Espérance sportive Troyes Aube Champagne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis ES Troyes AC)
Aller à : navigation, rechercher

ESTAC Troyes

Logo du ESTAC Troyes
Généralités
Nom complet Espérance Sportive Troyes Aube Champagne
Fondation 1986
Statut professionnel depuis juillet 1996
Couleurs Bleu et blanc
Stade Stade de l'Aube
(20 877 places)
Siège 29 bis, rue Saint Exupery
BP 801
10158 Pont-Sainte-Marie
Championnat actuel Ligue 2
Président Drapeau : France Daniel Masoni
Entraîneur Drapeau : France Jean-Marc Furlan
Meilleur buteur Drapeau : Serbie Zoran Delibasic (75)
Site web www.estac.fr
Palmarès principal
International[1] Coupe Intertoto

Maillots

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Extérieur

Actualités

Pour la saison en cours, voir :
Saison 2013-2014 de l'ES Troyes AC
0
Localisation de Troyes.
Troyes
Voir l’image vierge
Localisation de Troyes.

L'Espérance sportive Troyes Aube Champagne (ESTAC) est le club de football de la ville de Troyes, préfecture du département de l'Aube. Créé le par Maurice Cacciaguerra et Angel Masoni. Le club est présidé par Daniel Masoni et entraîné par Jean-Marc Furlan. Après deux saisons passées en Ligue 2, le club a rejoint l'élite en 2012 mais retrouve la Ligue 2 l'année suivante.

Le club troyen joue ses matchs au Stade de l'Aube lorsqu'il évolue à domicile.

Histoire[modifier | modifier le code]

Avant l'ESTAC et les débuts[modifier | modifier le code]

L'Union sportive troyenne (UST) est le premier club de football français basé à Troyes, fondé en 1900 jusqu'à sa dissolution en 1967. Par la suite, les activités de football sont reprises au sein de Troyes Omnisports, d'où sera fondé le Troyes Aube Football en 1970[2]

En redressement judiciaire en 1979. L'association est alors reprise par les Patronages Laïques de Troyes sous le nom de « PL Foot » et accède à la 4e division en 1984, mais redescend en division d'honneur l'année suivante. Angel Masoni, alors en litige avec le comité directeur et le président général Daniel Lainé, parvient en 1986 à racheter le club troyen[2].

C'est ainsi que naît l'Association Troyes Aube Champagne (ATAC) à la suite du changement de dénomination. Le club est engagé en Division d'Honneur dans le championnat de la Ligue de Champagne-Ardenne de football. Une section professionnelle est créée. L'équipe termine championne de division d'honneur et monte en Division 4 dès la saison suivante et gravit ensuite peu à peu les échelons dans la hiérarchie footballistique.

De 1993 à 2002 : Les années Perrin[modifier | modifier le code]

Angel Masoni, lorsqu'il prend désormais la présidence de l'ATAC en 1993, désigne Alain Perrin comme entraîneur. Ce dernier permet au club d'atteindre la 2e Division en 1996 et la 1re Division en 1999. Lors de la saison suivante, l'ATAC parvient à se maintenir lors de la dernière journée en obtenant un match nul face au PSG 2-2 et en terminant à la 14e place.

Durant la saison suivante, le club est contraint de changer de nom, en raison d'une plainte des supermarchés Atac. Il sera rebaptisé « Espérance sportive Troyes Aube Champagne » (ESTAC) en 2000 [3]. En 2001, le club termine 7e de D1, ce sont les grandes années du club aubois, notamment les années Heurtebis, Goussé, Djukic et Loko. l'estac se qualifie pour la Coupe Intertoto, qu'elle remporte après sa victoire contre Newcastle. Qualifié au 2e tour de la Coupe de l'UEFA après ce sacre, le club fut éliminé par Leeds United Football Club après avoir perdu 2-4 au match aller et malgré une victoire au match retour 3-2[4]. Après 4 saisons passées dans l'élite, le club redescend en Ligue 2 en 2003 et finira 20e au classement général.

De 2004 à 2009 : Les années Gomez[modifier | modifier le code]

À la suite de problèmes financiers, La DNCG a demandé que l'ESTAC soit relégué en national en 2004. Le club fut sauvé in extremis après la démission de Daniel Vacelet[5]. Thierry Gomez est le nouveau président et Jean-Marc Furlan le nouvel entraineur. L'ESTAC parvient lors de la saison 2004-2005 à finir à la 3e place du championnat et remonte en Ligue 1 grâce notamment à ses attaquants Sébastien Grax et Bafétimbi Gomis prêté par l'AS Saint-Étienne.

Le club finit 17e de Ligue 1 et se maintient lors de la réception de l'AC Ajaccio le devant 19 825 spectateurs.

