Waldolwisheim

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Waldolwisheim
L'église Saint-Pancrace.
L'église Saint-Pancrace.
Blason de Waldolwisheim
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Bas-Rhin (Strasbourg)
Arrondissement Saverne
Canton Saverne
Intercommunalité C.C. de Saverne-Marmoutier-Sommerau
Maire
Mandat
Marc Wintz
2014-2020
Code postal 67700
Code commune 67515
Démographie
Population
municipale
553 hab. (2014)
Densité 98 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 43′ 59″ nord, 7° 26′ 20″ est
Altitude Min. 167 m – Max. 229 m
Superficie 5,65 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Bas-Rhin

Voir sur la carte administrative du Bas-Rhin
City locator 14.svg
Waldolwisheim

Géolocalisation sur la carte : Bas-Rhin

Voir sur la carte topographique du Bas-Rhin
City locator 14.svg
Waldolwisheim

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Waldolwisheim

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Waldolwisheim

Waldolwisheim (en Alsacien : Wololse) est une commune française située dans le département du Bas-Rhin, en région Grand Est.

Cette commune se trouve dans la région historique et culturelle d'Alsace.

Ses habitants sont surnommés les Wackelsteinbich (« ventres remplis de galets »).

Géographie[modifier | modifier le code]

L'altitude de Waldolwisheim est de 200 mètres environ. Sa superficie est de 5,65 km2. Sa densité de population est de 95 habitants par km2. Waldolwisheim a une latitude de 48.734 degrés et une longitude de 7.439 degrés.
Les villes et villages les plus proches de Waldolwisheim sont : Furchhausen à 1,63 km, Altenheim à 2,54 km, Schwenheim à 3,04 km, Dettwiller à 3,13 km, Lupstein à 3,46 km.
La Mosselbach, affluent de la Zorn, traverse le ban communal.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Monswiller Steinbourg Dettwiller Rose des vents
Saverne N Lupstein
O    WALDOLWISHEIM    E
S
Schwenheim Furchhausen Altenheim

Histoire[modifier | modifier le code]

Située sur la voie romaine de Wasselonne à Ingwiller, Waldolwisheim est probablement de fondation antique. Le patron primitif de la paroisse est saint Martin. Saint Pancrace, martyr du IVe siècle, lui succède, sans doute pendant la Contre-Réforme. Le village appartient aux vingt-huit communes placées sous la double autorité de l'empereur et de l'évêque. En 1515, c'est ce dernier qui devient le seul seigneur, et ce jusqu'à la Révolution. En 1826, le village compte 757 habitants catholiques. La proximité de Saverne, Steinbourg et Dettwiller stimule la commune, dont la démographie, en baisse après la Seconde Guerre mondiale, reprend à la fin du XXe siècle.

Héraldique[modifier | modifier le code]


Blason de Waldolwisheim

Les armes de Waldolwisheim se blasonnent ainsi :
« D'or à l'aigle de sable, armée de gueules, à la fasce du même brochant sur le tout. »[1].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2001 en cours Marc Wintz[2]    
Les données manquantes sont à compléter.

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[3]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[4],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 553 habitants, en augmentation de 3,75 % par rapport à 2009 (Bas-Rhin : 1,65 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
483 539 615 736 731 741 681 718 747
1856 1861 1866 1871 1875 1880 1885 1890 1895
720 670 643 636 633 621 597 602 573
1900 1905 1910 1921 1926 1931 1936 1946 1954
564 532 518 511 541 519 494 516 504
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2008 2013 2014
469 465 465 562 562 530 539 545 553
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[5] puis Insee à partir de 2006[6].)
Histogramme de l'évolution démographique

Sports[modifier | modifier le code]

Le stade de football de Waldolwisheim héberge le club de football du village : le FCW. Il a été créé en 1934 et l'équipe est actuellement en D3 pyramide B (3e division) de la LAF (Ligue d'Alsace de Football). Le 15 août 2010, l'équipe a joué pour la première fois la Coupe de France. En 2014, son président est Thierry Henning, en poste depuis 2012.

Chaque année se déroulent les « Courses de Waldo » le 13 juillet. C'est une série de courses à pied pour tous âges et tous niveaux. Pour les adultes, les courses sont de 7 ou 15 km. Les records sont détenus par Nicolas Weber sur le 7 km en 2011 en 22 min 46 s et Pierre Joncheray sur le 15 km en 2012 en 49 min 18 s 5.

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Buffet de l'orgue Andreas Silbermann (1733).
  • Église Saint-Pancrace.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]