Princesse Zelda

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Trois caractères japonais Cette page contient des caractères japonais. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Zelda.
Princesse Zelda
Personnage de fiction apparaissant dans
The Legend of Zelda.

Cosplay de la Princesse Zelda
Cosplay de la Princesse Zelda

Nom original ゼルダ姫
Origine Hyrule
Sexe Féminin
Espèce Hylienne
Cheveux Blonds, Bruns (Twilight Princess)
Yeux Vert, marron, bleu… (varie entre les jeux)
Activité(s) Princesse
Pouvoirs spéciaux Télépathie, magie, précognition
Triforce Sagesse
Famille Roi Daltus (son père)
Entourage Link
Ennemi(s) Ganondorf

Créé par Shigeru Miyamoto
Voix Voir le doublage
Série(s) The Legend of Zelda
Princesse Zelda
Première apparition The Legend of Zelda
Dernière apparition The Legend of Zelda: A Link Between Worlds

La Princesse Zelda (ゼルダ姫, Zeruda-hime?) est un personnage de la série The Legend of Zelda créée par Shigeru Miyamoto le 21 février 1986, qui a choisi ce nom en référence à Zelda Fitzgerald[1]. Elle fait partie de la famille royale d’Hyrule, étant la fille du roi Daltus.

Du fait du titre de la série, The Legend of Zelda, Zelda est parfois confondue avec Link, le héros du jeu.

Description[modifier | modifier le code]

Tout au long de la série, le profil de la princesse Zelda semble être relativement stable : il s’agit de la princesse du royaume d’Hyrule, descendante légitime d’une noble famille de suzerains qui cherche à tout prix à protéger les peuples pacifiques des menaces démoniaques, et notamment de celles de Ganondorf.

Après la fragmentation de la Triforce lorsque Ganondorf tenta de s’en emparer dans Ocarina of Time, le fragment de la Sagesse se réfugia en elle et sera transmis alors à ses descendantes (de même que Link, ayant reçu le fragment du Courage, la confiera à ses successeurs ; la question du fragment de Force ne se pose pas, le personnage de Ganondorf étant le même du premier épisode au dernier).

Zelda est gentille, douce et mystérieuse. Elle incarne le souci du bon gouvernement. Elle est plutôt grande et un peu mince, elle est jolie et a les cheveux blonds (bruns dans Twilight Princess). Elle a une peau très blanche et une robe très décorée (blanche et rose/violette), avec les insignes royaux d’Hyrule.

Zelda est protégée par une garde du corps du nom d’Impa, qui apparaît sous plusieurs formes au fur et à mesure de la saga : grand-mère débonnaire dans The Legend of Zelda et The Adventure of Link, elle deviendra une fière guerrière Sheikah (et également Sage de l’Ombre) dans Ocarina of Time avant de devenir une « maman poule » obèse dans la série des Oracle.

Néanmoins, il ne faudrait pas cantonner Zelda au rôle de princesse précieuse qu’un rien effraie : les créateurs l’ont en effet dotée d’un caractère trempé et d’une grande habileté au combat, que ce soit à l’arc, à la magie ou à l’épée, qui ne la rend pas passive lors des aventures, ce qui la différencie d’une autre grande princesse de Nintendo, Peach (cette dernière a néanmoins quelques aptitudes au combat, mais elles sont moindres que celles de Zelda), à l'exception faite de Spirit Tracks où on lui découvre une phobie des souris.

Zelda reste un personnage important, souvent enlevée et tourmentée, car détentrice de grands secrets et de grands pouvoirs ; mais toujours, un héros, Link, se dresse contre tous les obstacles pour la sauver et l’aider dans sa quête de pacification.

Alter ego[modifier | modifier le code]

Dans certains épisodes de la saga (Ocarina of Time…), Zelda prend d’autres apparences et identités, afin le plus souvent de se cacher et d’échapper à ceux qui veulent l’enlever. Ces déguisements sont souvent conçus par magie, de sorte qu’elle en devient méconnaissable, dans Ocarina of Time, elle ira jusqu’à se transformer en jeune homme Sheikah prénommé Sheik.

Tetra[modifier | modifier le code]

Tetra est la jeune capitaine des pirates dans The Wind Waker, où elle aide Link au début de sa quête. Sa mère est morte peu avant les évènements du jeu, lui laissant la direction des pirates. Contrairement à Zelda, Tetra possède une peau foncée, des cheveux en chignon et une tenue de pirate lui donnant dans l’ensemble (comme sa personnalité) une allure de garçon manqué. Elle a une attitude bourrue, fière et parfois dure, mais, dans le fond, elle est sensible et attentionnée (lorsqu’elle découvre que c’est par sa faute que la sœur de Link s’est fait enlever, elle s’en veut particulièrement).

Elle aide périodiquement Link durant sa quête, et il est révélé au Château d’Hyrule qu’elle est en fait la Princesse Zelda, dernière descendante de la famille royale d’Hyrule. Avant cela, elle ignorait elle-même qu’elle était Zelda, bien qu’elle ne sache l’existence de l’épée Excalibur, de la Légende du Héros du Temps et d’Hyrule. Elle portait autour du cou une pièce de la Triforce de la Sagesse comme collier. Lorsqu’elle est réunie avec son père, le roi d’Hyrule, les pièces de la Triforce s’unissent, entraînant la transformation physique de la capitaine des pirates en Princesse Zelda, avec une peau claire, les cheveux lâchés et une tenue plus similaires à celles des incarnations précédentes.

Tetra réapparait dans le jeu Tetra's Trackers et dans une partie de la version japonaise de Four Swords Adventure. Elle apparaît aussi dans Phantom Hourglass et est citée dans Spirit Tracks.

Capacités[modifier | modifier le code]

Contrairement à ce qu’on pourrait croire, Zelda est loin d’être impuissante : elle manie l’arc dans The Wind Waker, Spirit Tracks et Twilight Princess, et l’épée dans Twilight Princess également.

Elle utilise également une magie basée sur les pouvoirs de la lumière. Ses compétences en magie sont remarquables, même si elles lui permettent rarement d’éviter la capture. Elle a notamment montré des dons comme la télépathie (elle appelle Link à distance dans A Link to the Past), la prémonition (elle sent les catastrophes arriver comme l’arrivée de Ganondorf dans Ocarina of Time ou dans les oracles du temps et des saisons) ou le changement d’apparence et d’identité (elle se change en Sheik dans Ocarina of Time et revêt les traits de Tetra dans The Wind Waker/Phantom Hourglass). Elle a également déjà créé des barrières d’énergie, des sceaux sacrés ou même immobilisé Ganon. Elle semble aussi posséder quelque chose comme une aura d’espoir : sa seule présence redonne de l’espoir aux gens. Dans Ocarina of Time, elle fut le septième Sage, permettant, à l’aide des six autres d’invoquer la Triforce.

Ses alter ego possèdent également leurs facultés propres.

Relations avec les autres personnages[modifier | modifier le code]

Link[modifier | modifier le code]

Cosplay de Link et la princesse Zelda à Japan Expo 2011

La relation entre Link et Zelda a souvent été un sujet dans les médias et parmi les fans. Plusieurs mangas et comics, de même que le cartoon (non-paru en France), ont présenté une romance entre eux. Les jeux sont moins précis là-dessus, Link ne s’exprimant jamais vraiment, mais quelques indices ont pu être vus :