En 2007, le club redescend en Ligue 2 après deux saisons dans l'élite. Le contrat de Jean-Marc Furlan n'est pas renouvelé, Denis Troch le remplace. Lors de la saison 2007-2008, le club était aux portes de retrouver la Ligue 1. Denis Troch est limogé[6] et est remplacé par Ludovic Batelli[7]

À la suite de la défaite face à Montpellier HSC le 24 avril 2009 et une deuxième partie de saison catastrophique, le Président Thierry Gomez a décidé de confier la gestion des 5 derniers matchs à Claude Robin, en remplacement de Ludovic Batelli[8]. Il ne peut éviter la chute et le club termine l'année à la 19e place et est relégué en National.

De 2009 à aujourd'hui[modifier | modifier le code]

Daniel Masoni succède à Thierry Gomez après avoir dirigé le club aubois pendant 9 ans. Au sein du club travaillent également ses filles et ses gendres. Le nouveau président a pour objectif de reconquérir la 2e ligue et nomme Patrick Remy le 17 juin au poste d'entraineur. Le club est sacré champion d'automne en National. Grâce à sa victoire face à Cassis-Carnoux lors de la 37e journée (2-0), le club remonte en Ligue 2. Patrick Remy est remercié par le club après cette remontée en Ligue 2. Jean-Marc Furlan, ayant déjà entraîné le club de 2004 à 2007, lui succède[9].

L'ESTAC, avec comme objectif le maintien en Ligue 2, termine 16e du championnat de France de football de Ligue 2 2010-2011. La saison suivante l'ESTAC vient s'installer sur le podium de Ligue 2 et au fil des journées, s'affiche comme un prétendant sérieux pour la montée en Ligue 1. Bastia étant champion de Ligue 2 depuis la 35e journée, il ne reste donc que 2 places pour trois équipes. Le 11 mai 2012, l'ES Troyes Aube Champagne obtient finalement son sésame pour la Ligue 1 à la suite de la victoire 2 buts à 0 au stade Louis II de Monaco. La dernière rencontre au Stade de l'Aube face à Amiens bat un record d'affluence avec 20 346 spectateurs[10].

Pour sa remontée en Ligue 1, L'Estac obtient son premier point de la saison en Ligue 1 contre Lorient 2-2 le 25 aout 2012 au Stade de l'aube et décroche leur première victoire contre l'Olympique de Marseille. Elle qualifie pour la demi-finale de la coupe de France égalant son meilleur parcours qui datait de 2001 où elle avait été éliminée par Amiens au tir aux buts, mais comme cette année là sera éliminée par Bordeaux sur le score de 2 à 1. Relégables et en difficulté depuis la 2e journée, les Troyens ont crus au miracle en fin de saison après 3 victoires consécutives. Mais la défaite contre Valenciennes lors de la dernière journée met fin aux ultimes chances. L'équipe de Troyes retrouvera la Ligue 2 lors de la saison 2013-2014[11]. L'Estac pourra tenter de rebondir dès le prochain exercice en comptant sur ses jeunes talents comme Corentin Jean, mais aussi sur ses nouvelles recrues, telles Yoann Court et Lionel Carole.

Palmarès et distinctions[modifier | modifier le code]

Palmarès de l'équipe première de l'Espérance sportive Troyes Aube Champagne (depuis 1986)
Compétitions nationales Compétitions internationales Compétitions régionale Compétitions de jeune
Anciennes compétitions

Divers[modifier | modifier le code]

  • Club de Ligue 2 de l'année France Football en 1998
  • Jean-Marc Furlan Trophée UNFP meilleur entraineur de Ligue 2 en 2005
  • Marcos dos Santos Trophée du joueur du mois UNFP en septembre 2010

[modifier | modifier le code]

Personnes emblématiques[modifier | modifier le code]

  • Angel Masoni à l'origine de la reprise du club et président emblématique disparu en 2005. Un challenge lui est d'ailleurs consacré en fin de championnat.

Les présidents[modifier | modifier le code]

  • 1986-1990 : Maurice Cacciaguerra
  • 1990-1993 : Michel Santier
  • 1993-1995 : Angel Masoni
  • 1995-2004 : Daniel Vacelet
  • 2004-2009 : Thierry Gomez
  • depuis 2009 : Daniel Masoni

Les entraîneurs[modifier | modifier le code]

Anciens joueurs[modifier | modifier le code]

Effectifs 2013-2014[modifier | modifier le code]

L'équipe professionnelle de l'ESTAC[modifier | modifier le code]

