22P/Kopff

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

22P/Kopff

Description de cette image, également commentée ci-après

Image prise avec un télescope de 14" le 27 juin 2009

Caractéristiques orbitales
Époque 1er janvier 2003
Demi-grand axe 3,467 ua
Excentricité 0,5433
Périhélie 1,583 ua
Aphélie 5,3413 ua
Période 6,457 a
Inclinaison 4,718°
Dernier périhélie 25 mai 2009[1]
Prochain périhélie 25 octobre 2015[2]
Caractéristiques physiques
Découverte
Découvreurs August Kopff
Date 23 août 1906
Désignations 1906 Q1, 1919 O1

La Comète Kopff ou 22P/Kopff est une comète périodique du système solaire. Découverte le 23 août 1906, elle fut nommée d'après August Kopff, son découvreur. Elle fut manquée[1] à son retour en novembre 1912, mais fut retrouvée lors de son retour de juin 1919. La comète n'a pas été manquée depuis son retour de 1919 et son dernier passage au périhélie[3] a eu lieu le 25 mai 2009. Un passage à proximité de Jupiter en 1939 a fait décroître sa distance au périhélie et sa période orbitale[4]. Le prochain passage au périhélie de 22P/Kopff[5],[6] est prévu le 25 octobre 2015.

Observations[modifier | modifier le code]

22P/Kopff fut découverte[7] à l'observatoire du Königstuhl à Heidelberg en Allemagne. Kopff avait analysé des plaques photographiques qu'il avait exposées le 20 août 1903 en les comparant à des images plus anciennes de la même zone. Le 23 août 1903, Kopff conclut qu'il s'agissait d'une comète ayant une magnitude estimée à 11. A la mi-septembre 1906, une équipe dirigée par Kiel Ebell du département d'astronomie de Berkeley montra qu'il s'agissait d'une comète à courte période. La comète fut manquée lors de son retour du 25 novembre 1912 mais le 25 juin 1919, des astronomes la retrouvèrent. Elle fut localisée à moins de trois jours de la position prévue. Parmi les multiples retours successifs, aucun ne fut notable avant celui du 11 août 1945. À cette époque, sa magnitude s'accrut jusqu'à 8,5. La soudaine augmentation de luminosité fut attribuée à Jupiter qui avait perturbé l'orbite de la comète entre les années 1939 et 1945. Le retour d'octobre 1951 fut aussi remarquable car elle se révéla 3 magnitudes plus faible que ce qui était prévu. Un passage de la comète très près de Jupiter avait accru sa distance au périhélie à 1,52 ua ainsi que sa période orbitale à 6,31 ans. A la 14ème apparition[8] de 22P/Kopff le 2 juillet 1996, Carl W. Hergenrother fut capable d'enregistrer une magnitude apparente de 22,8 à l'aide du télescope de 1,5 m du Catalina Sky Survey.

Le noyau a un diamètre estimé à 3,0 kilomètres et un faible albédo de 0,05[9].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « 22P/Kopff (Returns and Appearances) », Seiichi Yoshida Comet Catalog (consulté le 2010-02-24)
  2. Syuichi Nakano, « 22P/Kopff (NK 1749) », OAA Computing and Minor Planet Sections,‎ 2009-02-16 (consulté le 2010-03-04)
  3. « 22P/Kopff (2009) », Seiichi Yoshida Comet Catalog (consulté le 2010-02-25)
  4. 22P at Kazuo Kinoshita's Comets
  5. « 22P/Kopff », Nakano Note (Nakano wa Kangaeru noda) NK 1749 (consulté le 2010-02-24)
  6. « Periodic Comets 1P to 50P », Gary W. Kronk's Cometography (consulté le 2010-02-23)
  7. « 22P/Kopff », Gary W. Kronk's Cometography (consulté le 2010-02-25)
  8. « 22P/Kopff (1996) », Seiichi Yoshida (consulté le 2010-02-25)
  9. « JPL Small-Body Database Browser: 22P/Kopff », Jet Propulsion Laboratory,‎ 2010-01-04 last obs (consulté le 2010-02-25)

Liens externes[modifier | modifier le code]