Cimetière de Powązki

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Powązki - ancien village au nord-ouest de la ville royale de Varsovie, où vers la fin du XVIII siècle on a réalisé pour sa propriétaire, la princesse Izabella Czartoryska, un jadin idyllique; devenu ensuite un quartier de la capitale polonaise, il est connu pour ses cimetières de plusieurs confessions dont le plus ancien est le cimetière catholique de Stare Powązki.

Cimetière de Powązki
Image illustrative de l'article Cimetière de Powązki
Pays Drapeau de la Pologne Pologne
Ville Varsovie
Religion(s) catholicisme
Coordonnées 52° 15′ 03″ N 20° 58′ 14″ E / 52.2508, 20.970652° 15′ 03″ Nord 20° 58′ 14″ Est / 52.2508, 20.9706  

Géolocalisation sur la carte : Pologne

(Voir situation sur carte : Pologne)
Cimetière de Powązki

Géolocalisation sur la carte : Varsovie

(Voir situation sur carte : Varsovie)
Cimetière de Powązki

Le cimetière de Powązki (Stare Powązki) à Varsovie, fondé en 1790, est le cimetière le plus célèbre de Pologne et le plus ancien à Varsovie, parmi ceux qui sont toujours en fonction. Situé au 14 rue Powązkowska, il contient les tombes de beaucoup de citoyens célèbres. À un kilomètre près, toujours dans le quartier de Powązki, se trouve le cimetière militaire (Powązki Wojskowe) où il y a aussi de grandes sections avec les tombes de ceux qui ont péri pendant la Grande Guerre et la Seconde Guerre mondiale. Chaque année, les Varsoviens se rassemblent le 1er août dans le cimetière militaire, pour y commémorer le soulèvement contre l'occupant allemand et la mort de plus de 250 000 habitants en 1944. Ce fut le combat le plus tragique de l'histoire polonaise.

En octobre 2012, les restes de 117 victimes polonaises de la terreur stalinienne sont exhumés du cimetière militaire, après y avoir été enterrées dans l'anonymat et en secret entre 1948 et 1956[1].

Quelques personnes célèbres enterrées aux cimetières de Powązki[modifier | modifier le code]

Tombe de parents de Frédéric Chopin

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :