Transatel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ou cette section ne s'appuie pas, ou pas assez, sur des sources secondaires ou tertiaires (décembre 2014).

Pour améliorer la vérifiabilité de l'article, merci de citer les sources primaires à travers l'analyse qu'en ont faite des sources secondaires indiquées par des notes de bas de page (modifier l'article).

La forme de cet article ou de cette section n'est pas encyclopédique et ressemble trop à un catalogue de vente, un dépliant publicitaire ou une offre commerciale (indiquez la date de pose grâce au paramètre date).

Modifiez l'article pour aider à le transformer en article neutre et encyclopédique ou discutez-en.

Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ou une de ses sections doit être recyclé (indiquez la date de pose grâce au paramètre date).

Une réorganisation et une clarification du contenu paraissent nécessaires. Discutez des points à améliorer en page de discussion ou précisez les sections à recycler en utilisant {{section à recycler}}.

Transatel
logo de Transatel
Création 2000
Fondateurs Jacques Bonifay, fondateur
Bertrand Salomon, cofondateur
Personnages clés Jacques Bonifay, PDG
Bertrand Salomon DG-adjoint
Forme juridique Société privée à directoire
Slogan De la téléphonie mobile à l'Internet des objets
Siège social Drapeau de France Puteaux (France)
Activité Téléphonie mobile, télécommunications
Produits Offres MVNO, MVNA et MVNE, M2M, Internet des objets
Effectif 160 (2016)
Site web www.transatel.com

Transatel est une entreprise française de télécommunications dont le siège social est situé à Paris, La Défense. Cette société à capitaux privés est dirigée par ses fondateurs, Jacques Bonifay (PDG) et Bertrand Salomon (DG-adjoint).

Historique[modifier | modifier le code]

Créée en 2000, Transatel propose des solutions mobiles aux opérateurs (activités MVNE/A) et aux utilisateurs (activités MVNO[1]). L’entreprise opère mondialement grâce à une infrastructure technique hébergée dans le cloud depuis la France, le Royaume-Uni[2] et les États-Unis[3].

Présentation générale[modifier | modifier le code]

Transatel est active sur trois principaux segments de marché :

C’est une entreprise qui réalise près de 62 % de son chiffres d'affaires à l'étranger[7].

Direction[modifier | modifier le code]

Jacques Bonifay[modifier | modifier le code]

En sa qualité de Président du Directoire de Transatel, Jacques est responsable de la direction générale de l’entreprise, ainsi que des relations avec les actionnaires.

Bertrand Salomon[modifier | modifier le code]

En tant que co-fondateur et directeur général adjoint de Transatel[8], Bertrand dirige la conception de la plate-forme MVNE et est chargé de la définition de la feuille de route du développement produits.

Métiers[modifier | modifier le code]

La forme de cet article ou de cette section n'est pas encyclopédique et ressemble trop à un catalogue de vente, un dépliant publicitaire ou une offre commerciale (indiquez la date de pose grâce au paramètre date).

Modifiez l'article pour aider à le transformer en article neutre et encyclopédique ou discutez-en.

Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Question book-4.svg
Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (indiquez la date de pose grâce au paramètre date).
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [Comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

Dans un environnement BtoB, Transatel fournit des solutions de téléphonie mobile aux opérateurs en tant que MVNE/A ou en tant que facilitateur M2M, et aux utilisateurs, dans un environnement BtoC à travers ses propres MVNOs.

Fournisseur de services mobiles aux opérateurs (volet BtoB)[modifier | modifier le code]

Transatel exerce son activité de fournisseur de solutions de téléphonie mobile aux opérateurs selon deux « business models » en fonction des besoins du client : le modèle MVNE classique et le modèle MVNA (agrégateur) pour les entreprises qui souhaitent développer et commercialiser une offre de téléphonie mobile sous leur propre marque, que ce soit en prépayé ou en post payé.

MVNE[modifier | modifier le code]

En Europe, Transatel permet l’accès aux réseaux des opérateurs de téléphonie mobile suivants pour les appels, les SMS et la data :

En complément, Transatel fournit à ses clients des services à valeur ajoutée autour du provisioning, de la facturation en prépayé ou post-payé, ou encore de la convergence fixe-mobile.

Lorsqu’un MVNO souhaite acheter du trafic directement auprès d’un opérateur téléphonique (MNO), Transatel agit en tant que MVNE, au service soit de l’opérateur, soit du MVNO.

 MVNA[modifier | modifier le code]

En tant que MVNA (Agrégateur), Transatel achète en masse du trafic à l’un de ses opérateurs de téléphonie mobile partenaire, l’enrichit de sa plateforme de services puis le revend à de multiples MVNO au prix de gros.

Ces derniers peuvent ensuite proposer à des entreprises ou à des particuliers d’acheter leurs solutions de téléphonie mobile. La totalité de l’activité MVNA de Transatel est concentrée en Europe (surtout France, Royaume-Uni et Suisse).

Parmi les clients les plus importants de Transatel: The People’s Operator (TPO), China Telecom Europe, Sewan, Paritel et Netcom.

Connectivité Machine to machine (M2M)[modifier | modifier le code]

La forme de cet article ou de cette section n'est pas encyclopédique et ressemble trop à un catalogue de vente, un dépliant publicitaire ou une offre commerciale (indiquez la date de pose grâce au paramètre date).