  • Dans The Adventure of Link, Zelda, une fois réveillée, embrasse apparemment Link sous le rideau.
  • Dans Ocarina of Time, dans la séquence vidéo avant le dernier boss, Link et Zelda se regardent longuement avec un regard évocateur de leurs sentiments l’un envers l’autre.
  • La scène finale de la série Oracle montre Zelda embrassant Link sur la joue, faisant apparaître des cœurs au-dessus de la tête de ce dernier tandis qu’elle rougit et détourne le regard en cachant son visage.
  • Dans Phantom Hourglass, Link montre à plusieurs reprises des signes d’une amitié très forte pour Tetra, y compris un effarement complet lorsqu’il la retrouve pétrifiée. Une fois qu’elle est ranimée par Siwan, Link et elle sont sur le point de se prendre la main, jusqu’à ce que Bellum l’enlève encore une fois.
  • Dans Twilight Princess, juste avant le combat à cheval contre Ganondorf, Link et Zelda se tiennent par la main. Aussi, après que Ganon a été sorti du corps de Zelda, elle s’avance vers Link et ce dernier la regarde tendrement.
  • Dans The Minish Cap, Zelda, au début du jeu, regarde Link lorsque celui-ci détourne le regard.
  • Dans Spirit Tracks, Zelda rêve de se baigner dans le village de Papouisa avec Link. Ils se tiennent également la main à la fin du jeu, lors d’une vidéo. Elle lui pose la question : « Qu’est-ce que tu deviendras après que l’on aura tué le roi démon ? ». Les réponses possibles sont « Conducteur », « Guerrier », ou « Je l’ignore ». Elle trouve aussi que Link est un nom ravissant, lors d'une vidéo.
  • Dans Super Smash Bros. Brawl, dans L’Émissaire Subspatial, Link et Yoshi affrontent Mario et Pit dans un combat, car Link croit que Mario a attaqué Zelda. En réalité, c’est une fausse Zelda que Mario et Pit ont combattu.
  • Dans Skyward Sword en revanche, leur relation est assez claire contrairement aux autres épisodes. L'accent sur la romance est ici indiqué dès les débuts de l'aventure. Par exemple, alors qu'elle et Link se baladaient à dos d'oiseaux, elle prononce les mots "Link... Je..." avant d'être interrompue par une tornade.

Impa[modifier | modifier le code]

Lors de toutes les apparitions d’Impa, celle-ci apparaît comme la nourrice en qui Zelda a le plus confiance, voire comme une mère poule.

Famille[modifier | modifier le code]

Bien que des membres de la famille de Zelda soient évoqués, ils n’apparaissent que rarement, et peu est dit sur leur relation avec elle. Elle mentionne brièvement son père dans Ocarina of Time et sa mère dans The Wind Waker, mais ils ne sont pas vus.

On peut cependant voir le roi Hyrule intervenir en personne dans The Wind Waker, représenté par le Lion Rouge. Dans Ocarina of Time, on peut voir Ganondorf faire la révérence au roi, on ne voit que Ganondorf, mais on peut le savoir.

Dans The Minish Cap, il a été montré qu’elle avait une relation proche avec son père Dartas, roi d’Hyrule, qui se montre désespéré lorsqu’elle est changée en pierre.

Apparitions de la Princesse Zelda[modifier | modifier le code]

Ses apparitions dans le jeu peuvent être nombreuses ou elle peut simplement être évoquée comme dans Link's Awakening.

Zelda dans The Legend of Zelda[modifier | modifier le code]

Tout comme Link ce n’est pas toujours la même Zelda au fil des épisodes. C’est l’une de ses descendantes, bien que la véritable Zelda, à l’instar de Link, se réincarne apparemment dans celles-ci à chaque fois. On peut donc dire qu’il s’agit de la même, mais dans une vie différente, et donc sans son ancienne mémoire.

