Wacław Sierpiński

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Wacław Sierpiński

Wacław Franciszek Sierpiński (Varsovie, 14 mars 1882 - Varsovie, 21 octobre 1969) est un mathématicien polonais, connu pour ses contributions à la théorie des ensembles, la théorie des nombres, la théorie des fonctions et la topologie.

Biographie[modifier | modifier le code]

Sierpiński étudie au département des mathématiques et de la physique à l'université de Varsovie en 1899 et reçoit en 1903 une médaille d'or pour son essai sur la théorie des nombres. Il étudia l'astronomie et la philosophie à l'Université jagellonne de Cracovie.

Il obtient son doctorat et est nommé à l'université de Lwów en 1908.

Quand la Première Guerre mondiale éclate en 1914, Sierpiński et sa famille sont en Russie. Il commence l'étude des ensembles analytiques. En 1916, il donne le premier exemple d'un nombre absolument normal.

Une fois la guerre terminée, Sierpiński retourne à Lviv. En 1919, il est promu professeur à Varsovie. Il y passera le reste de sa vie.

Sierpiński a travaillé principalement sur la théorie des ensembles, mais également sur la topologie et les fonctions réglées d'une variable réelle. Dans la théorie des ensembles, il apporte des contributions sur l'axiome du choix et sur l'hypothèse du continu. Il a également travaillé à ce qui est maintenant appelé la courbe de Sierpiński (en). Il a continué à collaborer aux recherches de Lusin sur les ensembles analytiques et projectifs. Son travail sur des fonctions d'une variable réelle incluent des résultats sur les séries fonctionnelles, la dérivation des fonctions et la classification de Baire (de).

Carré de Sierpiński

Il a rédigé plus de 700 articles et 50 livres (dont deux, Introduction à la topologie générale (1934) et Topologie générale (1952), ont été traduits en anglais par la mathématicienne polono-canadienne Cecilia Krieger).

Sierpiński a aussi fortement contribué au développement des mathématiques en Pologne. Il est cofondateur de la revue Fundamenta Mathematicae. Il a été élu à l'académie polonaise des arts et sciences en 1921 et a été fait doyen du corps enseignant à l'université de Varsovie la même année. En 1928, il est devenu président de la société scientifique de Varsovie et de la société mathématique polonaise (en).

Trois fractales bien connues portent son nom :

de même que les nombres de Sierpiński et le problème de Sierpiński associé. On lui doit aussi le lemme de classe monotone, très important en théorie des probabilités.

Voir aussi[modifier | modifier le code]