Supporters de l'AS Saint-Étienne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Article général Pour un article plus général, voir Association sportive de Saint-Étienne.
Supporters de
l'AS Saint-Étienne
Tifo stéphanois
Tifo stéphanois en 2005.
Généralités
Club soutenu AS Saint-Etienne
Stade principal Stade Geoffroy-Guichard
(41 965 places)
Principaux groupes Magic Fans
Green Angels
Chiffres clés
Meilleure affluence moyenne 30 595 spectateurs par match en 2013-2014
Meilleure affluence en un match 47 747 spectateurs contre le LOSC en 1985

Dernière mise à jour : 21 mai 2017.

Il existe plusieurs groupes de supporters de l'AS Saint-Étienne, club de football français très populaire et dont le palmarès est un des plus importants de France.

Les différents groupes de supporters[modifier | modifier le code]

Nom Abréviation Date de création Emplacement dans le stade Geoffroy-Guichard
Associés Supporters - 1970 Tout le stade
Magic Fans MF91 1991 Kop nord (Tribune Charles Paret)
Green Angels GA92 1992 Kop sud (Tribune Jean Snella)
Indépendantistes Stéphanois 1998 IS98 1998 Tout le stade
Union des Supporters Stéphanois USS 2004 Tout le stade

Liste chronologique des différents groupements de supporters de l'AS Saint-Étienne.

Associés Supporters[modifier | modifier le code]

Création : 1970

Encouragent l'AS Saint-Étienne depuis 1933, l'Amicale des Supporters de l'ASSE, appelée ensuite Membres Associés de l'AS Saint-Étienne, devient la Fédération des Associés Supporters de l'ASSE en 1970. Ce groupe de supporters regroupe en fait un certain nombre de sections (environ 200 aujourd'hui) qui sont des antennes visant à regrouper les supporters de la région ou de la ville où elles se trouvent. Elles organisent des déplacements aussi bien à Geoffroy-Guichard qu'à l'extérieur et participent ainsi à l'expansion de la « vague verte », c’est-à-dire à l'augmentation du nombre de supporters de l'ASSE, même dans des régions pourtant très éloignées de Saint-Étienne, voire dans des pays étrangers. Les Associés sont environ 5 000 à ce jour. Ils n'ont pas de tribune propre et se situent donc dans les quatre tribunes du Chaudron.

Nombre de sections par région française :

Magic Fans[modifier | modifier le code]

Tifo des Magic Fans en 2005 rendant hommage a l'un des leaders du groupe décédé.

Création : 1991
Slogan : En vert et contre tous.

Les Magic Fans (MF) sont un groupe créé le 20 juillet 1991. L'emblème des Magic Fans est un crâne avec un chapeau et une écharpe noire et verte. Ce groupe s'installe dans le Kop nord (tribune Charles Paret inférieur) où il chante debout pour ses couleurs. Le groupe naît dans la tête de cinq jeunes étudiants lors d'une réunion dans un bar de région lyonnaise (Villeurbanne), désirant proposer une « meilleure façon de supporter dans le Forez ». Ces jeunes magic fédèrent autour d'eux des jeunes et moins jeunes avec pour but d'imposer le respect aux potentiels rivaux de l'époque et se montrer dignes lors des matchs en ne cessant jamais de chanter, de proposer des animations et de se déplacer partout en France, d'importer le mouvement "Ultras" a Saint-Etienne. Les Magic Fans proposent des tifos et diverses animations pyrotechniques.

Les Magic Fans possèdent le plus grand nombre de tifos déployés lors d'une seule rencontre. 2 bâches déployés ainsi que 6 tifos feuilles différents pour un total de 8 tifos en un match ainsi que 2 craquages de fumigènes sur toute la tribune pour célébrer leur 20e anniversaire face au PSG le 29 Mai 2011 (qui était aussi le dernier match avant la réfection de la tribune).

Les Magic Fans sont fortement liés au groupe Ultramarines de Bordeaux ainsi qu'aux ultras de Cesena (Weisschwarz Brigaden), Brescia (Brescia 1911) (Italie) et à la Torcida Split du club croate de l'Hajduk Split. De plus certaines personnes du noyau sont en contact avec le groupe Commando Cannstatt 97 du VfB Stuttgart. Ces groupes sont déjà venus assister à des matchs de Saint-Étienne dans le Kop nord ou dans certains parcage de ligue 1 ou dans différents stade d’Europe. Certains ont même assisté aux 20 ans du groupe ainsi qu'au 25 ans.