  • Dans The Legend of Zelda où elle représente l’objectif final de la quête: maintenue prisonnière dans le neuvième donjon par Ganon, elle apparaît comme une fille du même âge que Link aux cheveux bruns/roux et à la robe verte, blanche ou rouge (cette couleur est fonction de l'anneau que porte - ou ne porte pas - Link). Elle tient un rôle primordial dans l’histoire, puisque c’est elle qui décida de rompre en huit fragments la Triforce de la Sagesse afin qu’elle ne puisse pas être volée par le Seigneur des Ténèbres.
  • Dans The Adventure of Link sous l’emprise d’un maléfice lancé par un sorcier qui la plonge dans un profond sommeil. Le but est de la sauver du sortilège en combattant le-dit sorcier.
  • Dans A Link to the Past qu’elle commence à prendre une certaine importance dans la progression de l’histoire. Au début de l’aventure, c’est elle qui prend contact avec Link par télépathie pendant qu’elle est retenue prisonnière dans les geôles de son propre château, dorénavant contrôlé par le sorcier Agahnim. Après l’avoir libérée, elle résidera au sanctuaire auprès d’un prêtre jusqu’à ce que Link retire l’épée Master Sword de son socle. Alors enlevée et projetée dans le monde des Ténèbres, elle sera maintenue prisonnière dans le septième palais de la seconde quête, le Rocher de la Tortue, gardée par Trinexx. Enfin, la destruction de Ganon lui permet de revenir triomphalement au château aux côtés de son père le roi.
  • Totalement absente de Link's Awakening, bien que son nom soit prononcé au début de l’aventure par Link, qui confond Marine avec la princesse.
  • Dans Ocarina of Time il ne s’agit pas de la même princesse précédemment rencontrée, mais son ancêtre, qui porte le même nom qu’elle (en effet, à la suite d'une histoire mystérieuse, toutes les princesses royales portent dorénavant le nom de Zelda). Link la rencontrera la première fois alors qu’elle n’a que dix ans dans la cour intérieure du palais, en train d’espionner un mystérieux Gerudo en armure noire qui n’est autre que Ganondorf (on remarquera qu’alors, la princesse est blonde). Après lui avoir confié une lettre permettant au héros de gravir le Chemin du Péril, Zelda est emportée loin du palais par Impa, sa nourrice, pour la protéger du noir conseiller Ganondorf. Sept ans plus tard, elle reviendra aider Link dans son périple sous l’apparence de Sheik, jeune homme mystérieux dissimulant son visage et se faisant passer pour un Sheikah, guerrier d’un peuple non moins mystérieux. Ce ne sera un peu avant la fin du jeu qu’elle dévoilera son identité à Link, et ce faisant se fera enlever par Ganondorf. Après un long combat Link et Zelda parviendront à s’échapper du château avant d’être confrontés une dernière fois à Ganon, ayant pris l’apparence d’une gigantesque créature maléfique possédant deux épée. C’est elle qui immobilisera la bête suffisamment longtemps pour que Link lui assène le coup de grâce avant que les sept Sages l’enferment dans le Saint Royaume.
  • Absente de Majora's Mask à l’exception d’un flash-back.
  • Dans Oracle of Ages et Oracle of Seasons, uniquement avant la « vraie » fin de ces jeux (c’est-à-dire en les complétant tous deux), quelques secondes avant de se faire enlever par les sorcières Koume et Kotake, afin de la sacrifier dans le but de ressusciter Ganon.
  • Dans The Wind Waker, son rôle sera à nouveau déterminant, puisqu’elle apparaîtra tout d’abord sous l’apparence de Tetra, la « cheftaine » des pirates et aidera Link à délivrer sa sœur enlevée par le roi cuirasse, avant de se révéler être la princesse (descendante des précédentes). Son habileté à l’arc sera déterminante lors du combat final.
  • Dans The Minish Cap, elle apparaît comme la meilleure amie de Link, mais sera finalement transformée en pierre par le sorcier Vaati, forçant Link à repartir à l’aventure pour la libérer.
  • Dans Twilight Princess elle est la princesse d’Hyrule qui n’a eu d’autre choix que de se rendre à celui qui se prétend être le roi du Crépuscule, Xanto, pour éviter la mort à de nombreux sujets de son royaume. Elle est dès lors tenue captive par Xanto, lequel étendra sa malédiction sur Hyrule, malédiction qui sera levée par Link. Elle permettra à Midona, une habitante du monde des ombres qui fait office de guide à Link, de survivre en lui transmettant sa force. Lors du combat final elle sera possédée par Ganondorf, le responsable des malheurs d’Hyrule car c’est lui qui avait donné tous ces pouvoirs à Xanto. Une fois libérée elle aidera Link en combattant à ses côtés sur sa jument Epona. En paralysant Ganondorf grâce aux flèches de lumière, elle permet à Link de l’atteindre avec son épée, Excalibur.

