Championnat de France de football National 2008-2009

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

National 2008-2009

Description de l'image  LogoNationalFFF.png.
Généralités
Sport Football
Organisateur(s) FFF
Édition 12e
Lieu Drapeau de la France France
Date 1er août 2008-29 mai 2009
Participants 20 clubs
Statut des participants Professionnel et amateur
Hiérarchie
Hiérarchie 3e échelon
Niveau supérieur Ligue 2 2008-2009
Niveau inférieur CFA 2008-2009
Palmarès
Vainqueur FC Istres OP
Promu(s) FC Istres OP
Stade lavallois MFC
AC Arles
Relégué(s) FC Sète
FC Libourne-Saint-Seurin
Chamois niortais FC
Calais RUFC
Entente Sannois Saint-Gratien
AS Cherbourg
Meilleur(s) buteur(s) Eyemen Henaini (20)

Navigation

Le Championnat de France de football National 2008-2009 a vu la victoire du Football Club Istres Ouest Provence.

Les 20 clubs participants[modifier | modifier le code]

Billet du match Paris FC - Istres (2-0) du 30 août 2008
Club
  •      Statut professionnel
En National
depuis
Provenance Classement
2007-2008
Budget (en M)[1]
2008/09
Paris FC 2006 CFA 10e 2,7
US Créteil-Lusitanos 2007 Ligue 2 7e 3,7
Calais RUFC 2007 CFA 15e 1,5
AS Cannes 2001 Division 2 14e 3,1
Chamois niortais FC 2008 Ligue 2 18e (L2) 5,1
AS Beauvais 2006 CFA 9e 2,3
Athlétic Club Arlésien 2007 CFA 8e 1,2
Stade lavallois MFC 2006 Ligue 2 5e 3,4
Entente Sannois Saint-Gratien 2003 CFA 12e 1,8
Aviron Bayonnais FC 2008 CFA 2e (CFA D) 0,94
Croix de Savoie 2008 CFA 1er (CFA B) 3,5
FC Sète 2006 Ligue 2 6e 1,7
FC Istres OP 2007 Ligue 2 11e
AS Cherbourg 2002 CFA 4e 2
FC Libourne-Saint-Seurin 2008 Ligue 2 19e (L2) 1,9
Rodez AF 2007 CFA 13e 2
SO Cassis Carnoux 2008 CFA 1er (CFA C) 1,2
FC Gueugnon 2008 Ligue 2 20e (L2) 3
CS Louhans-Cuiseaux 2005 CFA 16e 1,5
Pacy VEF 2008 CFA 1er (CFA A) 1,3

Compétition[modifier | modifier le code]

Règlement[modifier | modifier le code]

Le classement est calculé avec le barème de points suivant : une victoire vaut trois points, le match nul un. La défaite ne rapporte aucun point. En cas d'égalité, et contrairement à ce qui se passe pour les divisions entièrement professionnelles, les clubs sont départagés à la différence de buts particulière.

Classement final[modifier | modifier le code]

Classement
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 FC Istres OP 75 38 21 12 5 55 24 +31
2 Stade Lavallois MFC 71 38 19 14 5 52 31 +21
3 AC Arles 66 38 19 9 10 52 37 +15
4 AS Cannes 61 38 16 13 9 46 33 +13
5 Croix de Savoie (P) 57 38 16 9 13 51 43 +8
6 Paris FC 55 38 16 7 15 46 43 +3
7 FC Sète -3 A C 54 38 15 12 11 41 35 +6
8 Pacy VEF (P) 52 38 13 13 12 41 42 -1
9 US Créteil-Lusitanos 49 38 9 22 7 38 28 +10
10 AS Beauvais 47 38 12 11 15 47 50 -3
11 FC Gueugnon (R) 47 38 11 14 13 38 36 +2
12 FC Libourne-St-Seurin (R) B 46 38 13 7 18 40 55 -15
13 Aviron Bayonnais FC (P) 46 38 12 10 16 21 31 -10
14 SO Cassis Carnoux (P) 46 38 11 13 14 37 47 -10
15 Rodez AF 46 38 13 7 18 40 39 +1
16 CS Louhans-Cuiseaux-3 C 46 38 12 13 13 38 48 -10
17 Chamois niortais FC (R) 41 38 9 14 15 31 37 -6
18 Calais RUFC B 40 38 10 10 18 34 50 -16
19 Entente Sannois St-Gratien 36 38 9 9 20 29 48 -19
20 AS Cherbourg 36 38 7 15 16 30 50 -20

Promotions et relégations

Abréviations

Victoire à 3 points.

  • En cas d'égalité de points, les équipes sont départagées à la différence de buts particulière.
Notes
A Le FC Sète est mis en liquidation judiciaire et est rétrogradé en DH.
B Pour raison financières, le Calais RUFC est rétrogradé en CFA 2 et le FC Libourne-Saint-Seurin en CFA.
C Le CS Louhans-Cuiseaux et le FC Sète ont été infligés de 3 points de pénalités pour raisons financières[2].