Pour la saison 2011-2012, en raison des travaux de rénovation de la tribune Charles Paret, le groupe déménage dans un parcage de la tribune Henri Point, près du Kop sud, comportant 2 000 places, aménagé spécialement pour que ceux-ci puissent continuer à vivre leur passion et à encourager l’équipe. Les Magic Fans ont retrouvé leur nouvelle tribune le 15 septembre 2012.

Green Angels[modifier | modifier le code]

Parcage stéphanois, lors d'un déplacement au stade de l'Abbé-Deschamps à Auxerre en 2006.

Création : 1992
Auto-dissolution : 2013 Réapparition: 2015
Slogan : Partout toujours.

Créé le [1], le groupe était installé en Kop nord, avant de rejoindre le Kop sud (tribune Jean Snella) en 1997. Le noyau GA est lié aux ultras de l'Áris Thessaloníki Football Club la SUPER 3. Ce groupe a un attachement très fort à la culture stéphanoise, au parler "gaga" (patois local) et fait preuve de nombreuses initiatives en dehors du stade : réalisation d’une émission de radio Enfer Vert Magazine, tous les lundis soir, et publication d’une note d’information sur le groupe tirée à plus de 2 000 exemplaires. Il dispose de sections en Ardèche, à Clermont-Ferrand, dans le pays de Gex, en Lozère et région parisienne... Le symbole du groupe est le cochise avec un bandeau vert et blanc noué sur le crâne symbolisant l'insoumission. Les animations en tribune des Green Angels surtout au niveau des tifos (Par exemple, 6 tifos différents ont été réalisés lors de la célébration des 20 ans du groupe en Février 2012 lors de ASSE-Stade Rennais) et des fumigènes, faisant partie intégrante de leurs animations, causant souvent des amendes pour le club. En septembre 2013, le groupe annonce son auto-dissolution pour différentes raisons : perte de contact avec la direction du club, acharnement de sanctions envers le groupe, etc. Toutefois, ils poursuivent leurs activités dans le nouveau Kop sud, malgré la répression très forte a leur sujet : notamment récemment avec l'interdiction par le club d'entrée drapeaux, bâche du groupe et tout autres tifos ou banderoles. Une forte répression due fortement à certains évènements violents (entrée de supporters sur la pelouse lors du derby, bagarre lors de Nice-ASSE à l'Allianz Riviera)...

Indépendantistes Stéphanois 1998[modifier | modifier le code]

Création : 1998

Ce groupe de supporters de l'ASSE est né le à l'aube de la saison euphorique de la remontée en Ligue 1.il se situe au kop nord

Union des Supporters Stéphanois[modifier | modifier le code]

Le stade Geoffroy-Guichard, en cours de rénovation, en .

Création : 2004
Slogans : Fort & Vert et Aimer, Servir, Soutenir, Ensemble.

L'Union des Supporters Stéphanois a été créé par trois Présidents de sections des Associés Supporters à la fin de l'année 2004. C'est une association loi 1901 depuis le .

Cette union s'engage, à travers sa devise, à : « Aimer, Servir, Soutenir, Ensemble » l'ASSE, à respecter l'éthique et les valeurs de ce club qui est cher aux supporters des Verts. L'Union s'engage aussi à conserver un fonctionnement honnête, transparent, démocratique. Les groupes de l'USS sont dispersés dans la France entière (31 actuellement et plusieurs autres en cours de création) et ont une autonomie juridique, administrative et financière. Cependant, l'USS aide à la création de ses groupes. L'Union des Supporters Stéphanois organise les déplacements pour tous les matches à l'extérieur au départ de Saint Étienne. De nombreux groupes de l'USS en France organisent également des déplacements.