Remarque : Au début du jeu, Zelda porte une longue cape sombre avec au niveau de la nuque, le symbole du peuple Sheikah. Elle porte désormais une robe violette et blanche, des cheveux bruns et des bottes brunes.

  • Dans Phantom Hourglass, la Princesse Zelda apparaît aussi sous les traits de Tetra, suite de The Wind Waker, où elle refuse catégoriquement qu’on l’appelle Zelda. Elle est ici enlevée par un mystérieux navire fantôme, à la poursuite duquel Link se lance.
  • Dans Spirit Tracks, on voit la princesse sans son corps, accompagnant vraiment Link lui permettant de remonter en train dans les gares, ou plus simplement, prendre le contrôle d’un spectre de Phantom Hourglass, selon les différents type de spectres. Elle s’investit dans l’aventure, et ne fait pas que le second rôle. Dans ce jeux son caractère change et elle devient plutot "jeune fille peureuse" bien qu'elle aide Link dans sa quête.
  • La princesse Zelda est présente dans une trilogie sortie sur la console Philips CD-I. Ses trois jeux ne font pas partie intégrante de la série et n’ont pas été développés par Nintendo mais par Philips à qui Nintendo avait cédé un droit d’exploitation de la licence. Nintendo ne reconnait pas ces 3 jeux comme étant « officiel ».
  • Dans Skyward Sword, Zelda est la fille du directeur de l'école de chevalerie de Célesbourg, amie d'enfance de Link. Ghirahim, le "Seigneur Démon", la poursuivra sans relâche, son destin s'avérant intimement lié à celui de la déesse Hylia.

Zelda dans Princesse Zelda[modifier | modifier le code]

Dans le dessin animé Princesse Zelda, en plus de régner sur Hyrule, Zelda accompagne Link dans plusieurs de ses aventures. Zelda n’est plus la pauvre princesse à sauver, mais une femme courageuse prête à se battre quand il le faut avec son arbalète ou son arc à flèches magiques. La robe a ainsi disparu laissant place à une tenue plus confortable et plus pratique. Quant à Link, hormis la tâche de sauver Hyrule qui lui est confiée, il ne cessera de chercher à conquérir le cœur de Zelda en espérant d’elle un bisou. Quand il n’essuie pas un refus, un évènement impromptu surgira toujours empêchant le pauvre Link d’avoir son baiser. Dans la série, Zelda porte un chandail violet, une veste bleu pâle, un pantalon rose et des cuissardes brunes.

Zelda dans Super Smash Bros.[modifier | modifier le code]

Contrairement à Link qui fera quelques cameos dans d’autres jeux (Tetris, Super Mario RPG, Donkey Kong Country 2…), il faudra attendre Super Smash Bros. Melee pour apercevoir Zelda/Sheik hors de la saga, et en tant que personnage jouable. Le joueur peut d’ailleurs alterner entre le personnage de Zelda, plutôt défensive et utilisant les attaques magiques, et celui de Sheik, plus rapide et offensif en plein combat pour varier sa stratégie d’approche.

La princesse Zelda est également présente dans Super Smash Bros. Brawl, avec son apparence de The Legend of Zelda: Twilight Princess. Ses caractéristiques n’ont pas évolué dans Super Smash Bros. Melee, et elle peut toujours faire appel à son alter-ego Sheik, pourtant absente de Twilight Princess. De plus, dans Super Smash Bros. Brawl, l’attaque ultime de la Princesse Zelda n’est autre que le tir de flèches de lumière. Les flèches de lumière apparaissent dans Ocarina of Time et The Wind Waker, et ce, en tant qu’objet destiné à Link. Dans Twilight Princess, pendant le combat de fin, Zelda tire des flèches de lumière à cheval, derrière Link.

