Ozone (entreprise)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ozone (homonymie).
Page d’aide sur l’homonymie Pour l’article ayant un titre homophone, voir O-Zone.

Ozone
logo de Ozone (entreprise)

Slogan Créateur de connexion pour tous
Siège social Poilley (Manche)
Drapeau de France France
Activité Opérateur de télécommunications
Société mère NomoTech
Site web https://www.ozone.net

Ozone est le fournisseur d'accès internet (FAI) du groupe Nomotech, société filiale de SFR spécialisée dans le raccordement sans fil des zones rurales et péri-urbaines (Wi-Fi, WiMAX, LTE). Ozone exploite les réseaux d’initiative publique pour proposer un accès à internet à travers la fibre optique jusqu’au domicile, les ondes radio (Wifi, Wimax et LTE) et l’ADSL.

Historiquement, ce fut aussi le nom d'un fournisseur d'accès à internet par Wi-Fi à Paris, créé en 2003 par l'entrepreneur Rafi Haladjian, racheté en 2007 par Neuf Cegetel, repris en termes de marque en 2010 par Nomotech[1].

Historique[modifier | modifier le code]

À partir de 2003, Nomotech met en place des infrastructures Wi-Fi[2]. Il gère alors uniquement les équipements et la technique. En 2006 est lancé West-Telecom, le premier FAI de Nomotech[2] qui gère alors, en plus des questions techniques, la relation client. En parallèle est créé un second FAI, Idyle-Telecom, en 2007.

Nomotech est racheté à hauteur de 48 % par SFR[3].

C'est en que sont regroupés West-Telecom et Idyle-Telecom sous une même marque, Ozone[4]. En , Numéo est intégré au groupe pour distribuer les abonnements sous la marque Ozone également[5].

Le , Nomotech annonce un accord avec Eutelsat pour commercialiser l’offre d’internet par satellite Tooway[6]. À partir de 2013, Ozone devient le deuxième FAI par satellite et commence également à commercialiser une offre ADSL grâce à un partenariat avec SFR[7],[8].

En 2014, l’opérateur WiBox cède sa clientèle hors fibre optique à Ozone[9].

Une offre quadruple play est lancée en juin 2017, Ozone proposant désormais des forfaits mobiles sur le réseau Orange et devenant ainsi opérateur de réseau mobile virtuel[10]. Dans le même temps, Nomotech développe pour les départements de Seine-et-Marne, Yonne, Saône-et-Loire, Côte-d'Or et Charente des réseaux LTE-TDD sur lesquels s’inscrit Ozone comme opérateur dès leur lancement en 2018[11],[12],[13].

À la fin de l’année 2018, Ozone ses abonnés satellite à l’opérateur numéro 1 de la technologie, Nordnet, filiale d’Orange[14].

Technologies utilisées[modifier | modifier le code]

Historiquement, Ozone propose une offre de connexion internet grâce au Wi-Fi (norme IEEE 802.11a) puis au WiMAX, sur certains territoires. Les réseaux wifis ont par la suite été mis à jour pour intégrer la technologie MIMO.

En développant des partenariats, Ozone a proposé pendant un temps des offres d’accès internet utilisant l’ADSL et le satellite.

Sur des réseaux d’initiative publique, il s’est développé comme opérateur fibre optique.

Par ailleurs, Ozone s’est positionné comme opérateur sur les réseaux 4G fixe (technologie LTE-TDD) déployés en 2017 par sa maison mère Nomotech pour apporter un très haut débit par ondes radios en attendant le déploiement de la fibre optique[15],[13].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Benoit Salles, « Ozone, du WiFi parisien aux technologies en zone blanche », sur Echos du Net, (consulté le 22 juillet 2016)
  2. a et b Historique de Nomotech sur leur site officiel
  3. « P. Legrand (Nomotech) : "Nous confirmons la reprise du réseau Ozone" », sur ITespresso.fr, (consulté le 24 avril 2019)
  4. « West Telecom et Idyle Telecom = Ozone » le par François sur le forum de Ariase.com
  5. Olivier Chicheportiche, « FAI ruraux : Nomotech fusionne avec Numéo », sur ZDNet.fr, (consulté le 24 avril 2019)
  6. « NomoTech, partenaire du groupe SFR, dynamise son offre d'accès au haut débit avec le service Tooway(TM) d'Eutelsat », sur Boursorama, (consulté le 24 avril 2019)
  7. « Ozone, des offres internet Wifi, Wimax et... fibre optique ! », sur La Fibre Optique (consulté le 30 juillet 2019)
  8. Francois Le Gall, « Ozone lance son offre ADSL », sur Ariase (consulté le 30 juillet 2019)
  9. Arik Benayoun, « WiBox se déleste de ses abonnés radios pour se concentrer sur la fibre optique », sur DegroupNews, (consulté le 24 avril 2019)
  10. Didier Latil, « Ozone propose des offres quadruple play, avec désormais des forfaits mobiles », sur Ariase (consulté le 30 juillet 2019)
  11. Guénaël Pépin, « 4G fixe : NomoTech prépare de premiers réseaux publics, pour l'instant sans fréquences », sur NextInpact, (consulté le 30 juillet 2019)
  12. « Les offres THD radio Ozone sur l'Yonne, la Saône-et-Loire et la Côte-d’Or », sur DegroupNews, (consulté le 30 juillet 2019)
  13. a et b « Charente: le vrai haut débit radio débarque », sur CharenteLibre.fr, (consulté le 30 juillet 2019)
  14. « Ozone cède son activité satellite à Nordnet », sur DegroupNews, (consulté le 30 juillet 2019)
  15. Pierre Col, « Montée en débit : la 4G remplace le WiMax en Haute-Garonne », sur ZDNet France, (consulté le 30 juillet 2019)

Liens externes[modifier | modifier le code]