Floc'h (illustrateur)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Floc'h.

Floc'h

Naissance 25 septembre 1953 (60 ans)
Mayenne, France
Nationalité française
Profession illustrateur, dessinateur de bande dessinée et auteur de roman

Jean-Claude Floch, dit Floc'h, est illustrateur, dessinateur de bande dessinée et auteur de roman, né à Mayenne le 25 septembre 1953.

Floc'h est l'un des principaux tenants actuels du style de dessin épuré qualifié de ligne claire.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après un passage rapide à l’École nationale supérieure des arts décoratifs de Paris, Floc'h se consacre à l’illustration pour la presse et l’édition (couvertures pour la collection Marginalia chez Glénat…), puis réalise un premier album de bande dessinée avec François Rivière édité en 1977 Le Rendez-vous de Sevenoaks. Avec cet album le duo Floc'h-Rivière révolutionne la narration de la bande dessinée en imposant un style de récit qui sera comparé à celui du Nouveau roman et un graphisme élégant qui renoue avec la tradition de l'école belge tout en cassant la linéarité habituelle du genre. La prépublication du Rendez-vous de Sevenoaks dans le magazine Pilote fut précédée d'une introduction écrite par Rivière qui définissait parfaitement la philosophie de l'œuvre que le duo commençait à construire :

« L'histoire qu'on va lire ne manquera pas d'éveiller chez plus d'un amateur la nuée nostalgique des souvenirs du passé - je veux dire celui, si proche encore d'une école qui a comblé notre enfance et dont nous n'oublierons jamais les bienfaits. Les histoires de Jacobs, toutes plus belles les unes que les autres, les épisodes mystérieux des aventures de Tintin, bref, toute cette matière si riche et si subtile qui n'a cessé de nous hanter, Floc'h et moi. Et si nous travaillons avec, sans cesse, le désir de rendre hommage à ces créateurs qui restent des maitres, notre propos n'en est pas moins d'élargir la vision que nous offraient ceux-ci, de prendre en somme un certain recul par rapport à la leçon dictée, d'abord pour ne pas leur marcher sur les pieds - ce qui serait un peu maladroit - mais aussi parce que nous avons nous aussi à dire...

On le verra, la lecture achevée, le rideau retombé, notre projet veut faire perdre à la vision enfantine un peu de son innocence, il aimerait aussi nouer entre la bande dessinée et d'autres genres des rapports malicieux par le biais des références. En somme, ce que nous revendiquons, c'est le droit à faire sortir ce genre que nous aimons tant de sa routine, de certaines de ses habitudes un peu mièvres... Et gare aux âmes sensibles !

Mais trêve de paroles superflues... Quelqu'un dans l'ombre a frappé les trois coups... »

Floc'h et François Rivière au Salon du livre de Paris, mars 2007.

Après un deuxième album, Le Dossier Harding en 1980, le succès de Floc'h croît lorsque le style ligne claire devient une référence dans la bande dessinée (avec Yves Chaland, Ted Benoit, Serge Clerc, Joost Swarte...) et, ce qui assure une grande visibilité, la publicité. Dans ce dernier domaine, certains travaux deviendront cultes tel Le Secret de la Pulmoll verte, un album publicitaire sorti en 1980. La multiplicité de ses travaux publicitaires a notamment été pour lui un moyen d'explorer certaines techniques de dessin et d'en parfaire la maitrise. Ce fut en particulier l'occasion de faire ses armes au pinceau avant d'en user pour l'album Blitz en 1982.

Les références graphiques que pratique Floc'h dans les albums de bande dessinée des premières années laissent rapidement la place à un style très personnel tendant vers un minimalisme graphique allant à l'essentiel empreint d'élégance et d'anglophilie. La technique du close up est souvent utilisée pour mettre l'accent sur des éléments importants du récit. Il s'exprime plus volontiers dans les situations intimistes et préfère la mise en abyme en huis clos à l'aventure. Son dessin s'inscrit parmi les vraisemblants, par opposition aux invraisemblants (Hergé par exemple qui, après une explosion au château de Moulinsart, dessine le Capitaine Haddock dans un lustre), préférant représenter la réalité à la fantaisie graphique. Selon ses propres propos, Floc'h est un réaliste qui a besoin d'avoir un trait le plus épuré possible, laissant aux hyperréalistes un plaisir qui lui échappe. N'aimant pas les héros, il a toujours essayé de faire de ses personnages des personnes et non pas des héros. Loin d'être un raconteur d'histoire, la forme prévaut pour lui.