Effectif de l'ESTAC
Joueurs Encadrement technique
No  P. Nat.[12] Nom Date de naissance Sélection[13] Club précédent
1 G Drapeau de la France Dreyer, MatthieuMatthieu Dreyer &0000000000009163.0000009 163 20 mars 1989 (25 ans)
Fréjus Saint-Raphaël
16 G Drapeau : Guadeloupe Grandel, FranckFranck Grandel &0000000000013184.00000013 184 17 mars 1978 (36 ans) Guadeloupe Dunkerque
30 G Drapeau de la Slovénie Petric, DenisDenis Petric &0000000000009463.0000009 463 24 mai 1988 (25 ans)
Istres
40 G Drapeau de la France Liégeois, RaphaëlRaphaël Liégeois &0000000000008097.0000008 097 19 février 1992 (22 ans)
Lille B
2 D Drapeau de la France Lacour, GuillaumeGuillaume Lacour &0000000000012315.00000012 315 2 août 1980 (33 ans)
Evian TG
3 D Drapeau de la France Drouin, StephenStephen Drouin &0000000000011042.00000011 042 27 janvier 1984 (30 ans)
Vannes OC
5 D Drapeau de la France Saunier, MatthieuMatthieu Saunier &0000000000008839.0000008 839 7 février 1990 (24 ans)
Bordeaux
11 D Drapeau du Brésil Rincón, Rincón &0000000000009822.0000009 822 31 mai 1987 (26 ans)
Chievo Vérone
12 D Drapeau de la France Colin, MaximeMaxime Colin &0000000000008193.0000008 193 15 novembre 1991 (22 ans)
US Boulogne
15 D Drapeau de la France Jarjat, FlorianFlorian Jarjat &0000000000012481.00000012 481 18 février 1980 (34 ans)
FC Nantes
20 D Drapeau : Mali N'Diaye, MahamadouMahamadou N'Diaye &0000000000008705.0000008 705 21 juin 1990 (23 ans) Mali Guimarães
23 D Drapeau de la France Carole, LionelLionel Carole &0000000000008410.0000008 410 12 avril 1991 (23 ans)
Benfica
24 D Drapeau de la France Rother, WilfriedWilfried Rother &0000000000008614.0000008 614 20 septembre 1990 (23 ans)
Épinal (prêt)
4 M Drapeau de la France Darbion, StéphaneStéphane Darbion &0000000000010987.00000010 987 22 mars 1984 (30 ans)
Skoda Xanthi
6 M Drapeau de la France Camara, KhassaKhassa Camara &0000000000007851.0000007 851 22 octobre 1992 (21 ans)
0 Formé au club
10 M Drapeau de la France Nivet, BenjaminBenjamin Nivet &0000000000013623.00000013 623 2 janvier 1977 (37 ans)
SM Caen
14 M Drapeau du Brésil , ThiagoThiago &0000000000011073.00000011 073 27 décembre 1983 (30 ans)
Châteauroux
19 M Drapeau de la France Azamoum, KarimKarim Azamoum &0000000000008860.0000008 860 17 janvier 1990 (24 ans)
Hyères
22 M Drapeau de la France Barreto, MickaëlMickaël Barreto &0000000000008494.0000008 494 18 janvier 1991 (23 ans)
Cannes (prêt)
28 M Drapeau de la France Court, YoannYoann Court &0000000000008863.0000008 863 14 janvier 1990 (24 ans)
Sedan
29 M Drapeau de la France Othon, QuentinQuentin Othon &0000000000009521.0000009 521 27 mars 1988 (26 ans)
RC Strasbourg
31 M Drapeau : Tunisie Ben Khalfallah, FahidFahid Ben Khalfallah &0000000000011517.00000011 517 9 octobre 1982 (31 ans)
Girondins de Bordeaux
7 A Drapeau de la France Psaume, BenjaminBenjamin Psaume &0000000000010691.00000010 691 12 janvier 1985 (29 ans)
Arles-Avignon (prêt)
8 A Drapeau de la France Grax, SébastienSébastien Grax &0000000000010894.00000010 894 23 juin 1984 (29 ans)
AS Saint-Étienne
9 A Drapeau du Brésil , MarcosMarcos &0000000000012654.00000012 654 29 août 1979 (34 ans)
RC Strasbourg
17 A Drapeau de la Guinée Camara, MohamedMohamed Camara &0000000000008614.0000008 614 20 septembre 1990 (23 ans)
Le Poiré (prêt)
18 A Drapeau : Nouvelle-Calédonie Gope-Fenepej, GeorgesGeorges Gope-Fenepej &0000000000009311.0000009 311 23 octobre 1988 (25 ans) Nouvelle-Calédonie AS Magenta
25 A Drapeau de la France Keita, SegaSega Keita &0000000000008084.0000008 084 3 mars 1992 (22 ans)
Rouen (prêt)
26 A Drapeau de la France Gimbert, GhislainGhislain Gimbert &0000000000010484.00000010 484 7 août 1985 (28 ans)
Laval
27 A Drapeau de la France Jean, CorentinCorentin Jean &0000000000006855.0000006 855 15 juillet 1995 (18 ans) France -19 ans 0 Formé au club
33 A Drapeau de la France Cabot, JimmyJimmy Cabot &0000000000007308.0000007 308 18 avril 1994 (20 ans)
0 Formé au club
Entraîneur(s)
Entraîneur(s) adjoint(s)
Entraîneur(s) des gardiens