Modifiez l'article pour aider à le transformer en article neutre et encyclopédique ou discutez-en.

En 2011, Transatel a fait son entrée sur le marché du machine to machine (ou M2M). S'appuyant sur son infrastructure MVNE européenne préexistante, la société propose des solutions de type M2M selon des « business models » similaires. Transatel permet aux opérateurs M2M d’enrichir leurs services et leurs applications de connectivité, que ce soit pour la gestion de flottes, la localisation de biens, le suivi des ressources mobiles, les compteurs intelligents, les loisirs ou encore les programmes de télésanté.

Aujourd’hui, Transatel gère plus d’1 million de cartes SIM pour sa seule activité M2M. Son client le plus important est EE au Royaume Uni.

Internet des Objets[modifier | modifier le code]

En 2014, Transatel a lancé, via le concept « SIM 901 », la connectivité embarquée universelle pour l'électronique grand public.

Transatel aide les fabricants à enrichir leurs terminaux avec une connectivité 3G/LTE globale grâce à l’insertion au stade de la fabrication d’une carte SIM universelle reprogrammable. Cette carte SIM permet de fournir la connectivité aux ordinateurs et tablettes à des conditions locales dans une quarantaine de pays.

Le service est fondé d’une part, sur l’utilisation d’un code réseau non géographique, le Code MNC 901-37, et d’autre part sur les accords que Transatel a passés avec les opérateurs mobiles locaux de chaque pays concerné.

La SIM 901 offre la possibilité aux consommateurs finaux de profiter d’une connexion cellulaire à Internet ininterrompue, que ce soit à l’occasion de séjours à l’étranger ou dans le cadre de leur vie quotidienne. La SIM 901 permet aux fabricants d’électronique grand public de générer de nouvelles sources de revenus et de monter en gamme leur portefeuille de produits[11].

À date, Transatel a passé des accords avec trois des plus importants fabricants d’électronique grand public mondiaux. Par exemple, un lancement commercial de terminaux équipés de Windows 10[12] est prévu au 1er trimestre 2016 pour cibler avant tout les PME et les particuliers[13].

Fournisseur de services mobiles aux particuliers (volet BtoC)[modifier | modifier le code]

En parallèle de ses activités BtoB, Transatel fournit aux particuliers des solutions de téléphonie mobile et de connectivité globale à travers trois services mobiles :

  • Transatel Mobile
  • LeFrenchMobile
  • Transatel DataSIM

En créant LeFrenchMobile en 2010, Transatel décide de s’adresser aux voyageurs extérieurs à l’Union Européenne et qui souhaitent s’y rendre. À travers ce nouveau service de téléphonie mobile, Transatel poursuit la facilitation des communications itinérantes à plus grande échelle, en permettant aux étudiants, salariés et touristes du monde entier qui séjournent en France ou dans l’Union Européenne, de rester en contact avec leur pays d’origine[14].

En avril 2015, Transatel a décidé de répondre à cette demande mondiale en matière de connectivité en créant Transatel DataSIM. Ce service 100 % Internet mobile permet aux utilisateurs de se connecter aux réseaux 3G/4G dans 43 pays (à date) à des conditions locales[15].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Garner-Purkis, Zak (11 December 2014) »
  2. James Pearce, « EE MVNE Transatel launches 4G services », sur Mobile News Online (consulté le 16 février 2016)
  3. « Transatel to start embedded SIM trial in the US », sur www.telecompaper.com (consulté le 16 février 2016)
  4. (fr) « LeFrenchMobile : une offre intéressante pour saisonniers et vacanciers », sur Clubic.com (consulté le 16 février 2016)
  5. « Transatel supplies M2M Sims for FC Telecom security service », sur www.telecompaper.com (consulté le 16 février 2016)
  6. « News | Transatel Expands into US To Serve MVNO, IoT Markets | Pipeline Publishing », sur www.pipelinepub.com (consulté le 16 février 2016)
  7. « Classement: les 100 PME et ETI françaises championnes à l'international », sur lentreprise.lexpress.fr (consulté le 16 février 2016)
  8. (fr) « Transatel : une SIM virtuelle au service de Windows 10 », sur Silicon (consulté le 16 février 2016)
  9. « 4G now available to Britain’s MVNOs through EE’s strategic partnership with Transatel - VanillaPlus - The global voice for B/OSS », sur VanillaPlus - The global voice for B/OSS (consulté le 16 février 2016)
  10. « Transatel signs MVNE deal with Orange Switzerland », sur www.telegeography.com (consulté le 16 février 2016)
  11. « Jacques Bonifay - Transatel : " La connectivité sera de plus en plus présente" », sur Atlantico.fr (consulté le 18 février 2016)
  12. « Microsoft teams up with Transatel to sell mobile data plans | ITProPortal.com » (consulté le 16 février 2016)
  13. « Microsoft to release SIM card that gives Windows 10 devices contract-free mobile data », sur International Business Times UK (consulté le 18 février 2016)
  14. « LeFrenchMobile : une offre intéressante pour saisonniers et vacanciers », sur clubic.com,‎
  15. « Transatel lanciert SIM-Karte fürs Data-Roaming », sur itmagazine.ch,‎

Lien externe[modifier | modifier le code]