Clapping (applaudissement)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Clapping.

Le clapping (de l'anglais : "to clap", applaudir) est un type d'applaudissement particulier, utilisé avant tout dans les évènements sportifs. Il est parfois appelé aussi Vikingclap[1].

Description[modifier | modifier le code]

Le clapping est un applaudissement collectif caractérisé par des coups répétés sur un rythme lent, avec les mains en l'air[2]. Il peut être précédé pour l'indication du rythme par un jeu de tambour[1] en quatre coups (deux noires puis deux croches). Il peut être accompagné d'un cri commun (généralement la voyelle u[1]). Dans une version alternative, les supporters peuvent aussi crier ensemble le nom de leur équipe[2]. Il est parfois considéré comme étant intimidant[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Le clapping a été largement popularisé par les supporters de l'équipe d'Islande de football lors de l'Euro 2016[1]. Il était toutefois pratiqué hors Islande avant cet évènement. Le capo de Gate 4, groupe de supporters du PAOK Salonique, a lancé un clapping dans les années 2000[2]. Une technique similaire est utilisée par les fans du Beşiktaş Istanbul à la même époque. En France, le clapping est pratiqué pour la première fois en mai 2013 par les supporters de l'OGC Nice (lors d'un ogcn-lyon) et a été repris au RC Lens puis dans d'autres clubs[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d et e David Reyrat, « L'Islande ironise sur l'«embarrassant» clapping français », sur archive.fo, Le Figaro (consulté le 13 novembre 2016)
  2. a, b, c et d Antoine Aubry, Gokan Gunes et Mathieu Faure, « Mais c'est quoi, cette mode du « clapping » ? », sur sofoot.com, (consulté le 13 novembre 2016).