En 1991, Floc'h collabore avec Jean-Luc Fromental pour un album de bande dessinée très inspiré de l'univers de F. Scott Fitzgerald, Jamais deux sans trois, récit d'un ménage à trois pour lequel Floc'h explore une nouvelle méthode de colorisation, utilisant pour la première fois des jeux d'ombres qui changent des aplats habituels. Fromental avait déjà écrit les préfaces de Life et High Life, ainsi que les textes de Ma vie, et scénarisé plusieurs des travaux publicitaires de Floc'h.

Magazine Monsieur

Illustrateur bien plus que dessinateur de bande-dessinée, il a, outre la publicité, mis son talent au service du cinéma en réalisant des affiches dès le début de sa carrière. Il commence en 1977 avec Diabolo menthe de Diane Kurys (pour qui il illustrera deux autres affiches) puis plusieurs fois pour les films d'Alain Resnais (dans Smoking / No Smoking il signe aussi des illustrations utilisées au sein même du film et du générique) et de Woody Allen. Il réalise de nombreuses illustrations pour la presse en France, quotidiens et magazines (Lire, Senso, Monsieur, L'Express, Le Nouvel Observateur, Libération, Le Monde, Le Figaro, Elle, 20 ans, L'Événement du jeudi...), en Europe (Per Lui, Bilan, World of Interiors...) et aux États-Unis (GQ, Travel + Leisure...) où le prestigieux magazine The New Yorker fait appel à ses services pour plusieurs couvertures et surtout de nombreuses illustrations d'articles depuis 1997. Son travail d'illustrateur lui permet de « concentrer les choses dans une proposition la plus simple possible ».

Après avoir bâti une œuvre remarquable en bande dessinée, le duo Floc'h-Rivière fait en 2006 une incursion dans la littérature avec son premier roman, Les Chroniques d'Oliver Alban, Diary of an Ironist. Les deux auteurs y explorent la littérature et les arts des années 1940 à 1970 avec élégance et ironie, sous forme de trente neuf portraits. Ces portraits sont supposés être des chroniques écrites par Oliver Alban. Oliver Alban est en fait un pseudonyme de chroniqueur imaginé par Olivia Sturgess et Francis Albany, qui sont les « véritables auteurs » de ces articles. Floc'h et Rivière y pratiquent ainsi à nouveau la mise en abyme, le livre dans le livre. Les textes sont écrits par les deux auteurs et Floc'h y a dessiné les portraits des personnages chroniqués.

À l'occasion de sa réouverture en 2006, le Musée des arts décoratifs de Paris commande à Floc'h des portraits des principaux donateurs de cet établissement privé. 21 d'entre eux sont visibles en grand format dans l'enceinte du musée. Ce sont de superbes exemples du talent de portraitiste de Floc'h qu'il utilise régulièrement pour le cinéma et la presse.

Connu principalement pour ses œuvres de bandes dessinées et d'illustrations, Floc'h a également fait onze expositions d'art d'abord figuratif puis essentiellement abstrait de 1990 à 2003, dont notamment plusieurs à la galerie Pixi à Paris et une à New York à la Nicholas Davies Gallery en 1999. Il déclare en 2007 dans une interview ne plus vouloir faire d'expositions car il n'est plus « cette personne qui souffrait de ne faire que de la bande dessinée ».

En 2007, Floc’h sort un livre d’illustrations très personnel, Une vie de rêve sous titré Fragments d’une autobiographie idéale. Il s’y offre le plaisir de rencontrer ses héros, vivants ou morts, réels ou imaginaires, et de prendre place à leurs côtés l’espace d’un instant. Il se représente au travers des siècles, de 360 avant Jésus Christ à 2046, dans des situations où il aurait rêvé de se trouver : en élève de Platon, en Arsène Lupin, posant en l’air pour Halsman, au mariage de Sacha Guitry, puis finissant ses jours en pleine sagesse le 4 mai 2046. Un ouvrage référentiel rendant hommage aux personnes qui ont compté pour Floc'h dans son développement d'artiste et d'homme.

L'année 2009 voit apparaître le dernier chapitre de la trilogie du Blitz, Black Out et autres histoires du Blitz, dans lequel le duo organise le récit sous une forme inspirée des publications d'après guerre mêlant comics et nouvelles. L'ouvrage contient une mise en abyme des histoires Black Out, Eden, Backstage et Fairplay. Ces trois dernières sont présentées sous la forme de nouvelles écrites par Olivia Sturgess et illustrée par Craigie alors que Black Out est un comics dessiné par Craigie sur une histoire de Francis Albany publié dans le Dandy Comics. Les trois albums de la trilogie ont fait l'objet d'une publication en un seul volume comme celui d'une Trilogie Anglaise. Cet album est supposé être la fin des apparitions de Francis Albany et Olivia Sturgess, mais le duo a déjà plusieurs fois contredit les annonces éditoriales.

Juste après Black Out, reprenant le format des livres Life, Floc'h dessine 28 portraits d'Anglais des années 1930 jusqu'au Blitz dans Male Britannia, Characters of the Male Britannia of the 30's and during the Blitz, rendant hommage aux gentlemen et aux anonymes de son Angleterre idéale. Il le fait suivre de deux ouvrages similaires consacrés aux années 1960 avec London euphoria, et à la Régence avec Regency utopia, le tout formant une nouvelle trilogie.

À la publication de Black Out, Floc'h et Rivière annoncent leur prochain projet, Willie, la biographie de William Somerset Maugham en roman graphique. Le livre s'appellera finalement Villa Mauresque, paru aux éditions de la Table Ronde en mai 2013.

Floc'h contribue au magazine Monsieur au sein du comité éditorial et illustre la couverture de chaque numéro de ce bimestriel depuis 2009.

Le frère aîné de Floc'h, Jean-Louis Floch (sans apostrophe), a longtemps travaillé en tant que dessinateur de bande dessinée (Les Jacopo, Une ville n'est pas un arbre, En pleine guerre froide...) et illustrateur. Les deux frères ont travaillé ensemble sur de nombreux projets d'illustrations publicitaires se partageant le travail de conception et de réalisation des dessins finaux mais ne signant en général que d'un nom le travail accompli.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Bande dessinée[modifier | modifier le code]

Albums de bandes dessinées[modifier | modifier le code]

Tirages de tête[modifier | modifier le code]

  • 1984 : À la recherche de Sir Malcolm, avec François Rivière. 1250 ex (+ 100 ex HC), numéroté et signé, livre toilé rouge dans emboîtage également toilé, accompagné d'une lithographie reprenant le dessin du Titanic (Dargaud).
  • 1985 : Un homme dans la foule. 450 ex (+ 50 ex HC), numéroté et signé, livre toilé avec une jaquette, accompagné d'une sérigraphie Bric à Braque (Albin Michel).
  • 1985 : Un homme dans la foule. 250 ex, numéroté et signé recouvert d'un habillage en forme de veste Prince de Galles (GGEF).
  • 1992 : À propos de Francis. TT à l'occasion de la sortie d'Une trilogie anglaise. 600 ex (+50 ex HC) comprenant un album de 32 p, 1 photo d'Albany, 1 affiche de l'émission d'Albany à la BBC, 3 plaquettes de publicité figurant Albany, le tout dans une reliure de portfolio (Dargaud).
  • 2005 : Olivia Sturgess : 1914-2004, avec François Rivière. 500 ex (+125 ex HC) N°té et signé par les auteurs. L'album original y est décomposé en deux parties : l'album de bande dessinée relié avec jaquette et le catalogue Albany-Sturgess broché, le tout sous emboîtage (Dargaud).

Prépublication des albums dans la presse[modifier | modifier le code]

  • 1977 : Le Rendez-vous de Sevenoaks in Pilote, du no 35 (avril) au no 40 (septembre), soit 46 planches couleurs précédées d'une page d'introduction.
  • 1980 : Le Dossier Harding in Pilote, du no 73 (juin) au no 77 (octobre), soit 46 planches couleurs.
  • 1982 : Blitz in Le Matin, du 4 janvier au 4 novembre à raison d'une planche couleur par semaine, soit 44 planches.
  • 1983-1984 : À la recherche de Sir Malcolm in Pilote, du no 112 (septembre 1983) au no 118 (mars 1984), soit 46 planches couleurs.

Récits parus en presse jamais édités[modifier | modifier le code]

  • 1975 : Le Conservateur, sur scénario de Rodolphe. in Imagine no 1, décembre. 8 planches, noir et blanc.
  • 1978  : Le Siècle, avec des textes de Jean-Luc Fromental et François Landon. in Pilote n°44bis spécial Science Fiction, janvier. 2 planches, couleur.

Portfolios[modifier | modifier le code]

  • 1987 : 35 rue Victor Massé (Éditions Carton). 7 sérigraphies. 160 exemplaires. Les sérigraphies représentent des timbres à l'effigie de 7 artistes sculpteurs : Jean Arp, Calder, Dubuffet, Yves Klein, Juan Miro, Henry Moore, Pablo Picasso.
  • 1987 : Je me souviens (Éditions de l'Atelier). 6 sérigraphies. 600 exemplaires. Les sérigraphies représentent six grands moments de télévision avec des personnalités : Steve Mc Queen en Josh Randall, le Général de Gaulle, Anquetil et Poulidor, Denise Glaser, Raymond Oliver, Salvador Dali.

Illustration[modifier | modifier le code]

Livres illustrés[modifier | modifier le code]

Tirages de tête[modifier | modifier le code]

  • 2009 : Male Britannia, Characters of the male britannia of the 30's and during the blitz, Tirage de luxe sous jaquette, 111 exemplaires numérotés & signés par l'artiste + diptyque de deux portraits inédits en couleurs (Le 9e Monde)
  • 2010 : London Euphoria, Characters of the London euphoria of the 60's, Tirage de luxe sous jaquette, 111 exemplaires numérotés & signés par l'artiste + diptyque de deux portraits inédits en couleurs (Le 9e Monde)
  • 2010 : Regency Utopia, Characters of the regency utopia of the 1810's, Tirage de luxe sous jaquette, 111 exemplaires numérotés & signés par l'artiste + diptyque de deux portraits inédits en couleurs (Le 9e Monde)

Livres pour enfants[modifier | modifier le code]

  • 2011 : Une vie exemplaire (Éditions Hélium).
  • 2012 : Où mène la vie? (Éditions Hélium).
  • 2014 : La belle vie (Éditions Seuil Jeunesse).

Illustrations de livres de tiers[modifier | modifier le code]

  • 1975 : Les Clefs mystérieuses de Maurice Leblanc (collection Marginalia, Glénat). Illustration de couverture.
  • 1975 : Lettres d'Arkham de H. P. Lovecraft (collection Marginalia, Glénat). Lettrines dans le texte.
  • 1976 : 63 auteurs, bibliographie de science fiction d'Alain M. Villemur (Temps Futur). Illustration de couverture.
  • 1978 : De minuit à sept heures de Maurice Leblanc (collection Marginalia, Glénat). Illustration de couverture.
  • 1984 : Pub en stock, les aventures de la RATP 1973-1983 (Ecom / Univas). Illustration de couverture et de quatrième de couverture.
  • 1992 : Les Cahiers Pierre Mac Orlan no 3, Contes perdus et retrouvés... (Prima linea pour le Comité des amis de Pierre Mac Orlan). 13 illustrations dans le texte.
  • 1992 : Le Brochet d'Eric Ambler (collection Points, Le Seuil). Illustration de couverture.
  • 1992 : Sale Histoire d'Eric Ambler (collection Points, Le Seuil). Illustration de couverture.
  • 1992 : Topkapi d'Eric Ambler (collection Points, Le Seuil). Illustration de couverture.
  • 1994 : Tout fout le camp de Dan Kavanagh (collection Points, Le Seuil). Illustration de couverture.
  • 1996 : Histoires du porte-jarretelles de Lili Sztajn (La Sirène). Illustration de couverture.
  • 1997 : Les Beaux Horizons de Jean-Luc Coatalem (Le Dilettante). Illustration de couverture et de quatrième de couverture. Une édition en tirage de tête existe en format in-16, de 33 exemplaires numérotés à la main, sur vergé, accompagné d'une sérigraphie de Floc'h signée par l'auteur et l'illustrateur.
  • 1998 : L'Amour à l'écossaise de Daniel Cabanis (Le Seuil). Illustration de couverture.
  • 1999 : Bons baisers de Partout de Pierre Dac et Louis Rognoni (Librio). Illustration de couverture.
  • 2000 : Le Jardinier de Babbacombe de François Rivière (Le Masque). Illustration de couverture.
  • 2002 : Alain Resnais collectif de Positif (Folio). Illustration de couverture.
  • 2007 : Un mort par page de Daniel Fohr (Robert Laffont). Conception et illustration de couverture et de quatrième de couverture.
  • 2007 : Carré noir de Harry Bellet (Robert Laffont). Conception et illustration de couverture et de quatrième de couverture.
  • 2007 : Mon père, ce géant de Charles Aznavour (Flammarion). Illustration de couverture.
  • 2008 : Le Vallon d'Agatha Christie (Le Masque). Illustration de couverture (reprise de l'affiche du film Le Grand Alibi).
  • 2009 : Je suis très à cheval sur les principes de David Sedaris (Éditions de l'Olivier). Illustration de couverture.
  • 2010 : N'exagérons rien ! de David Sedaris (Éditions de l'Olivier). Illustration de couverture.
  • 2012 : Axelle, La châtelaine du Liban, et Mademoiselle de la Ferté, trois livres de Pierre Benoit (Albin Michel). Illustrations de couverture.
  • 2012 : Agatha Christie, la romance du crime de François Rivière (Éditions de la Martinière). Illustration de couverture.
  • 2013 : Bacchus et moi de Jay McInerney (Éditions de la Martinière). Illustration de couverture.
  • 2013 : Marguerite Duras, l'écriture de la passion de Lætitia Cénac (Éditions de la Martinière). Illustration de couverture.
  • 2013 : Alain Resnais de de Jean-Luc Douin (Éditions de la Martinière). Illustration de couverture.

