José-Louis Bocquet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bocquet.

José-Louis Bocquet

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

José-Louis Bocquet au Salon du livre de Paris,
18 mars 2012

Activités Romancier, journaliste, scénariste de bandes dessinées
Naissance 28 août 1962 (52 ans)
Neuilly-sur-Seine, Drapeau de la France France
Langue d'écriture Français
Genres Bandes dessinées, roman policier
Distinctions Grand prix RTL de la bande dessinée 2007
Prix Essentiel Fnac/SNCF au Festival d'Angoulême 2008
Masque de l'année 2010
Grand Prix littéraire de l’Héroïne Madame Figaro 2012

Œuvres principales

  • Le Privé d'Hollywood (1985)
  • Les Aventures d'Hergé (1999)
  • Hors champs (2001)
  • Kiki de Montparnasse (2007)

Signature

Signature de José-Louis Bocquet

José-Louis Bocquet né à Neuilly-sur-Seine le 28 août 1962, est un romancier, biographe, journaliste, éditeur et scénariste de bandes dessinées.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né dans une famille d’architectes et d’écrivains, José-Louis Bocquet se passionne très jeune pour la bande dessinée. Il publie à onze ans son premier article dans Bulle, un fanzine tiré à 200 exemplaires. À treize ans, il lance son propre magazine, Bizu et rêve de devenir dessinateur de bande dessinée. À 17 ans, il se lie d'amitié avec François Rivière et écrira avec lui les scénarios de trois albums dessinés par Philippe Berthet : Le Privé d'Hollywood. Libraire à Temps Futurs où il fréquente l’intelligentsia de la bande dessinée française, il fait publier de manière professionnelle ses premiers articles et scénarios de bande dessinée dans Métal hurlant. Il signera ainsi plusieurs albums de BD avec Serge Clerc, Arno, Max, Franz et Stanislas. Avec son ami et complice Jean-Luc Fromental, il participe à la réalisation des ouvrages de L’Année de la Bande Dessinée.

Promu rédacteur en chef de Salut les copains, il s'amuse à interviewer les stars des années 1980 dont Michael Jackson ou Étienne Daho. Il devient attaché de presse des Humanoïdes Associés en 1983, puis directeur de collection chez cet éditeur, avec Jean-Baptiste Gilou. En 1991, il participe avec ce dernier à la création des éditions La Sirène.

En 1990, José-Louis Bocquet s'installe au Bois-de-la-Roche près de Ploërmel, pour vivre de sa plume. Il signe trois "Série noire", un épisode des aventures du Poulpe, deux thrillers au Masque. Il alterne biographies (Henri-Georges Clouzot, Georges Lautner, René Goscinny), romans, nouvelles et travaux pour l'audiovisuel (collection Sable noir). Son livre Rap ta France (La Sirène, 1996) est un des premiers ouvrage sur le rap en France. Depuis 2005, José-Louis Bocquet a regagné Paris et dirige la collection "Aire libre" chez Dupuis. Il est aussi directeur éditorial adjoint de la maison. Il publie en 2007 une bande dessinée consacrée à Kiki de Montparnasse, muse et modèle de nombreux artistes de l'entre-deux-guerres.

Dans sa présentation de l'auteur à La Musique de papa, Jean-Bernard Pouy écrira : « À l'aide d'un style retenu, brutal, brûlant, tout en sécheresse élégante, il dépeint, avec scepticisme tragique, le quotidien, le réel des dérèglements familiaux, les petits mondes de la marge, de la rébellion et des trafics interlopes, prenant, sans illusion, la défense des faibles face au pouvoir de l'argent »[1].

Illustrations familiales[modifier | modifier le code]

Ses grands-parents maternels sont José-André Lacour et Gerty Colin[2]. José-André Lacour est l'auteur de La Mort en ce jardin (adapté au cinéma par Luis Buñuel), L'Année du bac et du Rire de Caïn (prix des Lectrices de Elle en 1981). Il a écrit avec Henri-Georges Clouzot le scénario de L'Enfer. Sa grand-mère Gerty Colin a rédigé des biographies de Maurice Chevalier et Jean Gabin, publié Les Châtelains de Laeken : l'amour et la couronne à la cour de Belgique (Robert Laffont), une histoire sentimentale de la dynastie belge et novélisé la série télévisée Châteauvallon sous le pseudonyme d'Eliane Roche. José-Louis Bocquet a eu pour parrain Henri-Georges Clouzot[3].

