Jerzy Andrzejewski

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Sépulture de Jerzy Andrzejewski
Sépulture de Jerzy Andrzejewski

Jerzy Andrzejewski (Varsovie, Pologne, le Varsovie, Pologne, le ) est un écrivain polonais.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il a fait des études de philologie polonaise à l’université de Varsovie. Il commence sa carrière en 1932 en écrivant pour le quotidien ABC. En 1936, il publie son premier livre Drogi nieuniknione, un recueil de courtes histoires. Durant la Seconde Guerre mondiale, il continue à écrire dans la clandestinité. À la fin du conflit, il rejoint le parti communiste polonais qui prend le pouvoir. En 1952, il est élu député (jusqu’en 1957) et devient rédacteur en chef de la revue Przegląd Kulturalny (jusqu’en 1955). De 1955 à 1956, il fait partie de la rédaction du mensuel littéraire Twórczość (Création). En 1956, il quitte le parti communiste et devient un des principaux critiques du socialisme polonais. En 1972, il commence à collaborer à l’hebdomadaire Literatura. En 1976, il s’adresse directement aux grévistes polonais incarcérés et son texte est publié dans toute l’Europe. La même année, avec d’autres, il fonde le Comité de défense des ouvriers (KOR).

Œuvres[modifier | modifier le code]

La biographie de l'écrivain : Anna Synoradzka, Andrzejewski, Cracovie, 1997.

Récompenses et distinctions[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]