Marek Hłasko

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
portrait de Mark Hłasko
auteur Zbigniew Kresowaty

Marek Hłasko né le 14 janvier 1934 à Varsovie – mort le 14 juin 1969 à Wiesbaden est un écrivain et scénariste polonais et une des grandes figures de la littérature polonaise d'après-guerre. À l'instar de Jack Kerouac, son œuvre est un mélange de vécu, de souvenirs et de fiction. Il est vu par plusieurs critiques comme une incarnation de James Dean, menant une vie brève et aventureuse.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il reçoit une bourse d'études et en profite pour fuir le communisme dans son pays en 1958, et est dès lors calomnié par le régime en place ; il commence à écrire vers l'âge de 24 ans par ailleurs, et devient un auteur de nouvelles traduites dans le monde entier. Au cours de ses voyages, une fois hors du bloc de l'Est, il voyage en Allemagne, habite en France, aux États-Unis, en Israël, pratiquant plusieurs métiers avant d'entamer une carrière dans l'écriture : chauffeur routier, apprenti reporter en entreprise (qui le fait considérer, passer pour un délateur - notamment auprès du régime communiste). Par ses nouvelles et ses romans, il tente entre autres d'expliquer sa vie aux gens restés en Pologne et de décrire la vie teintée de communisme. Il meurt prématurément à l'âge de 35 ans, après l'absorption d'alcool et de barbituriques.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

  • Ósmy dzień tygodnia (1957)[1]
  • Następny do raju (1958)
  • Cmentarze (1958)
  • Wszyscy byli odwróceni (1964)
  • Brudne czyny (1964)
  • Drugie zabicie psa (1965)
  • Nawrócony w Jaffie (1966)
  • Sowa córka piekarza (1967)
  • Sonata marymoncka (posthume 1982)
  • Palcie ryż każdego dnia (posthume 1985)

Nouvelles[modifier | modifier le code]

  • Wilk (fragment powieści) (1954)
  • Szkoła (fragment powieści) (1954)
  • Złota jesień (fragment powieści) (1954)
  • Noc nad piękną rzeką (fragment powieści) (1954)
  • Głod (fragment powieści) (1956)
  • Pierwszy krok w chmurach (1956) – collection
    • Dom mojej matki
    • Robotnicy
    • Okno
    • List
    • Finis perfectus
    • Dwaj mężczyźni na drodze
    • Baza Sokołowska
    • Żołnierz
    • Kancik, czyli wszystko się zmieniło
    • Pijany o dwunastej w południe
    • Odlatujemy w niebo
    • Pierwszy krok w chmurach, Śliczna dziewczyna
    • Najświętsze słowa naszego życia
    • Lombard złudzeń
    • Pętla
  • Stacja (1962)
  • Opowiadania (1963)
  • Piękni dwudziestoletni (1966)[2]
    • Amor nie przyszedł dziś wieczorem
    • Namiętności
    • Port pragnień
    • Zbieg
    • Krzyż
    • Miesiąc Matki Boskiej
    • Szukając gwiazd
    • Powiedz im, kim byłem
    • W dzień śmierci Jego
  • Umarli są wśród nas (posthume 1986)
  • Pamiętasz, Wanda? (posthume 1986)
  • Trudna wiosna (posthume 1986)
  • Brat czeka na końcu drogi (posthume 1986)

Œuvres traduites[modifier | modifier le code]

  • L'Impossible Dimanche (Le Huitième Jour de la Semaine)/Le Premier Pas dans les Nuages (1988, Éd. Cynara, traduit du Polonais par Agnès Wisniewski (ISBN 2-87722-001-X))

Références[modifier | modifier le code]

  1. L'Impossible dimanche/Le huitième jour de la semaine (Éd. Cynara, (ISBN 2-87722-001-X)
  2. La Belle Jeunesse

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]