Publications[modifier | modifier le code]

Fictions[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

  • Sur la ligne blanche. Gallimard, coll. "Série noire" n° 2309, 1993.
  • Point mort. Gallimard, coll. "Série noire" n° 2349, 1994.
  • Karmann Blues. Gallimard, coll. "Série noire" n° 2414, 1996.
  • Zarmaggedon. Baleine, coll. "Le Poulpe" n° 118, 1998. Rééd. "Librio policier" n° 487, 2005.
  • Cutter killer. Éd. du Masque, coll. "Grands formats", 2001.
  • Hors champs. Buchet/Chastel, coll. "Littérature française", 2001.
  • Les Chênes rouges. Éd. du Masque, coll. "Grands formats", 2002.
  • Swing mineur. Éditions de la Table ronde, coll. "Vermillon", 2009.

Romans jeunesse[modifier | modifier le code]

  • Station de nuit, avec Nathalie Champié. Syros jeunesse, coll. "Rat noir" n° 1, 2002.
  • Chenil 56, avec Nathalie Champié. Syros jeunesse, coll. "Rat noir" n° 56, 2003.
  • Sous la lune, ill. Daphné Collignon, Je Bouquine n° 257, juillet 2005. Rééd. SmartNovel, 2012, 39 p. Format Kindle.
  • Chute libre, ill. Erwann Surcouf, Je Bouquine n° 304, juin 2009. Rééd. in Les Trésors de Je Bouquine, été 2014.

Recueils de nouvelles[modifier | modifier le code]

  • Toujours plus à l'Ouest : nouvelles. Buchet-Chastel, coll. "Littérature française", 2003.
  • Les Lumières de la ville ne s'éteignent jamais : nouvelles. Éd. du Masque, coll. "Le Masque" n° 2526, 2010.

Novellas[modifier | modifier le code]

  • Le Banquet de Merlin. Baleine, coll. "Tourisme et polar", 1998.
  • Feux de détresse. Éd. Michel Baverey, 1999.
  • Les Lumières de la ville ne s'éteignent jamais. Terre de Brume, coll. "Granit noir", 2000.
  • Bao-chi. Éd. Michel Baverey, coll. "En mai fais ce qu'il te plaît" n° 1, 2000.
  • La Grosse Vie. Mille et une nuits, coll. "La Petite Collection" n° 331, 2001.
  • Station Anvers, direction les étoiles. Autrement, coll. "Noir urbain", 2005.
  • La Musique de papa. La Branche, coll. "Suite noire" n° 17, 2007.

Scénarios de bandes dessinées[modifier | modifier le code]

  • Mémoires de l'espion, dessin de Serge Clerc. Les Humanoïdes Associés, coll. "Autodafé", 1982.
  • Panzer Panik, dessin de Max. Les Humanoïdes Associés, 1985.
  • Kids, dessin de Arno. Les Humanoïdes Associés, coll. "Pied Jaloux", 1985. Rééd. coll. "Métal Hurlant", 1989.
  • Le Privé d'Hollywood T.1, dessin de Philippe Berthet, scénario avec François Rivière. Dupuis, 1985. Prépubl. en 4 épisodes in Spirou du n° 2372 (29/09/1983) au n° 2375 (20/10/1983).
  • Le Privé d'Hollywood T.2, Amérika, dessin de Philippe Berthet, scénario avec François Rivière. Dupuis, 1986. Prépubl. intégrale en 10 épisodes in Spirou Magazine du n° 2505 (15/04/1986) au n° 2508 (06/05/1986).
  • Anton Six, dessin de Arno. Albin Michel, 1987. Prépubl. in L'Écho des Savanes.
  • 38e parallèle, dessin de Jean-François Biard, scénario avec François Rivière. Albin Michel, 1988.
  • Kriegspiel, dessin de Arno. Alpen Publishers, 1988.
  • Mémoires d'un 38, dessin de Franz, scénario avec Jean-Luc Fromental. Les Humanoïdes Associés, 1989.
  • Dorian Dombre T.1, La saison des pluies, dessin de Francis Vallès. Glénat, 1989.
  • Le Privé d'Hollywood T.3, Retour de flamme, dessin de Philippe Berthet, scénario avec François Rivière. Dupuis, 1990. Prépubl. intégrale en 10 épisodes in Spirou Magazine du n° 2695 (06/12/1989) au n° 2704 (07/02/1990).
  • Dorian Dombre T.2, La Mort en ce jardin, dessin de Francis Vallès. Glénat, 1990.
  • Dorian Dombre T.3, Un tour au purgatoire, dessin de Francis Vallès. Glénat, 1991.
  • Timbrés rares, dessins de Cossu et Louis Joos. Points images, coll. "Light Blue", 1998.
  • Cannabissimo ! 2. Les bonnes histoires du Dr. Pet' !, dessin de Christian Gaudin. La Sirène, 2002.
  • Frère de lait, dessin d'Andréas Gefe. Emmanuel Proust éditions, coll. "Atmosphères", 2003.
  • Naïs / d'après Émile Zola, adapt. J.-L. Bocquet ; ill. Jean-Emmanuel Vermot-Desroches, Je Bouquine n° 280, juin 2007, p.83-98.
  • L'Appel de la forêt / d'après Jack London, adapt. J.-L. Bocquet ; ill. Marc-Olivier Nadel, Je Bouquine n° 285, novembre 2007, p.83-98.
  • Les Trois Mousquetaires / d'après Alexandre Dumas, adapt. J.-L. Bocquet ; ill. Dominique Bertail, Je Bouquine n° 288, février 2008, p.83-98.
  • Quatuor, dessin Catel, scénario avec Thierry Bellefroid, Jacques Gamblin & Pascal Quignard. Casterman, 2008.

Nouvelles[modifier | modifier le code]

  • « Le Solitaire de Shark’s Beach », nouvelle écrite en collab. avec François Rivière, Journal de Spirou, 15 novembre 1984, n° 2431, p. 30-31.
  • « Le Noël de Jeff Bridge », nouvelle écrite en collab. avec François Rivière, Journal de Spirou, 20 décembre 1984, n° 2436 « Spécial Noël », p. 26-27.
  • « Un Oscar pour Roy Carson », nouvelle écrite en collab. avec François Rivière, Journal de Spirou, 17 septembre 1985, n° 2475 « Spécial western », p. 90-91.
  • « Les Maîtres du monde », Gullliver n° 12 « Ah, les jolis voyages… », automne 1993.
  • « Rose-Bonbon », Drunk, 1994.
  • « Bleï-Mor ». Clô Presse, "Nouvelles nuits" n° 9, 1995.
  • « Nous ne sommes pas en mesure actuellement de publier votre manuscrit ». In Noces d'or : 1945-1995, anthologie dirigée par Patrick Raynal. Gallimard, coll. "Série noire" hors série, 1995, p. 131-133.
  • « Exécution capitale ». In anthologie Fureur du Noir Lamballe La Maison du bourreau, 1998.
  • « Qu'est-ce que tu attends pour foutre le feu », Libération n° 5348, 1998.
  • « Père Zonzon : Zinzin, le zigue ». Libération, 16 août 2000. Reprise in Les Sept familles du polar, anthologie dirigée par Jean-Bernard Pouy. Baleine, 2000.
  • « Le Sang des fées », in Grains : nouvelles noires de Bretagne, anthologie dirigée par Gérard Alle. Baleine, 2002.
  • « L'Hélicoptère », in Billets brûlés : recueil de nouvelles du 3e concours la Noiraude-la Fureur du noir, anthologie dirigée par Frédéric Prilleux. Baleine, 2002.
  • « Saïda », in Écrans noirs : “ Polar, Cinéma et Stars ”, vol. 2., anthologie dirigée par Bernard Bec. Cognac : Le Marque-Page, 2002, p. 53-64.
  • « Poison in my heart », in Stories of the Dogs : histoires pour Dominique, nouvelles et récits noirs réunis par Frédéric Prilleux. Bihorel : Krakoen, coll. "Court-lettrages", 2006, p. 22-31. ISBN 2-916-33012-7
  • « Printemps », in Quatre saisons sur la Rance : aquarelles et pastels / de Kim Rouch. Spézet : Éd. Coop Breizh, 2008, p. 5-31. ISBN 978-2-843-46344-0
  • « Working for the Clampdown », in London calling : 19 histoires rock et noires / sous la dir. de Jean-Noël Levavasseur. Paris : Buchet-Chastel, 2009. ISBN 978-2-283-02403-4
  • ***, in La Souris déglinguée : 30 nouvelles lysergiques / sous la dir. de Jean-Noël Levavasseur. Rosières-en-Haye : Camion Blanc, 2011, p. __-__. ISBN 978-2-35779-161-9