Affiches de films[modifier | modifier le code]

Recueils d'illustrations[modifier | modifier le code]

  • 1985 : Un homme dans la foule, texte de Jean-Luc Fromental (GGEF / Albin Michel)
  • 1987 : Objectif Pub, la bande dessinée et la publicité, hier et aujourd'hui (Robert Laffont / Magic Strip). Alain Lachartre, avec la collaboration de Claude Degoutte.
  • 2000 : Floc'h Illustrateur (Champaka)
  • 2005 : Floc'h Illustrateur 2 (Champaka)
  • 2006 : Traits Séduisants, l'illustration au service de la communication des marques (Scala). Alain Lachartre, avec la collaboration de Françoise Aveline.
  • 2013 : Floc'h Inventaire, ouvrage rassemblant le meilleur de 40 ans de carrière de Floc'h dans le dessin, (Éditions de la Martinière)

Travaux publicitaires[modifier | modifier le code]

  • 1980 : Le secret de la Pulmoll verte. 18 pages couleurs. Conçu et réalisé par Alain Lachartre pour l'agence M.B.C. et les Laboratoires Lafarge.
  • 1986 : Opération Super 9. Album collectif. Dessin de couverture et de quatrième de couverture. Réalisé pour l'UAP et l'Assurance Française.
  • 1986 : Félix et le bus. Album collectif sur scénarios de Jean-Luc Fromental. 4 planches couleurs pour l'histoire Bus de Nuit. Réalisé par l'agence KISS pour l'UTP, la RATP, TCC, THUC, et TransUrbain.
  • 1988 : Var, le département dont vous êtes le héros, avec Jean-Luc Fromental. 64 pages couleurs, format à l'italienne. Réalisé par Alain Lachartre pour le conseil général du Var.
  • 2007 : Ballon Bleu. 6 planches couleurs. Album collectif réalisé par Jean-Luc Fromental et Michel Baverey pour le lancement de la nouvelle collection de montres Cartier Ballon Bleu.

Roman[modifier | modifier le code]

Figurines Pixi[modifier | modifier le code]

  • 1991 : Jamais deux sans trois. 150 exemplaires numérotés et signés par Floc'h. Contient les trois personnages de l'album : Monty, Don et E. Le fond de la boite est illustré en couleur avec une case de l'album.
  • 1993 : Francis Albany et Olivia Sturgess. 350 exemplaires numérotés et signés par Floc'h et Rivière. Contient les deux personnages Albany et Sturgess. Fond de la boite illustré par la couverture de l'album Une trilogie anglaise.
  • 1997 : Blitz Underground. 150 exemplaires numérotés et signés par Floc'h et Rivière. Contient trois personnages : Miss Carolyn, Wilbur et l'enfant. Fond de la boite illustré par un dessin original.

Articles de presse sur Floc'h[modifier | modifier le code]

  • 1978 : Schtroumpf fanzine no 16. Dossier Floc'h. Couverture et 6 pages.
  • 1981 : Stripschrift no 146/147 (en néerlandais). Dossier Floc'h. Couverture et 12 pages.
  • 1983 : En Terre Étrangère, émission spéciale Floc'h sur H2 Ondes. Interview réalisée par François Riche chez l'auteur, diffusée le samedi 29 octobre 1983.
  • 1986 : Les Cahiers de la bande dessinée no 68. Dossier Floc'h et Rivière. Couverture et 34 pages.
  • 1997 : Archibald no 9. Numéro entièrement consacré à Floc'h. Couverture et 32 pages.
  • 2005 : Les Inrockuptibles no 497. Comment être anglais, par Joseph Ghosn et Nelly Kaprièlian. 7 pages.
  • 2011 : Cahiers du cinéma no 663. La marque F, par Thierry Méranger. 8 pages et couverture illustrée par Floc'h.

Liens externes[modifier | modifier le code]