Incassable

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Incassable

Titre québécois L'Indestructible
Titre original Unbreakable
Réalisation M. Night Shyamalan
Scénario M. Night Shyamalan
Acteurs principaux
Sociétés de production Touchstone Pictures
Blinding Edge Pictures
Barry Mendel Productions
Limited Edition Productions Inc.
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Thriller
Sortie 2000
Durée 106 minutes

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Incassable ou L'Indestructible au Québec (Unbreakable) est un thriller américain réalisé par M. Night Shyamalan avec Bruce Willis et Samuel L. Jackson, sorti en 2000.

Synopsis[modifier | modifier le code]

David Dunn (Bruce Willis), un banal gardien de sécurité de Philadelphie, est le seul survivant d'une catastrophe ferroviaire. À la grande surprise des autorités et des médias, l'homme s'en sort indemne, sans la moindre blessure ou traumatisme. Troublé par cet événement, Dunn entre dans une crise d'identité. Qui est-il ? Pourquoi a-t-il survécu ? C'est en quête de réponses qu'il rencontre Elijah Price (Samuel L. Jackson), un handicapé misanthrope frappé d'ostéogenèse imparfaite.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Production[modifier | modifier le code]

Genèse et développement[modifier | modifier le code]

M. Night Shyamalan développe son scénario sur la structure en 3 actes, typiques des comics : la “naissance” du super-héros, sa lutte contre des “méchants” et enfin la bataille ultime comme son archenemy. Trouvant que la partie de la “naissance” du héros n'est pas très intéressante, il décide d'écrire Unbreakable comme une origin story (en). Durant le tournage Sixième Sens, il propose le rôle principal à Bruce Willis[3]. Shyamalan commence à écrire un spec script (en) (scénario non-commandé par un studio) durant la postproduction de Sixième Sens[4],[5].

Suite au succès de Sixième Sens, Walt Disney Motion Pictures Group décide d'acheter le spec script (en) pour la somme record de 5 millions de dollars. Disney décide de produire le film sous la bannière Touchstone Pictures et aide le réalisateur à fonder sa propre société, Blinding Edge Pictures[6].

Casting[modifier | modifier le code]

Julianne Moore a été sollicitée pour interpréter Audrey Dunn. Elle a préféré incarner Clarice Starling dans Hannibal de Ridley Scott[7].

Tournage[modifier | modifier le code]

Le tournage a lieu du 25 avril 2000 à juillet 2000[8], principalement à Philadelphie (université de Pennsylvanie, Manayunk, ...).

Musique[modifier | modifier le code]

Unbreakable
Original motion picture score

Bande originale de James Newton Howard
Sortie 21 novembre 2000
Durée 45:29
Genre musique de film
Compositeur James Newton Howard
Label Hollywood Records
Critique

Albums de James Newton Howard

La musique du film est composée par James Newton Howard, qui collabore une nouvelle fois avec M. Night Shyamalan, après Sixième sens.

Liste des titres
  1. Visions - 5:57
  2. Reflection Of Elijah - 4:09
  3. Weightlifting - 3:43
  4. Hieroglyphics - 2:02
  5. Falling Down - 2:27
  6. Unbreakable - 3:23
  7. Goodnight - 2:26
  8. The Wreck - 3:46
  9. Second Date - 1:31
  10. School Nurse - 1:23
  11. Blindsided - 1:55
  12. The Orange Man - 2:30
  13. Carrying Audrey - 2:36
  14. Mr. Glass / End Title - 7:41

Sortie[modifier | modifier le code]

Accueil critique[modifier | modifier le code]

Box-office[modifier | modifier le code]

Pays ou région Box-office Box-office arrêté le… Nombre de semaines
Drapeau des États-Unis États-Unis
Drapeau du Canada Canada
95 011 339 $[1] 29 mars 2001 18[10]
Drapeau de la France France 3 450 178 entrées[11] 14 février 2001[12] 8[12]
Monde Monde 248 118 121 $ - -

Distinctions principales[modifier | modifier le code]

Source : Internet Movie Database[13]

Récompenses[modifier | modifier le code]

  • Golden Trailer Awards 2001 : meilleure bande-annonce d'un film d'horreur ou thriller pour le teaser #1
  • Bogey Awards 2001 : Bogey d'argent

Nominations[modifier | modifier le code]

Anecdotes[modifier | modifier le code]

Cette section ne cite pas suffisamment ses sources. Pour l'améliorer, ajouter en note des références vérifiables ou les modèles {{Référence nécessaire}} ou {{Référence souhaitée}} sur les passages nécessitant une source.
  • Le réalisateur M. Night Shyamalan, tout comme le faisait Alfred Hitchcock, auquel il a été souvent comparé, apparaît dans le film en tant que dealer de drogues dans le stade où travaille David.
  • Les initiales de David Dunn sont identiques, comme la plupart des super héros de Marvel : Matt Murdock pour Daredevil, Peter Parker pour Spider-Man, Bruce Banner (Hulk), Red Richards (Mr. Fantastic), Sue Storm (la femme invisible), Scott Summers (Cyclope) et Warren Worthington (Angel). Stan Lee nommait ses héros ainsi en tant que moyen mnémotechnique.
  • M. Night Shyamalan a recours plusieurs fois à la technique du plan-séquence, notamment lors des discussions entre David et Elijah.
  • La thématique des superhéros est très appuyée durant le film avec notamment l'opposition entre gentil et méchant qui est très prononcée : le blanc et le noir, le chauve et le chevelu, les vêtements amples contre les vêtements moulants, etc. De même, de nombreux plans renforcent cette idée tel David portant sa femme Audrey alors qu'il monte l'escalier, le plan donnant l'impression que le couple vole, ou encore le moment où David sort de la piscine et se relève devant deux enfants, le plan ne laissant entrevoir que le bas de ses jambes et le bas de son imperméable flottant tel une cape.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « Unbreakable », sur Box Office Mojo.com (consulté le 25 janvier 2015)
  2. (en) Dates de sortie sur l’Internet Movie Database
  3. M. Night Shyamalan, Bruce Willis, Samuel L. Jackson, Barry Mendel, Sam Mercer, Eduardo Serra, James Newton Howard, « The Making of Unbreakable », 2001, Walt Disney Studios Home Entertainment
  4. (en) « A New Day Dawns For Night », sur Time,‎ 27 novembre 2000 (consulté le 25 janvier 2015)
  5. (en) « Unbreakable (2000) », sur Entertainment Weekly,‎ 14 novembre 2000 (consulté le 25 janvier 2015)
  6. (en) « Deal makes ‘Sense’ », sur Variety,‎ 14 décembre 1999 (consulté le 25 janvier 2015)
  7. (en) « Inside Moves », sur Variety,‎ 1er mars 2000 (consulté le 25 janvier 2015)
  8. (en) Business sur l’Internet Movie Database
  9. (en) « Unbreakable (Film Score) », sur Allmusic.com (consulté le 25 janvier 2015).
  10. (en) « Unbreakable - weekly », sur Box Office Mojo.com (consulté le 25 janvier 2015)
  11. « Incassable », sur JP box-office.com (consulté le 12 novembre 2014)
  12. a et b « Incassable - France », sur JP box-office.com (consulté le 12 novembre 2014)
  13. (en) Distinctions sur l’Internet Movie Database

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :