Sim+

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Sim+

Création 2009
Fondateurs Benjamin Bitton
Forme juridique Société par actions simplifiée
Siège social 10 avenue des Mondaults Floirac (Gironde)
Drapeau de France France
Direction Benjamin Bitton
Actionnaires Benjamin Bitton
Activité Télécommunications
Produits Forfait téléphonique
Société mère HFB
Site web SimPlus.fr

Sim+ ou Simplus, est un opérateur de téléphonie mobile français de type MVNO appartenant au groupe HFB et créé en 2009 par Benjamin Bitton. Il utilise le réseau de SFR. Il dispose d'un réseau de plus de 2700 boutiques à travers toute la France.

En 2010, Sim+ proposa une offre au compteur à 0,17 euros la minute[1] puis des forfaits adaptés aux petits budgets : 30 minutes pour 3,90 euros par mois, 1 h pour 7,90 euros par mois, 2 h pour 13,90 euros par mois, 4 h pour 16,90 euros par mois ou 8 h pour 19,90 euros par mois ou encore les appels illimités pour 29,90 euros par mois [2]. Des options sms et internet sont proposées en complément du forfait voix [3]. Deux offres seront également lancées fin 2011 pour tenter de contrer l'arrivée de Free mobile. : Maximplus pour 29,99 euros par mois (appels et sms illimités) et Simotori pour 39,99 euros par mois (appels, sms et internet en illimités), ainsi que des minutes offertes pour l'achat de la carte sim sur leur site internet.

Depuis 2012, Sim+ procède à une refonte de ses forfaits, désormais seulement 3 forfaits sont proposés par cet opérateur : Small pour 2 euros par mois (2 h d'appel et 60 sms), Big pour 10 euros par mois (appels et sms illimités) ou Giant pour 20 euros par mois (appels et sms illimités + 500 Mo d'internet en 3G). A savoir que Sim+ est le seul opérateur de téléphonie mobile qui impose des frais de fermeture de service de 15 euros si on résilie sa ligne[4], ces frais de résiliation peuvent être prélevés sur la carte bancaire du client plusieurs mois après la fermeture effective du service, d'après des témoignages issus de forum sur internet [5]

Depuis 2013, le site internet officiel de Sim+ n'est plus mis à jour.

Historique[modifier | modifier le code]

Benjamin Bitton crée Sim+ en novembre 2009. En 2016, apprenant que Orange prévoit d'abandonner 13 millions de lignes fixes analogiques (classiques)[6] à partir de 2018, Benjamin Bitton annonce un nouveau service pour les abonnés de ces lignes afin qu'ils puissent continuer à utiliser leur numéro de téléphone à un prix concurrentiel[7].

En 2015, suite à une enquête gigogne, le fondateur de l'entreprise Sim+ est reconnu coupable, entre autres de travail dissimulé d'abus de biens sociaux, de fraude fiscale et de blanchiment de fraude fiscale et condamné à quatre ans de prison dont deux ferme assortis d'une amende de 20 000 euros. Son frère Marc Bitton, expert comptable, est également sous le coup d'un mandat d'arrêt.[8] Des entreprises de téléphonie fixe, situées à Floirac et destinées en priorité aux personnes âgées sont également concernées par ces procédures judiciaires. [9]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Simplus se développe toujours plus - SUd-Ouest, décembre 2010
  2. Téléphonie mobile : Benjamin Bitton joue à David contre Goliath - Médiapart, avril 2015
  3. Mobile : France Communication lance un forfait à 0,17 par minute - Le Journal des Telecoms, novembre 2009
  4. https://www.simplus.fr/SIM+_Guide_Tarifaire_Forfaits_18032013.pdf
  5. « Erreur de facturation : Simplus - Forum LesMobiles.com », sur forum.lesmobiles.com (consulté le 1er novembre 2018)
  6. « Benjamin Bitton - AgoraVox le média citoyen », sur www.agoravox.fr (consulté le 12 avril 2016)
  7. « Benjamin Bitton veut faire bouger les lignes (fixes) ! », sur benjaminbitton.blogs.nouvelobs.com (consulté le 12 avril 2016)
  8. « Bordeaux : prison ferme pour un jeune loup de la téléphonie - SudOuest.fr », (consulté le 1er novembre 2018)
  9. Cyri Brosset, « E Télécom, 7 Télécom, A Télécom – Une vague de démarchages abusifs… », quechoisir.org,‎ (lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]