifier le code]

Critiques de la presse spécialisée
Jeu Metacritic Game Rankings
Super Smash Bros.
79 / 100[1]
78,81 %[2]
Super Smash Bros. Melee
92 / 100[3]
90,52 %[4]
Super Smash Bros. Brawl
93 / 100[5]
92,84 %[6]
Super Smash Bros. for Nintendo 3DS
-
-
Super Smash Bros. for Wii U
-
-

Les avis émis sur la série Super Smash Bros. sont généralement positifs. La plupart des critiques adressées au premier épisode ont également été faites aux épisodes suivants.

Super Smash Bros. a reçu des louanges de la presse pour son mode multijoueur. Nintendo Power classe cette série comme l'une des meilleures expériences multijoueurs de l'histoire de Nintendo, évoquant comme principale raison sa rejouabilité infinie induite par les nombreux coups spéciaux des personnages et ses combats rapprochés[7]. Toutefois, les critiques ne sont pas unanimes, les principaux défauts relevés étant que le système de score du jeu n'est pas facile à suivre durant les combats et que le mode solo manque de fonctionnalités[8].

Super Smash Bros. Melee a généralement reçu un accueil positif de la part de la presse, principalement grâce à l’expansion des possibilités de gameplay qu'offre le jeu comparé à son prédécesseur. Mettant l'accent sur les nombreuses nouvelles fonctionnalités de Melee, GameSpy note que « Melee a vraiment réussi son coup dans le rayon du « nous avons ajouté plein de nouveaux trucs trop cool ». »[9]. Les critiques ont favorablement comparé le jeu à son prédécesseur — Fran Mirabella III d'IGN déclara ainsi que le jeu « jouait dans une cour entièrement différente de celle de la version Nintendo 64 »[10] ; Michel Lopez de GameSpot a vanté les mérites du jeu car il offre un « mode classique » bien plus évolué que celui de son prédécesseur, tout en notant que le mode aventure est une « vraie expérience de ça passe ou ça casse. »[11]. Bien que les modes solo aient reçu un accueil mitigé, la plupart des testeurs s'accordent sur le fait que les modes multijoueurs soient une composantes bien plus importante du jeu. Ainsi, dans leur test du jeu, GameSpy déclare que « vous allez avoir du mal à trouver une expérience multijoueur plus agréable sur autre console. »[12].

Super Smash Bros. s'est vendu à 1,4 million d'exemplaires au Japon[13], et 2,3 millions aux États-Unis[14]. Melee s'est vendu à plus de 7 millions d'exemplaires dans le monde, faisant de lui le jeu le plus vendu du GameCube[15]. Brawl s'est vendu à plus de 12 millions d'exemplaires dans le monde[16]. Le jeu s'est également vendu à plus de 1,4 million d'exemplaires lors de sa première semaine de commercialisation aux États-Unis, faisant de lui le jeu Nintendo s'étant vendu le plus rapidement à ce jour aux États-Unis[17].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Dans Super Smash Bros. Brawl, ces personnages formaient un trio jouable par le personnage Dresseur de Pokémon.
  2. a, b, c et d Ces personnages ne font pas partie de l'univers Nintendo.
  3. a et b À partir de Super Smash Bros. for Nintendo 3DS / for Wii U, ces personnages ne sont plus des transformations et se battent en tant que personnages à part entière.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Super Smash Bros. », sur Metacritic
  2. (en) « Super Smash Bros. », sur Game Rankings
  3. (en) « Super Smash Bros. Melee », sur Metacritic
  4. (en) « Super Smash Bros. Melee », sur Game Rankings
  5. (en) « Super Smash Bros. Brawl », sur Metacritic
  6. (en) « Super Smash Bros. Brawl », sur Game Rankings
  7. (en) Nintendo Power 250th issue!, Future US (en),‎ 2010, p. 47
  8. (en) « Super Smash Brothers - GameCritics.com », gamecritics.com,‎ 5 juillet 1999 (consulté le 31 mai 2014)
  9. « Melee really scores big in the "we've added tons of great extra stuff" department. »
  10. « in an entirely different league than the N64 version »
  11. « really a hit-or-miss experience »
  12. « you'll have a pretty hard time finding a more enjoyable multiplayer experience on any other console. »
  13. (en) « Japan Platinum Game Chart », MagicBox.com
  14. (en) « US Platinum Game Chart », MagicBox.com (consulté le 24 juillet 2014)
  15. (en) « At Long Last, Nintendo Proclaims: Let the Brawls Begin on Wii! », Nintendo,‎ 10 mars 2008 (consulté le 15 mars 2008)
  16. (en) « Super Smash Bros. Brawl sales », VG Chartz (consulté le 23 juillet 2014)
  17. (en) « Super Smash Bros. Brawl Smashes Nintendo Sales Records », Nintendo,‎ 17 mars 2008 (consulté le 17 juillet 2008)

Lien externe[modifier | modifier le code]