Les sanctions de la Ligue de football professionnel[modifier | modifier le code]

Le , trois groupes de supporters stéphanois, les Magic Fans, les Green Angels et les Associés Supporters, se sont vus refuser l'entrée au stade pour les trois dernières rencontres à domicile de la saison 2011-2012. Cette sanction fait suite aux incidents survenus lors du derby retour de la 28e journée de Ligue 1 entre l'AS Saint-Étienne et l'Olympique lyonnais, le . La LFP a recensé l'utilisation de seize engins pyrotechniques et d'un jet de pétard sur la pelouse à proximité des joueurs [2].

Les dirigeants ont décidé de faire appel à la suite de cette décision [3]. Le Comité national olympique et sportif français (CNOSF) a décidé de suspendre cette décision[4]. Les supporters de l'ASSE ont donc pu assister aux deux dernières rencontres de leur équipe à Geoffroy-Guichard.

Il faut aussi compter de nombreuses amendes pour l'utilisation d'engins pyrotechniques dans l'enceinte du stade, une amende de près de 50 000 euros pour l'envahissement du terrain lors de la qualification du club pour la finale de la Coupe de la Ligue le , face au LOSC Lille. De nombreuses interdictions de déplacements ont vu le jour à la fin de l'année 2013, les supporters se sont vus interdits de déplacements pour les matchs à l'extérieur jusqu'au premier à cause des incidents extra-sportifs au départ du stade Auguste-Delaune en et surtout des graves incidents qui ont émaillés l'avant-match OGC Nice-ASSE à l'Allianz Riviera, le (sièges arrachés, dégradations des barrières de protection, gazage par les CRS, etc.).

Les supporters stéphanois critiquent très ouvertement les méthodes de répressions intensives pratiquées dans le foot français par la LFP, notamment sous l'impulsion de Frédéric Thiriez, très mal vu par les ultras à cause de sa direction « football business ». Les Green Angels 92 se sont vus refuser l'entrée au stade le pendant le match ASSE-Montpellier HSC à domicile, suite a l'allumage de fumigènes et de sièges brûlés lors de la dernière journée de Ligue 1 2015-2016 face à Lille en . Le , le Kop sud a été complètement fermé au public.

Les fans célèbres[modifier | modifier le code]

L'ASSE est également soutenu par des personnalités. En voici une liste non exhaustive [5] .

Art[modifier | modifier le code]

  • Pedro Diaz, artiste sculpteur.
  • Mathieu Demore, illustrateur.

Littérature[modifier | modifier le code]

Musique[modifier | modifier le code]

Politique[modifier | modifier le code]

Radio[modifier | modifier le code]

Restauration[modifier | modifier le code]

Scène, théâtre et fiction[modifier | modifier le code]

Sport[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Sup mag numéro 10, juillet-août 1993
  2. décision de la ligue de football professionnel, 19 avril 2012
  3. Saint-Étienne fait appel à la décision de la LFP
  4. décision du CNOSF pour les supporters stephanois
  5. L'univert de l'AS Saint-Étienne
  6. Calogero, fondamental et les Verts
  7. « Sainté, club de coeur du Doc ! », sur EnVertEtContreTous.fr,
  8. (fr) « Wauquiez refait surface », sur Poteaux-carrés.com,
  9. (fr) « Wauquiez fan de Galtier », sur Poteaux-Carrés.com,
  10. « Acclamez Chalamet ! », sur Poteaux-Carrés.com,
  11. (fr) « J’avais très envie de venir à Saint-Étienne », sur ASSE.fr,
  12. (fr) « Elodie Clouvel : "Les Verts, c'est culturel !" », sur Poteaux-Carrés.com, (consulté le 29 septembre 2016)
  13. (fr) LeProgrès.fr, « ASSE/OL: "2 à 0 pour les Verts" pronostique Louis Laforge », sur Dailymotion.com,
  14. « Marina Lorenzo carbure au Vert », sur Poteaux-Carrés.com, (consulté le 28 juin 2017).
  15. « Marina Lorenzo, une verte à Canal + », sur EnVertEtContreTous.fr, .

Source[modifier | modifier le code]

  • Barge, Christophe. Tranier, Laurent. Association Sportive de Saint-Étienne. 1933-2003 : 70 ans de passion. Timée Editions, 2002. (ISBN 2-9518952-0-8)

Liens externes[modifier | modifier le code]