Récits[modifier | modifier le code]

  • « Chez Nanot ». In Le Cinéma des écrivains, textes réunis par Antoine de Baecque. Paris : Cahiers du cinéma, 1995, p. 63-68. ISBN 2-86642-156-6
  • « L'Enfer, d’un film l’autre », Cahiers du Cinéma, n° hors-série consacré à Claude Chabrol, 1998. Reprise en fascicule tiré à 300 exemplaires et envoyé comme carte de vœux aux amis de l’auteur en janvier 2003.
  • Un nuage dans l'œil. Vœux, 2002.
  • Passager clandestin. Vœux 2004.
  • Chez les carolorégiens. Vœux 2006.
  • Paroles données : journal de tournage. Fascicule tiré à 333 exemplaires et envoyé comme carte de vœux aux amis de l’auteur en janvier 2009.
  • Gerty et Marcel. Fascicule tiré à 365 exemplaires et envoyé comme carte de vœux aux amis de l’auteur en janvier 2013.
  • Chez Francis. Fascicule tiré à 365 exemplaires et envoyé comme carte de vœux aux amis de l’auteur en janvier 2014.

Direction d'anthologies[modifier | modifier le code]

  • Sable Noir, avec Anne Martinetti & Laurent Chollet. J'ai lu policier n° 7952, 2006.
  • Vampyres : Sable Noir, avec Laurent Chollet. J'ai lu policier n° 8466, 2009.
  • Les Enquêtes de Léo Tanguy. Collection de romans et personnage créés avec Sylvie Rouch, Gérard Alle et Denis Flageul. Couvertures de Bruno Le Floc’h. 14 titres. Coop Breizh, 2008-2011.

Études[modifier | modifier le code]

Ouvrages sur la bande dessinée[modifier | modifier le code]

Documents[modifier | modifier le code]

  • Tam-tam pour une Bétacam, avec Patrice Drevet. Carrère, coll. "René Guitton", 1987.
  • L'Art du strip-tease, Lola B. sous la dir. de J.-L. Bocquet. La Sirène, 1993.
  • Rap ta France : les rappeurs français prennent la parole, avec Philippe Pierre-Adolphe. Flammarion, 1997. Rééd. Éd. J'ai lu n° 5278, 1999.
  • Rapologie, éd. Philippe Pierre-Adolphe et J.-L. Bocquet. Mille et une nuits, coll. "Les petits libres" n° 14, 1997.
  • Le Petit Guide illustré du cannabis, dessin de Christian Gaudin. La Sirène, 2001. Rééd. 2003.
  • René Goscinny : mille et un visages, présenté par J.-L. Bocquet, préface Anne Goscinny. Imav éditions, 2012.

Livres d'entretiens[modifier | modifier le code]

  • Georges Lautner, Foutu fourbi. La Sirène, 2000. Rééd. Horizon illimité, 2002.
  • Goscinny et moi : témoignages. Flammarion, coll. "Pop culture", 2007.
  • Yves Chaland, Les archives Freddy Lombard, textes d'Eric Verhoest et José-Louis Bocquet. Champaka, 2004.
  • Georges Lautner, On aura tout vu. Flammarion, coll. "Pop Culture", 2005. Rééd. Pocket n° 13001, 2007.
  • « Avec Blutch ». La Nouvelle Revue Française, janvier 2010, n° 592.
  • Rosy c'est la vie ! : conversation avec Maurice Rosy, avec Martin Zeller. Dupuis, 2014, 357 p. ISBN 978-2-8001-6080-1

Biographies[modifier | modifier le code]