Résultats[modifier | modifier le code]

Tableau de résultats
Résultats (▼dom., ►ext.) ACA BAY BEA CAL CAN CAS CHE CRE CRO GUE IST LAV LIB LOU NIO PAC PAR ROD SAN SET
Arles 3-1 0-0 0-1 0-0 0-0 1-1 1-1 0-1 0-0 1-0 1-3 0-1 3-2 2-2 4-2 1-0 3-1 1-0 3-1
Bayonne 1-0 1-0 0-0 1-0 1-0 0-0 0-0 0-2 0-1 1-2 0-0 2-2 0-1 1-0 1-0 1-0 2-0 1-0 0-0
Beauvais 2-3 1-2 1-0 1-1 1-1 0-0 2-1 1-1 1-2 2-1 1-2 1-1 2-1 3-1 2-1 2-2 1-1 1-0 0-1
Calais 0-2 0-1 2-1 0-1 1-1 1-0 0-3 1-1 2-0 1-3 0-1 1-4 1-1 1-1 2-1 1-4 4-0 0-1 1-3
Cannes 0-1 1-0 3-0 2-0 1-0 6-0 1-1 2-0 1-2 1-0 1-1 1-1 2-1 3-1 0-0 1-1 2-1 2-1 1-0
Cassis Carnoux 1-3 1-0 0-3 0-3 3-1 2-2 1-1 1-0 2-3 1-0 0-2 1-0 1-3 0-0 0-2 1-3 3-0 2-0 1-2
Cherbourg 0-1 1-0 1-0 0-2 0-1 1-1 2-2 1-2 0-0 2-2 0-3 1-1 3-0 0-1 1-2 2-0 1-0 1-2 0-0
Créteil 2-0 1-1 1-1 0-0 1-1 2-0 0-0 2-1 4-1 1-0 1-0 0-0 4-0 0-1 0-0 1-1 0-1 1-1 0-0
Croix de Savoie 0-1 4-0 1-2 1-0 1-1 3-0 1-2 3-2 2-1 1-1 0-0 1-4 4-0 1-0 2-0 0-0 2-0 1-1 2-1
Gueugnon 1-0 0-0 0-0 0-0 2-2 2-1 2-0 0-0 1-0 1-1 0-1 1-2 3-0 0-1 0-0 1-1 3-1 2-1 0-1
Istres 0-3 0-0 2-1 4-0 1-1 1-1 2-0 3-1 1-1 2-0 1-1 1-1 3-0 1-0 1-0 4-1 1-0 1-0 1-1
Laval 3-0[3] 1-0 1-0 2-1 1-0 2-2 0-1 0-0 3-2 2-1 3-2 1-1 1-2 1-1 1-0 1-0 2-2 1-1 2-1
Libourne 2-3 0-0 3-1 1-1 3-0 1-1 2-0 1-1 2-3 0-1 1-2 0-3 0-1 2-0 2-0 0-2 1-0 1-0 2-1
Louhans-Cuiseaux 3-3 1-0 4-3 1-1 1-0 0-0 2-1 1-0 1-2 1-0 2-2 2-1 1-1 0-1 1-0 1-1 0-2 1-3 1-1
Niort 2-1 1-0 1-1 1-2 0-0 1-2 3-3 1-1 3-0 1-0 0-2 0-2 0-0 1-0 0-0 0-0 0-1 1-0 3-0
Pacy/Eure 0-0 2-1 2-3 2-1 3-1 0-1 1-0 0-0 1-1 2-0 0-0 1-0 0-2 1-1 3-1 0-0 2-1 2-1 1-2
Paris FC 0-1 4-1 2-1 2-0 0-0 2-2 1-1 1-1 2-3 1-0 2-1 2-0* 1-0 3-1 3-0 1-1 2-0 2-0 0-2
Rodez 2-0 0-1 1-2 3-1 2-3 0-2 1-1 0-1 1-0 2-1 0-0 0-1 2-0 2-0 1-1 2-1 4-0 1-0 3-1
Sannois 1-4 1-0 1-2 1-1 1-2 0-1 0-0 0-0 2-1 3-0 0-2 0-2 1-2 0-1 2-2 0-1 0-2 1-0 1-1
Sète 0-2 1-0 2-1 0-1 1-0 0-0 4-0 2-1 2-0 0-0 1-0 2-2 0-1 0-0 3-1 0-0 3-1 0-2 1-1

* Le match Paris FC - Istres (2-0) a par ailleurs donné lieu à une longue bataille juridique entre les deux clubs, la direction de l'équipe provençale contestant l'homologation du contrat du suédois Patrick Amoah, double buteur de la rencontre, arrivé peu de temps avant le match. Après avoir été considéré par la fédération comme devant être rejoué pendant plusieurs semaines, le match a vu son score entériné définitivement, les instances nationales tenant très probablement compte de l'avance très importante de l'équipe istréenne sur ses rivaux dans la course à la montée.

Classement des buteurs 2008-2009[modifier | modifier le code]

Position Nom Pays Club Buts
1 Eyemen Henaini Drapeau de la France France AC Arles 20
2 Cyril Arbaud Drapeau de la France France FC Istres 13
3 Kévin Bérigaud Drapeau de la France France Croix de Savoie 11
4 Mathieu Duhamel Drapeau de la France France Stade lavallois 11
5 Simon Feindouno Drapeau de la France France FC Istres 11

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Ordre d'idée sur les budgets, sur foot-nat.com
  2. Pénalité de 3 points infligée par la DNCG, DNCG : Cassis-Carnoux blanchi, Sète et Louhans-Cuiseaux sanctionnés, sur foot-national.com
  3. Match arrêté, pénalité pour Arles