Dans L’Émissaire Subspatial, elle apparait dès le premier chapitre. Elle assiste à un combat entre Mario et Kirby en compagnie de Peach. Elles rejoignent ensuite les deux héros pour combattre l’armée subspatiale, puis se font capturer par Flora Piranha. En fonction de la princesse sauvée de la plante par Kirby, deux scénarios sont possibles pour Zelda :

Si Zelda est sauvée 

Elle parvient à s’échapper avec Kirby sur une Etoile Warp. Ils atterrissent ensuite sur l’Halberd, avant de se faire percuter par un Arwing qui les fera tomber au sol. Plus tard, Kirby semble avoir aperçu quelque chose et court après elle, laissant Zelda sans défense. C’est à ce moment que Bowser, profitant de cette vulnérabilité, la statufie. Aussitôt, il utilise la matière d’ombre qu’il avait utilisé pour se cloner pour créer un double maléfique de Zelda. Celle-ci, armée d’un canon obscur, se poste en haut d’un rocher pour tendre un piège aux gentils. Les premiers à passer son Link et Yoshi. Alors qu’elle allait leur tirer dessus, Pit intervient et tranche son arme, rejoint ensuite par Mario qui l’aida à la combattre. Une fois défaite, la fausse Zelda se transforme en trophée, puis disparait en matière obscure. Mais Link, apercevant la scène de loin, ignore que ce n’était pas la vraie princesse, et vient combattre Mario et Pit pour venger Zelda, pensant qu’ils font partie de l’armée subspatiale. Mais ils le défont ainsi que Yoshi, eux-mêmes ignorant le camp des deux héros verts. Dadidou, qui avait volé le char de Wario, s’empare des trophées de Yoshi et Link, et Mario remarque subitement qu’il y a le trophée de Peach à l’intérieur. Kirby intervient, libère les deux verts, et Link détériore le char d’une flèche bien placée. Elle sera finalement captive dans le Halberd et son double ainsi que celui de Peach affronteront Lucario, Meta Knight et Solid Snake. Ce dernier les libèrera de leur cage et elle se transformera en Sheik, son alter-ego pour arpenter le vaisseau. Puis elle fera face à Fox, qui le prend pour un ennemi alors qu’il essaie d’abattre le vaisseau, et enfin à Duon, avec Peach, Fox, Lucario, Solid Snake et Falco avant d’arriver dans l’univers Subspatial.

Si Peach est sauvée 

Elle sera transformée en trophée et enlevée par Wario. On ne la reverra plus jusqu’à ce que Dadidou arrive et attrape les trophées de Mario et Pit, dans la situation inverse à celle citée plus haut. Kirby intervient, libère les deux personnages, et Pit détériore le char d’une flèche bien placée. Mais le roi laisse le char et emporte le trophées de Ness, Luigi et Zelda jusqu’à son château. Tout fier de son exploit, il colle sur chaque trophée un étrange badge. Mais Bowser apparait, assommant Dadidou, et emportant avec lui le trophée de Zelda. La fine équipe composée de Mario, Link, Kirby, Yoshi et Pit à juste le temps de voir Bowser s’enfuir. Mario veut l’intercepter, mais le lâche dragon utilise la princesse comme bouclier, ce qui oblige le plombier à stopper net son coup. Pit ne se laisse pas démonter, et tire une flèche que Bowser évite tous juste, tombant du haut de la falaise ; mais son Koopa-Coptère l’attendant et il pût s’échapper sans mal. La flèche décrocha tout de même le pin’s de Zelda, qui tomba au pied de Kirby très intrigué, qui pour s’ôter tout doute, le mangea.

Zelda est également présente dans Super Smash Bros. for Nintendo 3DS / for Wii U en tant que personnage jouable.

Doublage[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Todd Mowatt, « In the Game: Nintendo's Shigeru Miyamoto » (consulté le 12 mars 2006) : « Zelda était le nom de la femme du célèbre écrivain Francis Scott Fitzgerald. C’était une femme célèbre et belle à tous égards, et j’aimais la sonorité de son nom. Alors j’ai pris la liberté d’utiliser son nom pour le tout premier titre de la série Zelda »

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]