Ouvrages préfacés[modifier | modifier le code]

Appareils critiques[modifier | modifier le code]

  • André Franquin, Bravo les brothers, commenté par J.-L. Bocquet et Serge Honorez. Dupuis, 2012.
  • André Franquin & Jidéhem, La Foire aux gangsters, commenté par J.-L. Bocquet et Serge Honorez. Dupuis, 2012.
  • André Franquin & Greg, La peur au bout du fil, commenté par J.-L. Bocquet, Serge Honorez. Dupuis, 2013.
  • Yves Chaland, Spirou, conception et direction éditoriale Isabelle Beaumenay-Joannet et J.-L. Bocquet. Dupuis, 2013.
  • Jean Roba & Maurice Rosy, Boule et Bill contre les mini-requins. Dupuis, 2014.
  • André Franquin, Vacances sans histoires, commenté par J.-L. Bocquet et Serge Honorez. Dupuis, 2014.
  • André Franquin, La Quick super, commenté par J.-L. Bocquet et Serge Honorez. Dupuis, 2014.

Filmographie[modifier | modifier le code]

  • 1997 : Grand-Mère est une Sorcière, 4 DVD, textes de Alejandra Carrasco, J.-L. Bocquet, Jean-Luc Fromental et Lorris Murail, musique Alice Willis, éd. Seven 7.
  • 2006 : La Villa du crépuscule (série TV "Sable noir", saison 1, épisode 6), réalisation Doug Headline, scénario J.-L. Bocquet d'après la nouvelle de François Rivière.
  • 2006 : La Maison de ses rêves (série TV "Sable noir", saison 1, épisode 5), réalisation Olivier Megaton, scénario J.-L. Bocquet d'après la nouvelle de Andrea H. Japp.
  • 2006 : Corps étranger (série TV "Sable noir", saison 1, épisode 2), réalisation Éric Valette, scénario J.-L. Bocquet d'après la nouvelle de Jean-Bernard Pouy.
  • 2008 : Paroles données : un portrait de José Giovanni (documentaire), réalisation David Maltese, production Tokali Films.
  • 2009 : La Musique de papa (série TV "Suite noire", saison 1, épisode 3), réalisation Patrick Grandperret, d'après la novella de J.-L. Bocquet. Avec Antoine Chappey, Léo Grandperret, Agnès Soral, Marilyne Canto et Florence Thomassin.

Récompenses[modifier | modifier le code]

  • 1984 : Sonnaille d’Argent au Festival de BD à Sierre pour Le Privé d'Hollywood. (Dupuis, 1985).
  • 2007 : Prix mille pages pour Kiki de Montparnasse (avec Catel)
  • 2007 : Prix du meilleur album des Lyons de la BD pour Kiki de Montparnasse (avec Catel)
  • 2007 : Grand prix RTL de la bande dessinée pour Kiki de Montparnasse (avec Catel)
  • 2008 : Prix Essentiel Fnac/SNCF au Festival d'Angoulême 2008, pour Kiki de Montparnasse (avec Catel)
  • 2010 : Masque de l'année pour Les Lumières de la ville ne s'éteignent jamais (Le Masque, 2010).
  • 2012 : Grand Prix littéraire de l’Héroïne Madame Figaro 2012 dans la catégorie Biographies/Documents pour Olympes de Gouges (Casterman, 2012).
  • 2012 : Prix Saint-Michel de Belgique du scénario pour Olympe de Gouges (Casterman, 2012).
  • 2012 : Prix des Droits de l'homme "Mélouah-Moliterni" d'Aubenas pour Olympe de Gouges (Casterman, 2012).
  • 2012 : Prix BD de la ville de Limoges pour Olympe de Gouges (Casterman, 2012).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

  1. José-Louis Bocquet, La Musique de papa, La Branche, coll. "Suite noire" n° 17, 2007.
  2. Alexandre Fillon. « Bulles Bocquet ». Livres hebdo, 6 novembre 2009, n° 796, p. 63.
  3. « Chez Nanot ». In Le Cinéma des écrivains, textes réunis par Antoine de Baecque. Paris : Cahiers du cinéma, 1995, p. 63-68. ISBN 2-86642-156-6

Bibliographie critique[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]