Légende

Consultez la documentation du modèle

La réserve de l'ESTAC[modifier | modifier le code]

L'équipe B de l'ESTAC évolue dans le championnat de CFA2, groupe C pour la saison 2013/2014. Les joueurs présentés ci-dessous sont tous amateurs. Ils sont pour la majorité formés au club depuis leur plus jeune âge. Certains joueurs professionnels peuvent également rejoindre les rangs de l'équipe réserve afin de gagner du temps de jeu ou de reprendre le rythme après une blessure. L'équipe est entraînée par Claude Robin qui reprend en charge la réserve après avoir l'avoir laissé pendant une saison à Philippe Pinson, désormais formateur à [FC Lorient|Lorient].

  • Drapeau : France Raphaël Liégeois (né le 19/02/1992)
  • Drapeau : France Henri Neveu (né le 16/11/1995)
Défenseurs
  • Drapeau : France Thomas Dasquet (né le 03/06/1994)
  • Drapeau : France Randi Goteni (né le 05/07/1995)
  • Drapeau : France Romain Lebouvier (né le 19/03/1995)
  • Drapeau : France Sofiane Madaoui (né le 31/01/1995)
  • Drapeau : France Grégory Rocher (né le 13/08/1994)
  • Drapeau : France Salimo Sylla (né le 25/01/1994)
Milieux
  • Drapeau : France Jordan Henry (né le 27/01/1994)
  • Drapeau : Algérie Karim Koriche (né le 11/01/1994)
  • Drapeau : France Dylan Lamotte (né le 03/01/1995)
Attaquants
  • Drapeau : France Geoffrey Omballa (né le 19/07/1995)

Le centre de formation[modifier | modifier le code]

Le centre de formation de l'ESTAC a été inauguré le 28 septembre 2002 en présence d'Aimé Jacquet. Il est en constante progression et est envié par de nombreux clubs. Des joueurs comme Blaise Matuidi, international français et Damien Perquis aujourd'hui international polonais parmi les plus connus ont été formé à Troyes. La plupart des jeunes issus de ce centre évoluent avec l'équipe réserve en CFA2, et les plus talentueux réussissent à intégrer l'équipe première.

En 2009, Sega Keita jeune très prometteur, et Abdoulwhaid Sissoko (frère de Mohamed Sissoko) ont signé leur premier contrat professionnel avec leur club formateur.

En 2010, Blaise Matuidi est le premier joueur du centre de formation de l'ESTAC à porter le maillot de l'équipe de France. L'ESTAC va par ailleurs connaître sa première année en tant que centre de catégorie 1A dès la saison 2011/2012. En 2010-2011, les jeunes U19 réussissent un superbe parcours en Coupe Gambardella éliminé en demi-finale, à Mérignac Page d'aide sur l'homonymie, par Saint-Étienne après avoir éliminé notamment Sochaux et Montpellier lors des tours précédents.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Seuls les principaux titres en compétitions officielles sont indiqués ici.
  2. a et b « Les grandes dates du football à Troyes », sur le site officiel de l'ESTAC (consulté le 19 mai 2012)
  3. « Coucou, revoilà Troyes », sur SO FOOT.com,‎ 14 mai 2012 (consulté le 19 mai 2012)
  4. « UEFA Europa League 2001/02 - Histoire - Troyes-Leeds », sur le site officiel de l'UEFA (consulté le 19 mai 2012)
  5. « DNCG : Troyes maintenu en L2 », sur football365.fr,‎ 10 juin 2004 (consulté le 19 mai 2012)
  6. Sport24 - Denis Troch limogé
  7. Batelli entraîneur de l'ESTAC sur lequipe.fr
  8. Batelli limogé à l'ESTAC, sur francefootball.fr
  9. ESTAC - Site Officiel, sur le site officiel
  10. « 38e journée - ESTAC / Amiens SC », sur le site de la Ligue de Football Professionnel (consulté le 19 mai 2012)
  11. « Troyes est relégué », sur L'Équipe.fr,‎ 26 mai 2013 (consulté le 26 mai 2013).
  12. Seule la nationalité sportive est indiquée. Un joueur peut avoir plusieurs nationalités mais n'a le droit de jouer que pour une seule sélection nationale.
  13. Seule la sélection la plus importante est indiquée.